La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Mai 68 : en parler encore

Par      • 30 Mar, 2008 • Catégorie(s): Politique culturelle  Politique culturelle    

Après la volée de bois vert reçue ici même lorsque je me suis insurgé contre le discours tenu par Sarkozy (1) via Guaino, je ne sais trop s’il convient de s’aventurer à nouveau sur ce terrain. Celui-ci est à l’évidence sensible. Il dépasse largement le(s) clivage(s) droite-gauche habituel(s) et il est fortement marqué par un quasi conflit intergénérationnel.

Mais, ce sujet m’intéresse au plus haut point car je pense qu’il reste au cœur de la vie politique actuelle.

Au-delà du battage médiatique organisé autour du 40 ème anniversaire des « événements » – révolte me convient mieux –  je pense qu’il ne faut pas hésiter à revenir sur l’intense foisonnement des idées mais aussi des exigences démocratiques qui se sont exprimées chez nous et dans le monde.
Jusqu’alors je ne m’étais pas vraiment aperçu ni même inquiété de cette haine portée à l’encontre des « événements » et des « soixantehuitards ». Assimilés à une faune hétéroclite libéralo-anarcho-maoïste, et j’en passe, ces lanceurs de pavés et de bouffeurs de CRS tiendraient aujourd’hui le haut du pavé de la bourgeoisie triomphante, voire les allées du Pouvoir.

Je ne pense pas que ces réductions véhiculées par la droite et par la droite extrême correspondent à la réalité. Elles trouvent pourtant un certain crédit dans l’opinion.
Il faut à mon avis continuer à analyser pour comprendre. Comprendre pourquoi existe une telle haine anti-68.
A ceux qui comme moi cherchent des réponses à cette question, je recommande vivement la lecture du livre de Serge Audier (2). (Ed. La Découverte)

NB

1°) Sarko, c’est :  » il faut tuer l’esprit de mai 68″

2°) le livre de Serge Audier c’est :  » La pensée anti-68- Essai sur les origines d’une restauration intellectuelle. » ( Ed. La Découverte )

Autres éclairages

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

3 Réponses »

  1. C’est vrai qu’il faut chercher à comprendre.
    Le neveu a de qui tenir !
    La pomme tombe rarement loin de l’arbre…

  2. Merci pour le commentaire que je prends pour un compliment. Mais quelqu’un me dira-t-il qu’il a lu ou qu’il a l’intention de lire le
    p….. de bon bouquin que je me suis permis de recommander?

  3. C’était bien sûr un compliment !
    Oui, je le lirai ce p….. de bon bouquin, mais quand ma thèse de doctorat sera plus avancée.
    J’essaye de tout gérer, mais je suis moins douée que votre sacré neveu !

Laisser une Réponse

*