La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le chômage en juillet 2011 au niveau de 1997 !

Par      • 27 Août, 2011 • Catégorie(s): Social  Social    

En 5 ans, la politique de Nicolas Sarkozy aura jeté près d’un million de personnes supplémentaires au chômage. Nous sommes revenus au niveau de 1997. La croyance aveugle de la droite politique française dans la capacité des plus riches à investir spontanément dans l’économie réelle aura fait pschitt. Ces milliards d’euros libérés dans la sphère privée auront fondu, à l’occasion de la crise financière, comme neige au soleil et auront empêché de s’atteler véritablement à la question centrale de l’emploi.

Le nombre des chômeurs en France au sens des catégories A, B, C, D, E approchera sans doute à la fin de l’année les 17%. Que ce soit en matière de sécurité, de dette ou de chômage, l’action conduite par l’actuel chef de l’État est un échec total. 35% des Français continuent lui de faire confiance.

Année
Population active (1)
en milliers
Chômeurs (2)
Catégories
A, B, C, D, E
Taux de chômage
(1)/(2)
1997 25 856 4 318 200 16,7%
1998 26 006 4 361 200 16,8%
1999 26 204 4 175 300 15,9%
2000 26 483 3 708 400 14,0%
2001 26 662 3 677 700 13,8%
2002 26 967 3 821 000 14,2%
2003 26 991 4 033 300 14,9%
2004 27 208 4 126 700 15,2%
2005 27 407 4 047 000 14,8%
2006 27 569 3 750 600 13,6%
2007 27 801 3 492 900 12,6%
2008 27 990 4 381 500 15,7%
2009 28 269 4 381 500 15,5%
2010 (*) 28 029 4 646 200 16,6%
2011 (*) 28 112 4 701 000 16,7%

(1) (2) Données au 31 décembre

(3) Ne disposant pas des données exactes de la population active pour 2010 et 2011, nous nous sommes appuyés sur les données des projections 2005-2050 réalisées par l’INSEE, en lien, ci-dessous. Concernant 2011, le taux de chômage est calculé à partir des chiffres du chômage de juillet 2011 et de la population estimée à fin 2011.

Annexes

  • Insee > Emploi – Population active > Projections 2005-2050 – Des actifs en nombre stable pour une population âgée toujours plus nombreuse
  • Insee > Emploi – Population active > Population active et taux d’activité selon le sexe et l’âge
  • Pôle Emploi > Données Statistiques > Chômage – Marché du travail
  • Chômiste-land : les données du chômage

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

11 Réponses »

  1. Je veux remettre la France au travail,disait il……

  2. @Philippe

    Merci de ce rappel « historique ».

  3. @Denis

    Il ne faut pas s’inquiéter, les pays européen vont mettre en place des politiques de rigueur. Les salaires, allocations et prestations vont baisser, les impôts augmenter pour la classe moyenne.

    Avec cet argent retiré de l’économie européenne le chômage va monter. Et tous ces chômeurs vont consommer comme des petits fous!!!

    Je plaisante mais n’est ce pas ce qu’on est en train de nous vendre dans les média????

  4. @Yann

    Vaincre le mal par le mal ! ;+)

  5. @Denis

    N’est ce pas la politique économique depuis le crack de 2008? il y avait trop de dettes alors nos politiciens ont décidé de faire … de nouvelles dettes! le mal par le mal.

    C’est comme un gars qui fait un coma éthylique on décide de lui verser du whisky dans le gosier pour le remettre sur pieds :-)

  6. @Yann

    Oui… ou comme un chirurgien qui opère sans gant et sans laver ses instruments ! Seul compte le nombre d’opérations effectuées. Peu importe le résultat !

  7. En France, les pauvres sont de plus en plus pauvres … mais les riches sont de plus en plus riches.

    Lisez cet article :

    La pauvreté a culminé en France en 2009, selon l’Insee.

    C’est le résultat de la dernière enquête Insee : si la crise née en 2008 a affecté la France entière, elle a touché de plein fouet les plus modestes. Plongeant sous le seuil de pauvreté près d’un Français sur sept.

    En 2009, la proportion de pauvres a augmenté, mais encore leur pauvreté s’est accrue. Alors même que le niveau de vie des plus riches continuait de s’améliorer.

    Et cette situation perdure, selon les associations de terrain…

    Le seuil de pauvreté en France est établi à 954 euros par mois. En 2008, 13% de Français vivaient sous ce seuil. En 2009, 13,5%, soit 400.000 personnes de plus, plus d’un actif sur 10. C’est le niveau le plus élevé depuis 2000, précise l’Insee dans sa dernière enquête qui porte sur l’année 2009.

    Des pauvres plus nombreux et encore plus pauvres. La moitié de ces 8,2 millions de personnes vit avec moins de 773 euros par mois.

    Et pourtant, dans le même temps, entre 2008 et 2009, le niveau de vie médian des Français a progressé de 0,4%. Une progression moindre cependant qu’en 2008 (+1,7%) ou 2007 (+2,1%).

    Les plus aisés eux par contre se sont franchement enrichis. Les 10% de Français qui vivent avec plus de 35.840 euros par an ont vu leur niveau de vie progresser de 0,7%.

    Ces inégalités mises en lumière par cette enquête statistique n’étonnent surtout pas les associations de terrain.

    « Ca fait des mois qu’on tire la sonnette d’alarme parce que l’on voit arriver de nouveaux publics victimes de la crise, des jeunes sans emploi ou des chômeurs en fin de droit », déplore Christophe Robert de la Fondation Abbé Pierre.

    http://www.france-info.com/france-social-2011-08-30-la-pauvrete-a-culmine-en-france-en-2009-selon-l-insee-558339-9-508.html

Laisser une Réponse

*