La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Reims, le dernier des congrès ?

Par      • 17 Nov, 2008 • Catégorie(s):  

Lendemain de congrès. Gueule de bois, le champagne n’y est pour rien…

La première chose que je me suis demandée ce matin, c’est : Pourquoi on fait encore des congrès au PS ? Bah oui pourquoi ? Finalement, ça sert à quoi un congrès ? Depuis que j’y milite, je n’y ai connu que des synthèses molles qui ne tranchaient rien ou des luttes fratricides qui ne tranchaient rien non plus, si ce n’est la tête des autres…

Depuis que le congrès n’élit plus le 1er secrétaire national et les instances représentatives du PS, le congrès est devenu un vaste cirque, où chacun y fait son numéro… tantôt équilibristes, tantôt funambules, voire jongleurs… bienvenue dans l’arène socialiste… A Reims on y a vu aussi des très jolis numéros de clowns.

Ainsi, un congrès qui ne donne pas le tempo, qui ne décide pas d’une ligne politique claire, qui ne se conclut pas par un texte d’orientation, un congrès qui n’apporte rien en terme d’action militante, comme ce fut le cas ce week-end à Reims, est un congrès inutile, un congrès vide.

Désormais, les regards sont tournés vers le vote des militants de jeudi. Il est là l’enjeu, le seul, le vrai. Vendredi au plus tard, nous saurons. Nous saurons quelle est la ligne, nous saurons quel est l’avenir de notre parti.

Les militants vont trancher, ce que le congrès a été incapable de faire. Les militants, vont par leur vote balayer des heures et des heures de discussions stériles et inutiles. Par leur vote, les militants,  et ce quel que soit leur choix, vont s’ériger eux-mêmes en commission des résolutions… cette vaste mascarade qui donne un spectacle pitoyable de notre parti, aux yeux des médias, aux yeux surtout de l’opinion publique. Désormais, seul compte le vote des militants, le reste c’est du vent, du temps perdu.

Le congrès de Reims aura montré toutes les limites de cet exercice. Exercice inutile et difficile à vivre, en tout cas dans sa forme actuelle. Pendant tout le week-end, en quasi direct live, les socialistes ont été épiés, analysés, scrutés dans leur moindre faille, leur moindre faiblesse, leur moindre défaut. Le spectacle donné à la France entière fut médiocre, nous enfonçant encore un peu plus dans nos contradictions, nous engluant encore un peu plus dans le mépris.Tout ça pour ça… tout ça pour rien.

Reims sera-t-il le dernier des congrès ? Ce serait souhaitable…

Crédit photo : doctissimo.

Voie Militante Voie Militante

Tags :

16 Réponses »

  1. Je me souviens du congrès de Metz… et du discours d’ouverture de François Mitterrand…
    Je ne vais pas tomber dans la nostalgie, ça n’avance à rien, mais quand même !
    C’est sûr que ce congrès de Reims a été lamentable et nous a encore fait passer pour des cons.
    Cependant, il n’y a pas beaucoup d’autres solutions, le problème n’est pas la forme, mais le fond, la guerre des egos démesurés de quelques uns qui oublient le collectif.
    Benoît Hamon est porteur d’espoir, de renouveau, espérons qu’il ne nous décevra pas.

  2. Intéressant, sur le site du Nouvel Obs. :

    Si j’étais militant au PS je voterais pour…
    Ségolène Royal : 34,73%
    Martine Aubry : 19,37%
    Benoît Hamon : 15,45%
    je rendrais ma carte du PS : 30,45%
    Nombre de votants : 1146

    Qui sort renforcé du congrès du PS ?
    Ségolène Royal : 28,31%
    Martine Aubry : 10,01%
    Benoît Hamon : 6,46%
    Olivier Besancenot : 12,4%
    Nicolas Sarkozy : 42,82%
    Nombre de votants : 9602

    Mouais… décevant Delanoë… il a refusé de s’allier au Modem pour gagner Paris mais il appelle à voter Aubry alors qu’elle a semble-t-il voté Bayrou au premier tour des présidentielles !
    Monsieur est vexé par le camouflet que sa motion s’est pris et il fait n’importe quoi, la logique vu sa motion et la motion C, aurait été d’appeler à voter Hamon !

    Mon père, un brave coco, m’a dit « Alors là ce coup-ci le PS va mettre 20 ans à s’en remettre ! ». Papa, sans vouloir te vexer, j’espère que tu as tort !

