La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Sarkogirls et sarkoboys : l’énarchie bien représentée

Par      • 17 Mai, 2007 • Catégorie(s): Politique  Politique    

Tu parles d’une rupture !!!

  • Claude Guéhant, secrétaire général de l’Elysée, énarque
  • Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet, énarque
  • Cédric Goubet, chef de cabinet, ???
  • David Martinon, porte-parole de l’Elysée, énarque
  • Henri Guaino, conseiller spécial, sciences po, ayant échoué à L’ENA
  • Jean-David Levitte, conseiller diplomatique, IEP Paris
  • Georges-Marc Benamou, conseiller à la Présidence, journaliste gérontophile des années 80

Leur formation, leur expérience de l’entreprise (???), leur acuité sur les problèmes économiques et sociaux (???) me plongent dans un profond scepticisme sur leurs réelles compétences à résoudre nos problèmes !

Voie Militante Voie Militante

5 Réponses »

  1. Sans parler du boss lui-même, qui ne connait de l’entreprise que les actions qu’il a dans sa société d’avocats !
    Guaino, ex. porte plumes de Chirac et de Seguin, rupture saisissante effectivement ! Je crois quon lui doit la fracture sociale
    de 1995.

  2. La composition du gouvernement est officielle. Besson s’en tire bien, un poste de secrétaire d’état ! Adoubé par Monseigneur!

  3. Vous critiquez les énarques et vous en présentez une au présidentielles. Je rêve !!!

    Sans compter que votre nian-nian de secrétaire du PS est lui même un énarques de haut vols

  4. Le peu d’énarques présents dans le gouvernement tranche avec le nombre important d’énarques présents à l’Elysée. Je n’en comprends pas bien les raisons d’ailleurs.

    La gauche n’a pas le monopole de l’énarchie.

  5. « La gauche n’a pas le monopole de l’énarchie. »
    Je n’ai pas dis le contraire :-)