La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Du pain mais aussi des jeux à crédit !

Par      • 20 Août, 2011 • Catégorie(s): Sports  Sports    

(crédit photo sport365.fr)

Je trouve que le foot est un bon exemple des excès de l’époque car visiblement il fut lui aussi payé à crédit. En plus cela ne tient pas compte des dépenses engendrées par les municipalités : entretien des stades maintien de l’ordre, nettoyage…

La grève des joueurs espagnols entraîne le report de la première journée de Liga (1)
(…)
La première journée des championnats espagnols de première et de deuxième division est officiellement reportée. En cause, la confirmation, vendredi, de la grève des footballeurs ibériques qui dénoncent des salaires non versés.
(…)
Cette situation n’est que la conséquence des difficultés économiques qui frappent le football espagnol. Le montant du passif des championnats de première et deuxième divisions s’élèvent à 4 milliards d’euros, devant l’Angleterre (3,5 milliards d’euros) et l’Italie (2,5 milliards d’euros). Une vingtaine de clubs menacés de faillite ont dû faire appel à une loi spécifique, la loi dite « Concursal ». Cette disposition légale permet de suspendre le paiement des dettes sans être déclaré en faillite, ce qui permet donc au club de continuer à vivre.

Étrange époque ou même les jeux sont payés à crédit ! le réveil promet d’être pénible.

(1) http://www.lemonde.fr/sport/article/2011/08/19/greve-deficit-record-cessation-de-paiements-le-football-espagnol-en-mauvaise-posture_1561248_3242.html

Crédit photos : L’Equipe.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

2 Réponses »

  1. Allez, enfin une chance pour un club français d’être champion d’Europe !

Laisser une Réponse

*