  3. @Jérôme

    Ce congrès a permis de voir le buzz médiatique autour du PS. Qui a entendu parler des votes des militants du PCF les 29 et 30 octobre ?

    Rennes n’a pas empêché que les socialistes retournent au pouvoir en 1997. Sans doute, après Reims, devrons-nous attendre… qu’une génération s’en aille.

    Rennes m’a fait penser à ces familles dans lesquelles les querelles du passé ressurgissent à chaque fois qu’elles se réunissent. Les représentations des uns et des autres empêchent qu’il y ait débat et échange.

  4. Entre congrès et vote des militants, la spectacle continu :
    Je crois qu’on a passé la limite du ridicule avec la dernière déclaration en date de Ségolène ! Commentant le ralliement de Delanoë à Aubry, elle parle de : TRAHISON DU CODE DE L’HONNEUR; je trouve çà….. R.O.Y.A.L !!! Mais dans quel siècle vie cette femme ? Après son discours de Reims, aux accents « christiques », comme adressé à ses « disciples » et non aux militants socialistes, il serait temps que quelqu’un lui dise que le P.S est un parti de gauche, laïc et composés de MILITANTS !

  5. @ Jérôme

    ce congrés est en effet une crise, un psychodrame.
    mais une crise ça n’a pas que des mauvais côtés. c’est le fils de psychianaliste que je suis qui parle ici. une crise c’est une mutation, une transformation qui se fait dans la douleur. c’est l’ancien qui ne veut pas mourir et le nouveau qui peine à émerger.

    les psychodrames sont les moments ou se font les basculements, les changements d’orientations personnels.
    pour ce qui me concerne, j’ai suivi intensément ce congrés par internet (google news), et mon psychodrame à moi est …

    mon basculement vers Ségolène Royal.

    tu le sais, ma préference allait avant ce congrés, comme toi, vers Bertrand Delanoë.

    mais ce choix était pour moi en fait une sorte de frilosité. je pense en effet que le PS a besoin de renouveau idéologique, d’ouverture. mais je trouvais que Ségolène Royal bousculait les tabous trops brutalement, et son côté imprevisible me bloquait. en bref je n’osais pas franchir le pas de la soutenir, bien que j’en ressentais l’envie.
    Bertrand Delanoë representait pour moi un mélange de modernité et de tradition. le changement, mais dans la douceur.
    finalement l’ancien l’a emporté chez lui. (déja que l’abstention me décevait, mais je viens de lire son soutien à Aubry, c’est la catastrophe).

    mon soutien à la motion B m’apparait maintenant comme une prise de distance inconsciente de Delanoë.

    la crise de ce congrés révèle que le changement dans la douceur n’est pas possible.
    nos chefs n’ont pas su s’entendre. on appelle les militants à trancher par leur vote.

    donc je tranche !! je fait ma rupture. je vote Ségolène Royal.

    et toi t’en est où jérôme ?

    @Denis

    après ce ton de gravité, un peu d’humour pour ne pas se prendre trops au sérieux.

    moquons nous pour nous détendre (ou nous rassurer ?) des déboires de nos partenaires de la gauche plurielle.
    tu fait remarquer, Denis, que pas grand monde n’a fait attention au vote des militants du PC, les 29 et 30 octobre.

    et le vote des militants verts pour leur congrés, sait tu quand il aura lieu ?
    c’est une devinette. je donnerais la réponse au prochain épisode. ;-)

    amitié à tous

    Guillaume C.

  6. @guillaume: Moi j’en suis que je ne vais pas voter pour Ségolène Royal. Elle n’était pas ma candidate lors de la désignation à la présidentielle, je n’ai pas signé sa contribution, encore moins sa motion pour ce congrès, donc ce n’est pas maintenant que je vais la soutenir. Reste deux candidats, mon coeur balance… peut être Hamon que j’ai vu sur Canal+ hier soir et que j’ai trouvé très bon… on verra jeudi.

    Pour le reste je ne partage pas ton analyse, peut être aussi parce que je n’ai jamais milité chez les VERTS et que je ne suis pas habitué à ce genre d’analyse…!!!

