La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

A méditer !

Par      • 3 Mai, 2008 • Catégorie(s): Politique culturelle  Politique culturelle    

Les lectures du juriste ne se limitent pas, fort heureusement au droit, nous ne sommes pas aussi sectaires qu’on peut le croire.

Je suis tombée sur cette phrase de Claude LEVI-STRAUSS qui me laisse songeuse, tant il me semble que le PS, et d’autres, devraient la méditer, surtout en ce moment !

« On oublie des faits en tentant de défendre des valeurs« .

Voie Militante Voie Militante

Tags :

6 Réponses »

  1. Bien tenté : les faits synonymes de valeurs qu’ils ont subi ou qu’ils subissent, les Chinois d’aujourd’hui et les Tibétains de 1959 les ont vécus ou les vivent au quotidien.

  2. Tu fais une fixation sur le Tibet ?

    Un exemple plus frappant pour moi, en tout cas plus pertinent, la gauche voulant défendre les valeurs de fraternité oublie le fait que l’immigration mal maîtrisée pose un vrai problème !

    On peut oublier des faits pour défendre des valeurs, mais ces faits existent, se voiler la face n’y change rien.

  3. J’ai cru à un commentaire à double sens. ;+)

  4. Pas faux… mais pas forcément dans ce sens là !

  5. De ma lointaine mais ensoleillée Tunisie où un gnome malfaisant accompagné d’une cour ( qualifiable des miracles ) , nous a rendu visite je ne peux que souscrire . Car si en 2001 Jospin n’avait pas fait (si nous n’avions pas fait) l’impasse sur la sécurité , un problème sur lequel Chirac a surfé …
    Et si pour toutes les réformes du sieur Nicolas qui nous font régresser socialement nous avions des contres propositions cohérentes car les faits sont effectvement têtus , l’école ,les lycées , l’universiré vont de mal en pis , que dire de la recherche , de la justice, des banlieues , de l’industrie , des retraites , etc …Sûrement que souvent nous “oublions des faits en tentant de défendre des valeurs“.
    Mais en restant raisonnables car nos valeurs il faut les défendre sinon on se  » Vallserise  » ( voir plus loin )

  6. philippe ma mère qui vit en tunisie depuis 3 ans a été outrée par les propos de sarko par rapport aux droits de l’homme en tunisie meme chirac n’avait pas osé en parlait lors de sa venue en tunisie alors qu’il etait encore president .lors de la visite de sarko il y avait 1 policier pour 5 personnes bravo la democratie tunisienne