La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Ségolène Royal, seule opposante contre tous

Par      • 17 Juil, 2008 • Catégorie(s):  

Ségolène Royal, seule opposante contre tousOui, Ségolène Royal est bel et bien la seule opposante de la gauche de gouvernement. Alors que d’autres sont toujours à la recherche d’un bon mot, alors que d’autres cherchent à se mettre au chaud, elle tire tous azimuts, et avec juste raison, sur Nicolas Sarkozy. Elle est la seule là où Bertrand, Martine, Pierre et les autres manoeuvrent dans l’optique de la préparation du congrès. Où est la démagogie là-dedans là où je vois la rare expression du cran, de la liberté et du courage ? Quand elle va voir les pêcheurs en tant que présidente de région Charentes-Poitou, quand elle dit que Sarkozy n’y est pour rien dans la libération d’Ingrid Bétancourt et qu’il y est peut-être pour quelque chose dans les « drôles » de cambriolage dont elle est victime à répétition, elle fait son boulot… sans aucune démagogie. Comment est-il possible que des socialistes passent leur temps à dénigrer l’une des nôtres en capacité de l’emporter en 2012 ? Ils sont suffisamment rares pour être préservés ! Alors que nous pensions que nous avions, sans doute à tort, la droite la plus con du monde, ne serions-nous pas les socialistes les plus stupides aux monde ?

Et puis, cette haine ! Cette haine irrationnelle basée sur des mots et des comportements souvent prêtés à Ségolène Royal là où nous devrions regarder ce qu’elle fait ! Sur les OGM, sur les énergies renouvelables, a-t-elle attendu son brevet de socialiste que d’aucuns daignent à lui accorder, occupés qu’ils sont à cultiver les différences artificielles à la manière d’un Baudelaire gavé de sunlights médiatiques ? Elle travaille là où les autres parlent ou font bombance.

Est-ce parce que c’est une femme ? Est-ce sa culture catholique que les conservateurs de la 1ière gauche de plus en plus nombreux au PS peuvent lui repprocher alors qu’ils l’ont oubliée pour Mitterrand ? Je ne pensais pas que la maladie d’Elzeihmer était un virus socialiste. D’accord, elle n’a pas dit que des choses toujours très intelligentes. D’accord, elle n’est pas exempte de défauts. Mais cherchons d’abord à balayer devant notre porte.

J’ai signé la contribution Delanoë parce que je crois que c’est une des rares personnalités qui peut nous rassembler là où d’autres veulent « clarifier ». Le risque d’implosion du Parti Socialiste n’a jamais été aussi fort. Delanoë a le profil pour le job de 1er secrétaire. Mais il n’a pas le charisme d’une Ségolène Royal ou d’un DSK pour l’emporter en 2012. Il ne faut pas se tromper d’échéance et ne pas tout confondre comme continuent de le faire certains de nos camarades enclins à cultiver nos différences, infoutus qu’ils sont de comprendre nos convergences. Il y a un temps pour tout. L’heure est à l’opposition frontale, à la réflexion autour des nos contributions et au rassemblement. Alors, Mesdames et Messieurs les pisse-froids et pisse-vinaigres, concentrez-vous sur l’essentiel ! Et puis surtout, n’oubliez pas de militer – autant que vous parlez – dans la perspective de notre victoire en 2012.

Crédit photo : Cannes solidaire

Voie Militante Voie Militante

Tags :

24 Réponses »

  1. La fin de l’article est plus clairvoyante que son titre ou son début, heureusement ! Ne tombe pas dans ce que toi même tu dénonces, Denis.

    Les psy ont coutume de dire, qu’une crise bien gérée donne lieu à des lendemains meilleurs. Et si on appliquait cette métaphore au PS ?
    Amicalement.

  2. Tu es clairvoyant Denis, je le confirme, et tu le sais je partage à 100 % ton opinion et ta vision.
    Le seul hic, c’est qu’il semble que nous ne soyons pas si nombreux que ça à accepter de nous rendre compte de la réalité !