  7. J’apprends avec joie le soutien de Bertrand Delanoê envers la ligne politique de gauche proposée par Martine Aubry et benoit hamon, Ouf ! une majorité s’est trouvée, cohérente de défense du politique contre le club de supporter proposé par SRoyal. J’ai vraiment eu peur d’une scission en voyant les mélenchon dolez quitter le navire,

    j’espère que jeudi les militants vont choisir la stabilité vitale pour retrouver une ligne politique claire et cohérente, en votant pour Martine Aubry et Yves léonard candidats soutenus par Benoit Hamon et Bertrand Delanoé.

    Maintenant j’espère qu’avec Martine Aubry quand on proposera le SMIC à 1500 € on aura pas une Royal qui dira « Ah ba nan c’est pas faisable en fait »
    ou qui vantera les mérites de la justice chinoise accessoirement antidémocratique et ce en pleine campagne présidentielle.

    Royal va jouer les pleureuses d’ici a jeudi en faisant peur au militant et en se victimisant au nom d’un Tout sauf Royal et bien non ce n’est pas un tout sauf royal c’est un tout sauf le ridicule et j’en passe.

    Sans Royal le PS sera enfin un vrai parti de gauche et pas une écurie présidentielle, elle ne pense qu’a cela.

    Quand je pense que pour obtenir son premier mandat de député elle avait été pleurer dans les bras de tonton mitterrand pour qu’il éjecte en sa faveur un candidat issu du terrain qui était plus légitime qu’elle. Pour être élue a l’assemblée la première fois elle avait brisé le travail d’un autre. Ce genre de pratiques n’est pas acceptable.

  8. Au camarade Mickael (tu permets que je t’appelle camarade?) : vendredi soir au plus tard, nous pourrons être fiers d’avoir élu à la tête du PS soit une femme, soit un jeune quadra de 41 ans !
    Vendredi soir toujours, ni Martine, ni Ségolène, ni Benoît ne quitteront le PS si cela peut te rassurer.
    Vendredi soir encore, il va falloir réapprendre à se parler avec courtoisie, en toute camaraderie, et garder notre fiel pour Sarko et ses sbires.
    Je n’ai jamais été le supporter de quiconque et ce n’est pas demain que cela va commencer… j’ai voté Royal (je risque fort de recommencer jeudi soir), j’aurais pu voter Hamon également. Pourquoi? Ce sont à mes yeux les deux postulants qui incarnent le plus l’esprit de renouvellement tant attendu par une grande partie du peuple de Gauche.
    Enfin, j’espère que tu oseras me serrer la main si par chance on devait se croiser dans une réunion PS de la fédé.
    Bien cordialement,
    PS / tu ne trouves pas que cela a été une sacré performance pour le PS de battre Raffarin sur les terres alors ultra conservatrices du Poitou et des Charentes?

  9. A emmanuel

    C’est vrai tu as raison il faut qu’on se parle mieux entre nous, il y a plus d’animosité au sein du parti que dans nos attaques contre sarkozy,

    c’est pour cela que je souhaite voir l’election de Martine Aubry se faire

    car j’ai peur que ségolène provoque une scission malheureuse pour le PS si elle est élue, le parti est au bord de la crise de nerf, dans laquelle je suis tombé avec d’autres tant les enjeux me paraissent important. Il faut s’en détacher et prendre du recul .

    Mais le choix de Royal me « paraît » tellement absurde tant sa prestation aux présidentielles était ridicule que je ne comprend pas qu’elle soit encore là à se présenter devant les militants, avec ses déclarations loufoques d’après présidentielles elle a porté des coups durs pour l’image du parti. J’ai vécu cette période électorale de 2007 hors du PS, loin de toute la tambouille interne et j’avais honte pour vous. Cependant elle trouve oreilles attentives auprès de militants du parti donc elle ne doit pas etre ecartée pour autant si elle n’est pas élue jeudi soir ou vendredi il faudra q’elle soit associée au nouveau projet politique du PS.

    C’est aussi pour cela que je soutien Anne Mansouret pour la section d’Evreux, section compliquée
    traumatisé par une scission aux municipales

    c’est pourquoi contrairement à Francois Bouillon qui était sur la liste de Rachid Mameri,
    Anne n’ayant pris parti dans aucunes des 2 listes de gauche, je pense sérieusement que c’est la meilleure candidate possible pour appaiser et relancer avec une équipe motivée l’action militante de cette section. A Evreux les miliants doivent choisir quelqu’n quin’a pas pris franchement parti pour l’un ou por l’autre quelqu’un de neutre.

