La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La mélamine : un sacré poison !

Par      • 21 Déc, 2008 • Catégorie(s): Santé  Santé    

La mélamine, ce nom ne vous est malheureusement pas inconnu, entre le lait contaminé et le soja contaminé destiné aux volailles bio, vous en avez entendu parler, mais de quoi s’agit-il exactement ?

C’est un produit chimique industriel utilisé dans la production des contenants de plastique et en décoration intérieure. Elle est utilisée en production industrielle et ne peut pas être mangée ! Enfin, ne peut pas… ne doit pas !

Pourquoi ajouter de la mélamine au lait en poudre ?

Ajouter de la mélamine dans le lait réduit le volume du lait et donc coûte moins cher que le lait, car l’élément le plus important dans le lait est la protéine. Et la mélamine a la même protéine qui contient de l’azote. Le pire est que la mélamine a la même apparence que le lait en poudre et n’a pas de senteur, ainsi elle ne peut pas être détectée.

Un passif déjà très lourd !

En 2007, aux Etats-Unis, des chats et des chiens sont morts soudainement, on a découvert que la nourriture pour animaux provenant de Chine contenait de la mélamine.

En 2008, en Chine, a commencé une croissance anormale de cas de mort d’enfants avec des pierres dans les reins.

En août 2008, le lait en poudre de la Chine Sanlu Milk Powder a été testé contenant de la mélamine

En septembre 2008, le gouvernement de la Nouvelle-Zélande a demandé à la Chine de faire des vérifications et à Taiwan il y a eu de nombreuses pertes de produits alimentaires testés positifs à la mélamine.

Qu’arrive-t-il quand la mélamine est digérée ?

La Mélamine demeure à l’intérieur du rein. Elle se transforme en pierre qui bloque les tubes. La douleur est éminente et la personne ne peut pas uriner. Le rein enfle. Même la chirurgie ne peut enlever ces pierres, ce qui cause des dommages irréversibles au rein. Cela peut mener à la perte de la fonction du rein et nécessiter une dialyse c’est à dire un nettoyage du sang par une machine avant qu’il ne retourne dans le corps.

C’est plus sérieux pour les bébés car que le rein du bébé est très petit et ils boivent bien-sûr beaucoup de lait en poudre.

La Chine a couramment 13.000 enfants hospitalisés. Je sais, certains vont dire que vu la population de la Chine, il n’y a pas de quoi en faire un drame…

Dans la mesure où il s’agit d’un produit ne pouvant pas être mangé, il semblerait, selon certains médecins, que la quantité de mélamine ingérée n’ait que peu d’importance, même si bien-sûr plus la quantité est grande plus les séquelles peuvent être graves, voire mortelles.

Quelle est la nourriture à éviter ?

La nourriture qui contient des produits laitiers devrait être évitée.

Par ailleurs les dernières études scientifiques sur le lait tendent à démontrer qu’il est néfaste pour la santé, nous ne sommes pas des veaux. Quoique pour certains on pourrait se poser la question ! ;+)

Quelles compagnies sont affectées ?

Elles sont nombreuses, surtout en Asie et particulièrement en Chine, mais chez nous il y aurait aussi : Nestlé ; Maxwell House  Pizza Hut ; M&M’s ; Snickers ; Dove.

Que faire ?

Évitez les nourritures contenant des produits laitiers soupçonnés d’être contaminés pour environ six mois.

Si vous avez des enfants, essayez de trouver d’autres substituts (boissons au soja, aux céréales etc…).

Comment savoir si des produits viennent de Chine ?

Les 2 ou 3 premiers chiffres sur les codes barres sont le code du pays où le produit a été fait. Voici quelques exemples :

  • 00-13 : Etats-Unis et Canada ;
  • 30-37 : France ;
  • 400-440 : Allemagne ;
  • 45-49 : Japon ;
  • 471 : Taïwan ;
  • 480 : Philippines ;
  • 50 : Royaume Uni ;
  • 57 : Danemark ;
  • 64 : Finlande ;
  • 690-693 : Chine ;
  • 76 : Suisse ;
  • 740-789 : Amérique latine.

Informez votre famille et vos amis et restez prudents.

Source : Dr Christian Ozanon.

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

Une Réponse »

  1. Par quelle abberation en arrive t-on à importer du lait déshydraté de Chine alors qu’ici les producteurs sont « soutenus » à coups d’aumônes, juste pour ne pas crever, et maintenir le problème sous le seuil de visibilité médiatique ?
    Enfin, ce n’est pas vraiment une question…