  3. Je suis sceptique DENIS, très sceptique sur cette analyse.

    D’abord parce qu’elle n’est pas la 1ère opposante… ce serait éluder, entre autre, tout le travail du groupe PS à l’Assemblée Nationale… dont elle n’est plus membre.

    Ensuite parce qu’elle est la 1ère à confondre congrès et présidentielle 2012. Elle est déjà candidate auto-déclarée pour 2012, sa stratégie est donc claire : mettre la main sur le PS pour s’assurer sa désignation. Ce n’est pas moi qui le dit, mais son propre entourage.

    Enfin, tu le dis toi même, elle n’a pas, loin s’en faut, le meilleur profil pour être Première Secrétaire. Elle ne connait pas le parti, elle va même jusqu’à s’en foutre en créant « Désir d’avenir »…

    Oui je suis sceptique…

  4. Et bien denis je suis heureux que tu es clarifié la situation des alliances entre contribution du moins pour ce qui est de la stratégie locale j’observe qu’il y a net rapprochement de certaines personnes localement entre soutien a royal et soutiens a bertrand delanoë.soit.

    Je suis décu en revanche que tu tombe dans le soutien PMU a une campagne totalement démagogique de royal qui n’a d’intêret que pour le congrès qui ne pense qu’a cela en permanence c’est affligeant, la pauvre… vraiment j’ai de la peine parcequ’au fond elle est socialiste comme nous tous et c’est triste de la voir s’enfoncer dans la médiocrité.

    MAIS elle a raison sur un truc ! OUi il faut s’opposer plus fermement à la droite de sarkozy là dessus je suis fan…mais pas dupe.. désolé

    On attaque pas la droite sur la libération d’ingrid.
    Et on préserve notre Etat de droit et sa présomption d’innocence et ne se pavanant pas de diffamation en diffamation dans les médias car malheureusement même ce clan sarkotruk à le droit à la présomption d’innocence.

    2 attaques, une démagogie, un congrès et comme d’ab un plantage.et c’est encore le parti et ses militants qui trinquent et perde en crédibilité.

    Encore sur la sdémagogie et fin de preuves. si elle souhaitait vraiment s’opposer a sarko » pour de vrai »Avec tous les sujet de catastrophe economique régression sociale privation des liberté controle des medias. Si dans tous cela et plus, si dans toute la merde que nous pond l’elysée et matignon chaque jour elle n’a pas trouvé mieux pour porter une réelle oppostion frontale au gouvernement que les sujets bétancourt et appart cambriolé je suis désolé mais elle est non seulement imcompétente mais pathétique tellement elle nous prend pour naif.

    Et comme un con dans la vie de tous les jours je la défends (malheureusement) pour travailler a notre rassemblement et notre cohésion au vue de la population ce qui n’empeche pas en interne que j’appel au changement.

    J’appel a une facon de militer plus offensive et ambitieuse pas avec du flan ! mais avec des militants et des idées. On peut faire de ce Parti le plus grand parti francais il faut avoir l’ambition des idées et les protéger sans cesse contre les attaque de notre propre camp de ceux qui localement cherchent à diviser pour mieux exister. J’aime la politique c’est un truc qui me passionne et jamais a l’avenir je laisserais des cons entachr le travail honnête et l’ambition saine dans les idées d’une parti des militants qui en ont ras le bol qu’on leur reserve tout les soirs ségoléne and co au petit thêatre de guignol.
    Je souhaite que l’on se remette au boulot dans la rue dans les usines a coté des usines, dans les bureaux la politique mes amis c’est dans la rue chaque jours que ca se fait pas un soir dans le salon d’un baron local à établir des statégies pour mieux diviser et mieux placer ses pions.je souhaite que l’on donne de nouveau a nos militants, a notre force militante; de quoi mobiliser pour mieux plus tard gagner au service de la population et je souhaite que l’on porte collectivement l’espoir du changement.ensemble.pas les uns contre les autres .

    Rassemblement! cherchons nos points communs nous en ferons une force..

    merci
    mickael camus

  5. Le travail du Groupe PS à l’assemblée est inaudible des Français (je n’ai pas dit des militants), en déplaise à Jérôme.
    Excellent billet Denis !