    Enfin emmanuel, je ne vois pas trop qui tu es (de vue) ni pourquoi tu espere à ce point que – j’ose-(!) te serrer la main si on se croise -à la fédé- mais je nai pas d’exclusive je parle même avec rachid ou d’atre d’ailleur avec qui je me suis quand même pas mal accroché donc … je ne comprend pas trop la question ?!

    J’espère enfin, que Benoit Hamon aura à jouer un rôle important dans la prochaine équipe qui « animera » le PS autour de Martin Aubry (peut etre), comme Denis au niveau local même si je lui préfère quand même Yves Léonard pour la sérénité le discernement dans les décisions et l’appaisement qu’il souhaite apporter à notre fédé qui en a bien besoin, ceci pour mieux relancer l’action politique et réaffirmer l’existence de notre parti dans le département.

    Enfin tu as raison ouf ! ca change quand même un peu car le PS sera représentée et dirigé soit par une femme soit part un quadra et c’est plutôt un bon signe pour l’avenir…

  10. Bonjour à tous,
    le proverbe laissé hier soir sur l’article « programmes comparés des candidats au poste de 1 fédé » était simplement un constat., Denis se présentant comme Monsieur Plus. Je te reconnais un véritable talent dans la domaine de l’animation de blog et son actualisation. Mais ces qualités, qui méritent d’être remarquées, suffissent elles pour faire un premier fédéral? ; la bonne personne au bon endroit, voilà ce qui doit guider nos choix! Yves LEONARD ne fait rien depuis??? depuis qu’il est premier fédéral? c’est vrai cela, il y a tellement longtemps qu’il est à la tête de cette fédération! 10 ans?, 15 ans?, 3 ans?, 1 ans? Non, 8 mois. et bien sur, il n’y a pas eu d’élection sénatoriale dans l’eure en septembre ( même quand on perd cela se prépare), il n’ a pas fait le tour des sections conformément à ces engagements, il n’a pas eu à assurer la préparation du congrès. Quand on est 1 fédé il y a deux trois choses à faire, et je rappel que ce poste à ma connaissance n’est pas rémunéré si ce n’est en parpins de toutes sortes et de tous côtés. Alfred Recours maintenant, enfin le renouvellement des générations, puisque comme tu le soulignes Denis il reprend bon nombre de tes propositions, retires ta candidature, j’éviterai un déplacement vendredi soir.

    Et maintenant , si l’on parlait un peu politique: Denis, tel Benoit HAMON, se présente. Soit. il arrive au congrès en disant « Je me présente », il redit au congrès « Je me présente », il resort du congres en disant  » je me présente ». Dans ce cas, il aurait pu éviter le déplacement. la négociation est impossible car  » Je me présente », c’est très constructif. Logiquement les motions C et D et A aurait du se mettre d’accord. Denis, cette fois tu soutenais la motion C, non? deja toutes mes félicitations pour le grand écart entre le soutien à Madame Royal, lors de la désignation aux presidentielles, et le soutien à la motion C au congrès. excuse moi mais là il y a un trou dans la raquette, je ne comprends pas! enfin je te laisse de raccorder avec M. PASCO, que je connais pas et qui lui fait DELANOE dans un premier temps, et peut être HAMON qu’il a trouvé tres bon à la TV. et au niveau fédéral, il fait quoi le garcon? Denis parce qu’il le trouve tres bon, ou Yves Léonard? Ah non peut etre M.RECOURS parce que lui, contrairement au premier signataire de la motion qu’il soutenait( ndrl Bertrand) il ne se rallie pas à la motion D et à ses candidats et fait ce que Bertrand de manière intélligente n’a pas fait à savoir: se présenter.

    Enfin un jugement pour finir, M.CAMUS, que je ne connais pas non plus, me semble être le seul à tenir un discours cohérent et Emmanuel que je connais derechef pas , la c’est extraordinaire, il déclare tout a trac, je cite  » j’ai voté segolene, jaurais pu voté HAMON » Ouille, ouille, ouille, et sarkozy aussi tant qu’on y est.
    Vous reproduisez exactement ce que vous dénoncez au niveau supérieur, et vraiment, pour noel, commandez une petite formation politique parce que là du point de vue de la constance dans les idées, c’est inintelligible!.

    je terminerai en remerciant les administrateurs du site de m’avoir permis de m’exprimer moi aussi.
    Souahitant pouvoir un jour échanger de visu sur toutes ces questions
    Amitiès Socialistes.

