La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

France: le PIB augmente, la pauvreté du plus grand nombre aussi!

Par      • 24 Mar, 2011 • Catégorie(s): Social  Social    

Bon résultat cache misère !

Dans la France de 2010, le revenu moyen par adulte s’élève à environ 33 300 € par an soit près de 2 650€/mois avant impôts et taxes . Et les Français râlent toujours, passent 6 semaines de luttes contre une réforme des retraites, se mettent en grève pour défendre le dimanche de repos comme un droit (salariées de ED à Alberville Savoie) etc, etc….

Mais de quoi se plaignent-ils tous ces nantis ? Cela ne leur suffit pas de vivre sur le dos de la planète, usant et abusant de leur passé colonial (la France a fric) ? Souffriraient-ils de quelques courbatures nos champions du monde de la productivité ?

Que nenni bon lecteur ! C’est que la statistique a cela de formidable : elle peut vous faire prendre des vessies pour des lanternes et servir d’arbre pour cacher la forêt.

Dans leur récent bouquin Pour une révolution fiscale, les économistes Camille Landais, Thomas Piketti et Emmanuel Saez fournissent tous les éléments de la démonstration.

Les 33 300 € sont le résultat de 1 680 milliards de revenu national disponible RND estimés : pour faire simple un PIB de1950 milliards, diminué de la dépréciation du capital, augmenté des aides redistribuées, le tout divisé entre 50,4 millions d’adultes que comptait la France cette année là.

Les riches toujours plus riches !Oui bien-sur ! Sauf que:

  • 50% de la population adulte ne profite que de 24% du RND,
  • 40% de la classe moyenne s’en répartit 42 %,
  • les très riches sont 9% à s’en partager 20%
  • et 1% d’ultra riches s’accaparent le 11% du RND restant.

En revenu mensuel cela donne une estimation de 1 600 € pour la France d’en bas, 3 000 € pour les cadres et équivalents, 6 100 € pour les petits patrons et 30 300 € par mois pour les nantis et autres administrateurs du CAC40.

Là-dessus, doivent être soustraits les montants des prélèvements sociaux et les impôts au travers de la TVA, de la CSG, des prélèvement sur salaires,de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les sociétés notamment. Et là, bonne surprise en moyenne pour 99% de la population entre 45 et 47% de prélèvements sur le revenu disponible. Sauf…pour les plus riches qui ne se retrouvent à contribuer en moyenne pour 37% seulement. Cherchez l’erreur ! Et je ne vous parle pas des niches fiscales et autres petits arrangements avec le fisc permettant à certain de ne payer aucun impôt.

Cette énorme disparité se retrouve encore plus marquée pour la détention du patrimoine; les 50% des plus pauvres se partagent 4% du patrimoine total soit 14 000 € par personne alors que les ultra-riches (500 000 personnes) s’octroient 4 368 000 € chacun soit 312 fois plus.

De telles inégalités me laissent sans voix et font monter à mes narines comme un parfum de jasmin.

Étrange non? Et vous ?

Crédit photos : Pour que Remiront bouge enfin, Saint Justin, PS-Blog

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

Laisser une Réponse

*