La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Ségolène Royal, éternelle candidate de 2007 !

Par      • 19 Nov, 2008 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

Alors que je partage très largement son diagnostic sur l’état du PS, je ne supporte plus Ségolène Royal en train de nous rejouer le film de la candidate de l’élection de 2007. Tout y passe : victimisation ; je suis jeune (55 ans) et Martine, elle est vieille (57 ans) ; J’incarne le changement ; Bertrand n’a pas le sens de l’honneur. C’est du grand n’importe quoi. Et ses comparses d’infortune rament dans les médias pour corriger le pétage de plombs permanent de la candidate permanente à l’élection présidentielle ! Tantôt, c’est Bianco qui s’y colle. Tantôt, c’est Peillon qui, pour éteindre le feu, expose son torse là où nous préférerions qu’il nous montre toute l’épaisseur de ses neurones.

Ségolène est en panne. Elle nous répète les mêmes choses sans faire le moindre effort d’adaptation à la culture des autres… socialistes. Et ils sont tout de même près de 70% ! Si on ne comprend pas les socialistes, alors comment comprendre les Français ? Là où Mitterrand savait louvoyer entre les tenants d’une vision présidentialiste et parlementariste du Parti, elle n’est pas capable de faire le moindre effort d’adaptation pour séduire ou convaincre.  Ce matin, sur France Inter, ce fut une démonstration d’autisme politique, perdue, arrogante et incapable qu’elle est de comprendre la culture de ce Parti !

Cette femme croit en son destin et elle ne voit plus, aveuglée par la lumière qu’entretiennent ses courtisans et ses proches, que les socialistes ne croient plus en son destin politique. On ne contrôle pas le Parti Socialiste avec quelques fédérations… et Georges Frêche.

Crédit photos : Fnac, Ista

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

6 Réponses »

  1. @Denis
    il est nul cet article !

    aucune annalyse politique, juste de l’insulte. bref du « tout sauf Ségolène » de base.
    il est vraiment temps que le vote arrive car l’ambiance se dégrade sérieusement.

    en tant que candidat au poste de 1er secrétaire fédéral, si tu pronne le rassemblement, ce n’est pas la bonne méthode.

    je suis déçu.

    amitié quand même.

    Guillaume C.

  2. @Guillaume

    Déçu… insultes. Tu aurais dû écouter Ségolène avant-hier. La façon dont elle a qualifié Martine Aubry de personnage historique à laquelle elle voulait confier un rôle d’arrière-plan était méprisant et parfaitement indigne. Ce matin, Aubry a su tendre la main.

    Et puis, ses mots m’ont rappelé le debriefing que nous avions à l’Assemblée Nationale lors de la campagne interne au sein de Désirs d’avenir, en novembre 2006. Elle n’écoutait rien, ni personne.

    En l’entendant avant-hier (ce fut mon erreur), sache que je ne m’abstiendrai pas comme je m’apprêtais à le faire en cas de duel Aubry-Royal. Je voterai Aubry sans état d’âme. Oui, Ségolène Royal représente un danger pour le Parti socialiste et la gauche entière. Tel est mon sentiment aujourd’hui. Je n’avais pas ce sentiment avant ce mardi, avant de l’avoir écouté. Y a que les cons qui ne changent pas d’avis. Décidément, ce blog est un nid à proverbes ! ;+) Je remercie Frédéric.

    Dernier point : face à l’insistance d’une auditrice, elle a tout de même reconnu qu’elle était pour un accord politique avec le Modem. Je suis totalement opposé à cette proposition qui, si elle était mise en oeuvre, signerait l’arrêt de mort du PS. Voter Royal, c’est faire le choix de l’implosion du PS. Telle est ma conviction.

    Et puis, ce soutien à Georges Frêche…

    Amicalement !

    Denis.

  3. @Denis

    Enfin ! Je suis enfin heureux de voir que tu as compris quelle type de femme était Ségolène Royal. L’année dernière, durant la campagne interne pour la désignation à la présidentielle, je passais presque pour un sale misogyne et je me faisais remettre en place vertement quand j’osais émettre des critiques sur son compte, lorsque je mettais en doute sa pensée. Il me semble que nous nous sommes un peu pris de bec tous les deux.
    Aujourd’hui, son masque tombe et je suis heureux que nous nous retrouvions, avec beaucoup d‘autres, sur des idées claires et dans le projet commun de faire changer notre parti. Mais de le faire changer comme il doit l‘être, à gauche, pour ceux qui souffrent de la politique de Sarkozy, de Darcos, de Heurtefeux, de Bertrand et des autres ! Dès lundi, comme dit Martine Aubry, nous allons pouvoir concentrer notre colère sur un vrai combat et oublier « la honte » Georges Frêche ! Et si par malheur, …….il y a toujours moyen de lutter !

  4. pour une fois que c’est pas moi ! cependant maintenant qu’il est difficile du point de vue arythmétique comme elle dit qu’elle l’emporte ce soir, il va y avoir de plus en plus de personnes qui vont la critiquer ouvertement…. j’aurais préféré qu’ils osent le faire bien avant mais bon … la sincérité en politique…

    Ca aurait de la gueule, Aubry 1er secrétaire et Hamon numéro 2 du PS. C’est ce que je souhaite.

    Bon vote.

  5. @Denis
    tu change souvent d’avis. j’ai du mal à suivre.

    à+

    guillaume C.

  6. @Guillaume

    Je te conseille la lecture de mes billets, notamment le dernier :

    -> http://voie-militante.parti-socialiste.net/parti-socialiste/vie-parti-socialiste/segolene-zenith-fraternite/
    -> http://voie-militante.parti-socialiste.net/parti-socialiste/vie-parti-socialiste/collomb-transformer-or-plomb/
    -> http://voie-militante.parti-socialiste.net/parti-socialiste/vie-parti-socialiste/rebsamen-collomb-catalogue-bonnes-intentions-inutile/
    -> http://voie-militante.parti-socialiste.net/parti-socialiste/vie-parti-socialiste/segolene-merci-mais-sans-moi/

Laisser une Réponse

*