La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Rétroactivité et rétropédalage

Par      • 26 Fév, 2008 • Catégorie(s): Sarkozy  Sarkozy    

La dernière fois que la rétroactivité de la loi, en terme pénal, fut appliquée fut sous le gouvernement de Vichy. Olivier Duhamel rappelait, sur France Culture, que Guy Môquet en fut d’ailleurs victime puisqu’il fut exécuté au titre d’une distribution de tract pour laquelle il avait été condamné auparavant.

Je voudrai ici citer Olivier Dartigolles du Parti Communiste Français : « Décidément les habits du général de Gaulle sont bien trop grands pour Nicolas Sarkozy, ceux du maréchal Pétain ont l’air de mieux lui convenir« .

J’attends de nos dirigeants socialistes qu’ils dénoncent avec la même vigueur l’action du chef de l’État qui, clairement, s’oppose, chaque jour un peu plus, à l’esprit de nos institutions et de notre République.

Modifié et amendé le 27/2/2008

Voie Militante Voie Militante

9 Réponses »

  1. Je déplore cette agitation sarkozienne indigne d’un état démocratique. Oser contester une décision du conseil constitutionnel (qui d’ailleur lui était plutôt favorable) est anormal. Je regrette que le conseil constitutionnel n’ait pas retoqué entièrement cette loi qui permet de maintenir en prison un criminel ou un délinquant sexuel sur la base ce qu’il pourrait faire et non plus ce qu’il a fait.

  2. @Roms

    Je connais tes engagements qui sont un peu différents des miens. Et c’est très bien ainsi. J’avoue que les voix de Bayrou ou de Villepin me semblent aujourd’hui porter plus fort que celles de certains hiérarques socialistes.

    Oui, cette loi est indigne. Nus avions déjà tout l’arsenal contre les récidivistes : suivi psychiatrique obligatoire, bracelet électronique, assignation à résidence, etc. Il suffisait d’y mettre les moyens.

    Je suis horrifié de l’instrumentalisation de la peur et des peurs des gens.

  3. Au delà de ce fait, je suis tout à fait d’accord pour enfermer les violeurs (et pas seulement d’enfants). La récidive montre bien que ces personnes ont un soucis impossible à soigner.

    Il faut savoir que la récidive au niveau des viols n’est que de 1,3 % (sources du site du ministère). C’est trop, cela représente une minorité insoignable, et comme le souligne Denis, les outils sont là, ce qui justifie un taux de récidive très faible contrairement au vols (40 % de récidive selon les mêmes sources).

    On ne peux pas soigner les insoignable, alors on trouve des solutions, radicale certes, mais qui évite le malheur.

    La liberté des uns s’arrête là ou celle des autres commence !!!!

  4. Encore une fois en Mr Babinter est monté avec talent contre cette loi . Mais bien seul !!. On aurait aimé entendre d’autres voix socialistes.

  5. Non seulement cette tentative est indigne (dirait-on avec politesse et mesure), je considère qu’elle est surtout le signe d’un plus grave danger encore pour notre démocratie.

    Je fais le pari ce jour même qu’il ne s’agit là que d’un début de commencement d’une remise en cause totale de ce qui fonde notre nation: ses principes républicains.

    Les conservateurs, ne l’oubliont pas, ont commencé leur travail de sape il y a plus de 60 ans en ce qui concerne les valeurs humaines, et tout ce qui y est lié dans nos société: solidarité, entraide, partage. Ils triomphent aujourd’hui … à travers l’exaltation de l’individualisme, devenu valeur noble et reconnaissante …

    Combien de temps avant le vrai retour au « second empire » ? (http://fr.wikipedia.org/wiki/Second_Empire)

  6. Rachida Dati avait l’air de dire hier soir sur France 2 que la rétro-activité allait bien s’appliquer. Comme je m’y attendais, cette information n’a pas incité le journaliste à contredire Mme Dati ou à approfondir la chose.

  7. Des journalistes sur France 2 ? ;+) Y avait Léon Zitrone. Lorsqu’il commentait les enterrements, c’était vraiment du journalisme. Heureusement, il reste encore Michel Drucker. Pour combien de temps Encore ? Tout fout le camp.

  8. Il faudrait un Brice Couturier pour interroger les politiciens. Lui n’a pas peur de ses invités. Quand il entend une énormité il ne la laisse pas passer. J.M. Apathie est pas mal non plus.

    La druckérisation de France Télévision / M6 / TF1 n’est pas une fatalité.

  9. J’adore son émission, du grain à moudre.