La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Sarkozy ou la fable hebdomadaire d’un canard sans tête

Par      • 4 Oct, 2008 • Catégorie(s): Sarkozy  Sarkozy    

Oubliant qu’il est notre président à tous, Sarkozy, pour faire face à son propre stress, est reparti en campagne présidentielle. En cette période de crise, il se souvient des enseignements de son maître politique, Jacques Chirac, qui, dans le Djebel, avait compris que la mort frappait moins les gens qui bougeaient.

Président… de l’UMP

Le 25 septembre, il fait le choix de s’adresser aux militants de l’UMP à Toulon, là où on attendait qu’il parle aux Français. Le Président de l’UMP, dans un numéro très largement éculé, nous joue le numéro favori du politique français : celui de l’impuissant volontaire. Il nous parle de confiance là où son verbe, son attitude sont profondément anxiogènes. N’est pas Charles de Gaulle qui veut !

Dans son discours, il s’attaque tous azimuts au capitalisme financier, aux parachutes dorés. Il en appelle au sursaut international par la mise en œuvre d’un nouveau Bretton-Woods. Bref,  tout un ramassis de bonnes intentions comme à son habitude ! Malgré la crise financière et la récession, il entend poursuivre la réforme conservatrice par la baisse des effectifs et des crédits de l’Etat. C’est le moment – choisi – d’enfoncer un peu plus notre pays dans la crise. Eric Woerth, le ministre du budget, annonce qu’il respectera les critères de Maastricht. Une semaine plus tard, Henri Guaino, le conseiller du « petit » Prince nous annonce le contraire. Ce n’est pas la girouette qui tourne…

Des scooters pour les chômeurs

Lundi matin, Le chiffre tombe sur nos fils Rss, ces nouveaux téléscripteurs de l’homme moderne : en août, le chômage fait un bon de 2.2%, soit 41300 demandeurs d’emploi de plus. Ouf, on a échappé au pire. Le RSA devrait permettre rapidement d’éteindre la brèche. Ce chiffre est à comparer aux 30600 emplois publics que l’État supprimera en 2009.

Je ne sais pas s’il faut en rire. Le 26 septembre, Laurent Wauquiez affublé d’une Christine Largarde en grande forme, propose de prêter des scooters aux chômeurs. Je cite le secrétaire d’Etat : « Ca existe déjà en Corse. Ils ont fait ça, et ça a considérablement aidé le retour à l’emploi. » A ce niveau d’imbécillité, le mieux n’était-il pas encore de se taire ?

Un feu d’artifices permanent

Expert dans l’utilisation de contre-feux, le Président nous offre un florilège de nouvelles annonces. Il propose la constitution d’un fonds européen de 300 milliards d’euros pour éteindre l’incendie financier. Seul pays à disposer de marges budgétaires, l’Allemagne n’entend pas être le dindon de la farce sarkozyenne. Angela dit Nein. A court d’idée, le candidat de l’UMP est allé piocher outre-atlantique. L’année dernière, en pleine campagne, il voulait transposer les crédits hypothécaires et rechargeables à la France. Déjà fortement secoué, notre système financier et notre pays n’auraient pas résisté.

Le populisme, arme politique majeure

En véritable pompier incendiaire, le candidat de l’UMP, devenu accessoirement Président, s’est attelé à casser les protections par pure idéologie, activant les peurs et le sentiment d’insécurité sociale. Il joue avec le feu.

Travail déjà très largement entamé par ses prédécesseurs, il s’emploie avec un soin méticuleux à supprimer les emplois publics en épargnant ceux de l’enseignement privé, à diminuer les droits à l’assurance-chômage par une politique de radiation d’une efficacité redoutable, à organiser la faillite des régimes sociaux par l’augmentation des exonérations de charges.

Ne sachant plus que faire, il donne un os à rogner au bon peuple en nous faisant part de son souhait immédiat de légiférer sur les parachutes dorés. Il a même reçu, cette semaine, Carlos Ghosn pour parler de l’usine de Sandouville. La belle affaire ! La France n’a pas besoin d’un pompier… incendiaire. Elle a besoin d’un Président. Clairement, ce n’est pas le cas.

Sources : RMC, les propositions du candidat Sarkozy sur le crédit hypothécaire

Crédit Photo : Portugal-Tchat.com, Pêcheur.com

Voie Militante Voie Militante

Tags :

Les Commentaires sont clos.