  11. @Frédéric

    Je suis arrivé au PS sous la bannière Motion 5. Où est la contradiction avec aujourd’hui ?

    Montebourg a suivi Royal qui était la seule à pouvoir prétendre à passer le 1er tour avec DSK. Elle était notre candidate. Je me suis engagé à fond derrière notre candidate.

    Doit-on parler ici des fédés qui ont donné consigne aux sections de ne pas faire campagne parce qu’elle était notre candidate ? Je suppose que tu ne fais pas partie de la longue liste de nos camarades du PS qui n’ont jamais fait campagne pour notre candidate, qui ont pu voter Bayrou ou Besancennot.

    J’aime recevoir des leçons de personne qui sont de ce point de vue irréprochables. Je suppose que, pour me les donner, tu l’es sans doute. Dont acte.

    Les camarades de la motion D, en pleine cohérence avec ce qu’ils sont, se sont alliés avec DSK et Martine Aubry. C’est vrai qu’en terme de cohérence, ils s’y connaissent. Pour une fois que je leur rends hommage !

    Bien à toi.

    NB Concernant Yves, je salue en lui, comme je l’ai salué devant de nombreux camarades, un véritable camarade. J’ai pu compter sur lui pour l’édition de notre publication cantonale. Je suis, en revanche, déçu par la faiblesse de son projet. Nous avons tant de choses à faire pour gagner 2012. Nous devons élever le curseur « militant ». Et c’est là où se situe la différence dans nos approches. Permets-moi au travers de ma candidature de proposer cette vision.

  12. Bonjour Denis, Juste un petit rappel sur Benoit HAMON d’après un portrait fait ici même par Virginie:
    Je cite:
    « Jeune rocardien (personne n’est parfait) il est devenu Président du Mouvement des Jeunes Socialistes (statutairement autonome du Parti Socialiste) en 1993.

    Puis il est devenu conseiller pour la jeunesse auprès de Lionel Jospin, premier secrétaire du PS, de 1995 à 1997.
    Ensuite il est entré au cabinet de Martine Aubry, ministre de l’Emploi et de la Solidarité, comme conseiller technique chargé de l’emploi des jeunes (1997-98), puis comme conseiller chargé des affaires politiques (1998-2000).

    Il a été directeur du planning stratégique de l’institut de sondage IPSOS de 2001 à 2004.

    Il est membre du Parti socialiste depuis 1987, soit à 20 ans, ce qui démontre son profond engagement. »

    un ptit jeune au Parti quoi!!! faut dire de Rocard à Emmanuelli, lui aussi peut partir en formation! joke
    Amitiès socialistes

  13. @Frédéric

    A 16 ans, lors du Congrès de Metz, bien que non membre du PS, j’étais Rocardien. ;+) Je pense l’être resté. Sauf que Rocard ne l’est plus… désormais.

    Bien à toi.

  14. à tous en général, à denis en particulier,
    « co-anime la Nouvelle Gauche puis participe à la création du courant Nouveau Parti socialiste (NPS), avec Vincent Peillon et Arnaud Montebourg. Député européen depuis juin 2004, il s’oppose au traité constitutionnel européen. Partisan d’un référendum lors de l’adoption du traité de Lisbonne, il ira jusqu’à démissionner de son poste de secrétaire national du Parti socialiste pour protester contre la décision du Bureau national de soutenir l’adoption du Traité, qu’il considère comme contraire à la synthèse du Mans.

    Lors de l’explosion du NPS au cours de la précampagne présidentielle de 2007, Benoît Hamon prend le parti de Laurent Fabius, tandis que ses anciens camarades Vincent Peillon et Arnaud Montebourg optent pour Ségolène Royal. »

    Oh ! Oh regarde la fin de l’article, je note que Benoit est cohérent avec ses convictions, tu ne trouves pas Denis? tu vois on pouvait suivre Montebourg ou Hamon deja à l’epoque, !
    amitiès ,

  15. @ Frédéric :
    Je t’invite à écouter en podcast la chronique de Stéphane Guillon de ce jour sur France Inter, 07h55.
    Bonne écoute !

  16. effectivement c’est très drôle et tellement vrai,
    evidemment je ti’nvite à écouter celle d’hier intiltuléé « Soeur Segolène »,
    et puis vraiment si tu veux rire, relis le commentaire 8 de cette page!!
    bonne lecutre