La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les chiffres de l’immigration et le droit du sol

Par      • 27 Oct, 2013 • Catégorie(s): Social  Social    

Michèle TribalatLa démographe Michèle Tribalat était l’invitée de Patrick Cohen jeudi 24 octobre. Elle nous expliquait que nous serions depuis 1994 face à une nouvelle vague migratoire identique à celle des Trente Glorieuses. En 2008, il y avait 211 000 entrées d’étrangers sur le sol français. La majeure partie de ces migrants proviennent du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne. Selon la démographe, ils viennent principalement dans notre pays en raison de liens familiaux.

Les chiffres

  • Selon l’INSEE, La France comptait en 2010 7.2 millions étrangers, soit 11.1% de sa population.
  • Toujours selon l’INSEE, sur les 802 224 nouveaux nés comptabilisées en 2010, 11.2% avaient les deux parents étrangers. 27.3% d’entre eux disposaient d’au moins un parent étranger.
  • Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, 143 275 personnes obtenaient la nationalité française en 2010.
  • En 2009, le gouvernement Sarkozy régularisait plus de 20 000 clandestins. En 2012, Manuel Valls fait du chiffre, avec 33 000 clandestins reconduits à la frontière. Le nombre des clandestins est évalué entre 200 000 et 400 000, sans qu’on en sache plus que ça.
  • Selon les données du ministère des Affaires étrangères, 1 611 054 de nos compatriotes résidaient hors de France au 31 décembre 2012.
  • Nous n’avons aucune donnée sur les sorties ! Plus de 100 000 sorties incluant les Français expatriés, selon Hervé Le Bras.

Source : Wikipédia

Droit du sol

72% des Français approuvent la proposition du Président de l’UMP, Jean-François Copé, de mettre fin à l’acquisition automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers. Cela signifie que seules 53 676 personnes (143 275 – 89 599) auraient pu prétendre à acquérir la nationalité française en 2010 !

En intégrant les enfants nés en France de deux parents étrangers, l’accroissement de population liée à l’immigration est aujourd’hui en rythme annuel à près de 30%  (211 000 + 89 599)/(802 224+211 000) dans notre pays.

En intégrant les 100 000 sorties, l’augmentation ne serait plus que de 22% !

Michèle Tribalat sur France Inter

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

Une Réponse »

  1. D’un point de vue strictement juridique, l’acquisition automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers ne se fait qu’à la majorité, sous certaines conditions, et n’a concerné en 2010, 2011 et 2012 qu’un eu plus de 2000 personnes chaque année. Les autres enfants nés de parents étrangers en France demandent leur naturalisation par déclaration anticipée, c’est-à-dire avant leur majorité, avec l’accord de leurs parents entre treize et seize ans, sans l’accord de leur parents à partir de seize ans.

Laisser une Réponse

*