La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Sarkozy, Royal, Bayrou : morts pour la France !

Par      • 20 Juin, 2012 • Catégorie(s): Politique  Politique    

A l’occasion du 1er tour de l’élection présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal et François Bayrou avaient capitalisé sur leurs noms 76.12% des suffrages. Nous nous étions même mis à rêver de nouveau. 5 années plus tard, les candidats de 2007 auront été rayés du paysage politique, à coup de balayettes électorales.

Nicolas Sarkozy et les morts de Karachi… pour la France ?

Défait le 6 mai par un candidat « normal », Nicolas Sarkozy a décidé d’abandonner la politique. Le 16 juin 2012, l’ancien Président est redevenu un citoyen ordinaire et il devra rendre des comptes à la justice sur le financement des campagnes de 1995 et de 2007 ! Les parties civiles ont, par la voix de Maître Olivier Morice, déposé une plainte contre Nicolas Sarkozy pour « violation du secret de l’instruction » dans le cadre de l’affaire dite du Karachigate ! Il doit aussi faire face aux accusations lancées par Médiapart et Edwy Plenel sur un financement supposé de sa campagne de 2007 par la Lybie de Mouammar Khadafi. L’ancien président de la République avait porté plainte dès le 30 avril contre le portail d’informations pour «faux et usage de faux» et «publication de fausses nouvelles». Les avocats de Mediapart ont, de leur côté, répliqué par une plainte envers Nicolas Sarkozy pour dénonciation calomnieuse ! On pourrait encore évoquer l’affaire Bettencourt, dans laquelle l’ancien chef de l’Etat a été accusé, par différents protagonistes, d’avoir reçu – de façon totalement illicite – de l’argent de l’héritière de L’Oréal pour le financement de sa campagne de 2007.

Ségolène Royal : 3 échecs consécutifs et, au bout, la pelle du 18 juin !

Après sa défaite de 2007, au congrès de Reims et à la primaire socialiste, Ségolène Royal avait décidé de jeter son dévolu à la Rochelle. Olivier Falorni, l’ancien secrétaire fédéral du Parti Socialiste de Charente-Maritime, a été élu avec 62.7% des voix ! L’égérie du Chabichou a indiqué, le 18 juin, dans un mode de communication messiano-mystique, qu’elle allait prendre « un autre chemin ». C’est un très joli coup – politique – pour François Hollande, qui sera parvenu à se débarrasser de DSK, de Martine Aubry et de Ségolène Royal, sans jamais forcer le talent.

François Bayrou : pas de Pau  !

C’est encore Laurent Gerra qui parle le mieux de toute l’insignifiance de ce personnage…

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Moi, je ne tire pas sur les ambulances.

    Dieu sait que je n’ai pas la moindre sympathie pour Ségolène, mais je trouve absolument dégueulasse le sort que ses « camarades » lui ont réservé, y compris le premier d’entre eux. Au Burkina Fasso, on affirme que ce n’est pas lui qui porte la culotte, mais la terrible Valérie !

    Quant à Bayrou, il n’a que ce qu’il mérite, même si on a pu mesurer l’absence totale de « noblesse » du PS à la lumière de « son cas ».
    Bayrou a fait un gâchis tel que cela justifie sa disparition totale et définitive du monde politique.

  2. Patrick robert, le donneur de leçon perpétuel a parlé….Amen !

Laisser une Réponse

*