La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’avenir de Nicolas Sarkozy lié à Karachi et Kadhafi

Par      • 15 Jan, 2013 • Catégorie(s): Sarkozy  Sarkozy    

L’avenir politique de Nicolas Sarkozy s’assombrit.

Karachi et le financement de la campagne de Balladur en 1995

C’est tout d’abord un intermédiaire libanais, Mustafa Al-Jundi, qui a reconnu devant le juge Renaud Van Ruymbeke avoir versé plus de 10 millions de francs en petites coupures à Ziad Takieddine en 1995. L’ami libanais de Jean-François Copé et de Brice Hortefeux  a reconnu un système de commissions lié au contrat d’armement Agosta, signé avec le Pakistan en 1994, que Jacques Chirac et Dominique de Villepin avaient finalement décidé d’interrompre en 1996. Les attentats dits de Karachi ne tardèrent pas à suivre.

Kadhafi  et le financement de la campagne de Sarkozy en 2007

Certain de s’être fait « lâcher » par Nicolas Sarkozy dans l’affaire Karachi, Ziad Takieddine a déclaré au juge Van Ruymbeke que Nicolas Sarkozy aurait bel et bien reçu 50 millions d’euros par Mouammar Kadhafi dans le cadre de sa campagne de 2007. Il met en cause ouvertement Claude Guéhant, qui était alors le directeur du ministre de l’intérieur de Jacques Chirac, et Béchir Saleh, secrétaire particulier du dictateur libyen. Cet élément s’ajoutera à l’enquête préliminaire ouverte en avril 2011 concernant l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, dans cette nouvelle affaire de financement occulte.

Violation du secret de l’instruction ?

Contre l’avis du parquet, les juges Sylvia Zimmermann, Sabine Kheris et Camille Palluel ont décidé d‘instruire la plainte pour viol du secret de l’instruction déposée par des familles des victimes de Karachi en juin 2012. Cette plainte  fait suite au texte publié le 22 septembre 2011 dans lequel l’Élysée affirmait : »s’agissant de l’affaire dite de Karachi, le nom du chef de l’État n’apparaît dans aucun des éléments du dossier ».

La cour d’appel de Paris, à la demande du parquet, devrait statuer sur un problème de constitutionnalité compte tenu de l’irresponsabilité pénale du chef de l’État au moment des faits !

Crédit photos : Planet.fr, Le Nouvel Obs

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , ,

Laisser une Réponse

*