  6. A quoi sert un député aujourd’hui dès lors que le mandat unique n’est pas institué ? Tu le sais mieux que quiconque : c’est le travail d’élu local qui nous permet d’appréhender les réalités.

    A la tête de la région Charentes-Poitou, Ségolène a fait le choix de l’action et de la proximité.

    Dans le courrier et l’éveil de cette semaine, Jean-Pierre Nicolas était partout alors qu’il devrait être ailleurs.

  7. @Denis : Ce n’est pas le problème du mandat unique Denis. Seuls les parlementaires, ceux qui siègent et qui travaillent à l’AN sont au coeur de l’opposition gouvernementale. C’est cette opposition et elle seule qui peut faire bouger le gouvernement… La Présidente de la Région Poitou Charente n’y peut rien. Elle a fait le choix de ne plus être dans l’opposition au gouvernement en laissant son mandat de Député.

    D’ailleurs Denis, renseigne toi sur l’ambiance à ladite Région… tout n’est pas tout rose… loin de là. Tu dis qu’elle a fait le choix de la proximité alors même qu’elle n’est presque jamais dans sa Région!!!

    L’attitude de Ségolène est paradoxale à bien des égards. Elle n’est pas parlementaire alors qu’elle tente de se comporter comme tel, elle n’est pas chef de Parti alors qu’elle cherche à en adopter la posture, elle se veut élue locale alors qu’elle n’en exerce aucune des conditions… dur dur de trouver sa place quand on a fait les mauvais choix.

    Une dernière remarque Denis, JPN n’a plus que son mandat de député et pourtant il est partout sauf là où il faut!!

    @Emmanuel: Peut être toi n’entends tu pas ce que les députés PS font, mais ceux qui lisent la presse, ceux qui regardent et écoutent les médias, en ont connaissance. Un seul exemple, celui du futur congrès de Versailles, ne me dis pas que tu n’as pas entendu parler des propositions des députés de gauche?

  8. J’ajoute. Il y avait un oubli à mon commentaire. A quoi sert un député dans le cadre de la pratique actuelle de la 5ième ? Désolé.

    Donc à quoi sert JPN ? A être présent au concours de pêche le dimanche AM au lieu de contribuer à penser et faire la loi !

    Deux conditions : mandat unique et VIième République… parlementaire. Rien à voir avec cette tartufferie institutionnelle que nous propose Sarkozy.

    Je persiste : DSK, Delanoë et Royal ont fait le bon choix… politique. Allez là où ils sont visibles. Car la cape de Jean-Marc Ayrault n’a rien à voir avec celle de Zorro. ;+) J’aurais préféré un tout autre preux chevalier de l’ordre rose.

    NB Sur l’ambiance en région Charentes-Poitou, je suis au courant, ayant quelques contacts personnels là-bas.

  9. jérôme à très bien montré que ce sont toutes ces failles de ségolène qui nous font s’opposer à elle et pas de simple rancunes claniques. Ne crois pas denis qu’il y a un acharnement sur la personne de notre part , je suis vif à la combattre parceque pour moi, elle met en danger le parti.
    ce n’est qu’un choix personnel. On a le droit d’être en désaccords ouf !

    Il y a une volonté réelle de rassemblement j’espère que tout le monde y viendra.

  10. @Mickaël

    Mais en quoi met-elle en danger le Parti au juste ? Sur le plan de la doctrine ? Parce qu’elle est libre ? Regardons ce qu’elle nous apporte. Jamais, une personnalité n’a autant apporté autant d’idées neuves à un Parti. J’ai peur que nous soyons de plus en plus perméables au discours d’une droite qui, elle, a compris où était le danger.

    Je compte sur la créativité de Delanoë pour être à la hauteur des défis qui sont les nôtres et de la force créatrice qui anime Ségolène Royal. Il n’a pas le droit à l’erreur dans l’hypothèse où il serait notre 1er secrétaire.

