La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Ségolène… merci, mais sans moi !

Par      • 2 Fév, 2008 • Catégorie(s): Politique  Politique    

Cette fois, trop, c’est trop.

Après une campagne interne dans laquelle je me suis énormément investi à titre personnel auprès de notre ex-candidate, après des choix tactiques discutables, après qu’elle a proposé entre les deux tours à François Bayrou d’être 1er ministre, après son « Aimez-vous les uns les autres » de Charlety, elle salue en Manuel Valls, le malodore du Parti Socialiste, «  une nouvelle génération qui, demain, va se lever pour rénover la gauche et le PS« . Tu parles ! La belle affaire !

L’arrivisme, en politique comme ailleurs, est quelque chose qui me révulse au plus profond de moi-même. La politique, c’est le fait de mettre des compétences, son expérience et son temps au service des autres. Dans le cas de Valls, la politique est avant tout de se mettre au service de soi-même.

J’ai eu l’occasion ce matin-même d’exprimer ce que je pensais de l’attitude de Bertrand Delanoë. A mois de septembre, je crains que le choix ne soit un peu compliqué. Delanoë ? Royal ? Merci. Pour moi, ce sera ni l’un, ni L’autre ! La droitisation, i.e. l’acceptation des truismes de l’ordre établi, m’est insupportable. Elle nous confine au conservatisme et nous englue dans une vision récessive de la société française.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Les Commentaires sont clos.