  11. je crois qu’il s’agit essentiellement de la crédibilité du parti qu’elle entame je ne relaye ici qu’ un sentiment de déception avant tout, tu as raison elle a apporté des idées c’est vrai, cela n’empêche pas que je la trouve ancrée dans un jeu perso là où elle devrait miser sur un jeu collectif et elle le fait au risque de faire perdre son équipe.Et puis tu sais mon amertume sur sa personne vient aussi je le redis de l’après présidentielle où elle a dit tout et n’importe quoi, beaucoup de militants de sympathisant et d’électeurs même lui en veulent. elle n’est pas pardonnable d’avoir critiqué le projet qu’elle portait.

  12. il faut que notre parti soit dirigé par un collectif pas par une personne.

  13. Bonjour,
    Eh bien dites-moi, le congrès est bel et bien parti ! Sur des bases très politiques ! Elle n’est jamais en Poitou Charentes, il est inaudible, elle est la seule opposante, ils sont occupés à se regarder dans une glace… Nombrilistes, narcissiques et pendant ce temps là, le nain taille, coupe, expédie, charcute,tance et libère, non là il n’y est pour rien…Bref, reconquérir l’opinion, innover, proposer, discuter autour des valeurs qui nous font adhérer au Parti Socialiste, voilà un chantier exaltant. Ce n’est pas un nom ou une signature au bas d’une page de contributions qui emportera mon vote mais l’orientation politique et celui ou celle qui sera, à mes yeux, le ou la mieux placé pour la porter. Après, nous désignerons notre candidat(e) à la présidentielle et nous serons alors sur un autre schéma. Le reste n’est que pipi de chat ou positionnement interne. A bon entendeur !

  14. @Gilles

    Je ne comprends cet acharnement contre Ségolène Royal aux limites de l’irrationnel. Je te rappelle que je ne la soutiendrais pas sauf si elle venait à se regrouper dans le cadre d’une motion élargie.

  15. Comment reconnaitant un bon militant socialiste? C’est sa capacité à critiquer les membres de son propre parti!

    Arrêtons cette gueguerre de personne, place au débat d’idée!

  16. @Rachid

    Pas faux !

  17. comique

  18. @Rachid
    Pour moi un bon militant socialiste se bat avant tout pour un idéal de justice sociale, qu’il soit né avec une petite cuillère, une grande cuillère, voire une louche d’argent dans la bouche (et il y en a des « bobos » au PS), ou bien d’origine modeste avec une situation confortable acquise en se « bagarrant » (plus de mérite).

    – L’important est de pouvoir se dire : Moi, ma famille nous sommes bien, mais d’autres sont dans la mouise, aussi soyons solidaires et non pas corporatistes … Le peuple c’est avant tout des salariés … du publique mais aussi du privé (population bien plus précaire du fait de l’absence ou d’une faible représentativité syndicale dans les petites et moyennes entreprises).
    – L’important est de pouvoir dire : Je suis ou je vote socialiste car dans le mot socialiste il y a la particule « social ».
    – L’important est de pouvoir se dire : Je suis un élu socialiste du peuple, donc je lui suis redevable, donc je dois m’efforcer d’être présent sur le terrain (peuple), aux réunions …, donc je ne cumule pas si j’estime ne pas être en capacité de faire face à mes obligations d’élu. En contrepartie on devrait me rémunérer à ma juste valeur (assiduité, fonction exercée, importance du poste tenu, périmètre, compétence requise …). En contrepartie on pourrait me mettre à la porte s’il est démontré que je ne suis qu’un élu « opportuniste » et véreux (à la marge mais il y en a et de tout bord).

    En résumé que l’on soit élu(e) ou militant(e) on doit pouvoir se regarder tous les jours dans une glace en se disant : « Socialistement » parlant je suis en parfaite harmonie avec mes convictions humanistes (quelques soient mes origines et ma condition sociale) ; je suis pour faire simple un mec (une femme) bien, et il va de soi intègre à tout point de vue … !

  19. Un vrai militant socialiste se doit de donner son avis et de tout faire pour que PS aille pour le mieux meme si pour cela il doit critiquer les dirigeant car peut on dire que des personnes qui se battent juste pour le pouvoir sont des socialiste je pense que l’egoisme des elephants du PS doit prendre fin il faut malheusement faire du menage au sein du PS car ces guerres sont tres mauvaise pour le parti les militants socialiste se doivent de critiquer leur dirigens si ils font des erreurs pour Segolene il faut qu’elle reste mais pas en tant que premier secrétaire enfin on a vu sa campagne elle est passer de 55 pour cent d’intention a 47 pour cent le PS est malade car il n’y plus de grande personalité qui savait rassemblait je parle bien sur de Mitterrand et de Jospin le PS est malade depuis 2002 et le virus a l’origine de ce maladie c’est l’egoisme de nos elephant et segolene et l’une des pire a ce niveau allez salut

  20. que pensez vous de cette analyse que je trouve pertinente sur ségolène royal ?

    http://www.delitsdopinion.com/1analyses/segolene-royal-dans-lopposition-quel-bilan/

  21. @Neric

    On ne sort pas de terre en 2 ans… en politique. Surtout à ce niveau. Par ailleurs, avant de s’intéresser à la manière dont les citoyens perçoivent les politiques, il serait bon de se poser la question de la motivation des politiques. Après viennent nécessairement la qualité et la nature de l’entourage au niveau du 1er cercle. Les raisons affectives doivent être étrangères à sa constitution. Le mélange des genres fut une prison.

    On ne peut pas s’adresser au peuple de gauche comme à un public qui assiste à une messe. J’ajoute que la politique n’a rien à voir avec la vente de machines à laver.

    Et puis, que peut-on faire face à quelqu’un qui, pendant 30 ans, a pensé à sa victoire et l’a construit, pierre par Pierre, jour par jour ? Je crois que bien peu d’explications ne résistent à la volonté d’un homme.

    Dernier point : le choix d’appuyer sa campagne sur le Parti Socialiste a cassé l’élan qu’il pouvait y avoir au sein de Désirs d’avenir. Souvenez-vous de cette période de février. Ce flottement, une « drôle de guerre » ? Elle a fait le choix de ses « camarades de classe », de l’establishment pour orchestrer sa campagne là où elle aurait dû propulser de nouvelles têtes à tous les niveaux. Il y avait un élan. Mais il y avait la redoutable question du financement.

  22. @ Jérôme (suite remarque à mon attention commentaire N°7) : finalement, tu as changé d’avis depuis le mois de juillet ! Hier soir à Pont de l’Arche, lors de ton intervention sur les 4 phases, tu as fait mention que le PS était inaudible en tant qu’opposant. Nous sommes donc d’accord camarade.
    Amitiés socialistes

  23. @Emmanuel : tu as de la suite dans les idées toi!!!! Non je n’ai pas changé d’avis. Ce que j’ai dit à Pont de l’Arche et ce que j’écrivais au mois de juillet ne sont pas incompatibles. Ce n’est pas parce que le PS n’arrive pas à se faire entendre, que le PS ne travaille pas. C’est vrai que cela me rend malade de voir nos députés se battre comme des chiffonniers à l’AN et de constater que ces combats n’ont pas d’échos dans l’opinion. En fait, pour aller plus loin dans l’analyse, je pense que c’est parce que nous nous trompons de terrain et surtout, comme je le disais à Pont de l’Arche, parce que nous avons abandonné le terrain des luttes que nous n’arrivons pas à nous faire entendre. Donc, in fine, oui nous sommes d’accord camarade.

  24. Nous sommes actuellement dans les choix au PS et j’ai du mal à croire que Ségolène Royal aura les faveurs des socialistes pour devenir la leader au sécrétariat en remplacement de Françopis Hollande car elle se retrouve confrontée à Martine Aubry et Benoit Hamon qui vont faire jeu ensemble et que Bertrand Delanoé sera l’arbitre de cette difficille bataille pour elle.Difficille de rassembler dans ces conditions;
    Jean SEGARD à CALAIS Bien amicalement à tous.