La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Primaire socialiste : Ségolène Royal conserve toutes ses chances !

Par      • 9 Mai, 2011 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

Malgré l’agitation qui entoure chacune de ses venues à Paris, DSK n’a toujours pas pris sa décision d’être candidat à la primaire socialiste. Dans cet exercice à concourir, on se souvient de sa piètre performance de 2006 où il nous asséna qu’il était démocrate sur la méthode, social dans l’objectif. A vrai dire, ses chances d’être désigné comme candidat des socialistes les 9 et 16 octobre sont extrêmement faibles, tant la répulsion qu’il inspire est grande, y compris dans les rangs du Parti Socialiste.

Mais le point faible du directeur du FMI est ailleurs. Il ne dispose, à l’exception de quelques élus, d’aucune base militante. On se souvient encore de l’épisode la péniche. Sans militants, la primaire n’est gagnable pour personne. Et, à ce jeu, la plus armée des prétendant(e)s socialistes est bien entendue Ségolène Royal, qui loupa de peu la marche au congrès de Reims. Elle peut compter  sur son réseau toujours très actif, Désirs d’avenir. Depuis qu’elle a annoncé sa candidature, la candidate socialiste de 2007 multiplie colloques et « universités participatives ».  Le 20 avril, à la Bellevilloise, elle sera parvenue à mobiliser 650 personnes autour de la réforme fiscale.

Martine Aubry candidate ?

Une reine pour 2012 ?Prêchant le faux pour avoir le vrai à ce jeu de bonneteau par temps de brouillard, le Nouvel Obs s’était cru bien inspirer à annoncer que Martine Aubry ne serait pas candidate à la primaire socialiste. Elle avait répondu assez sèchement aux allégations du journal, dans un style très personnel : « Je n’ai pas à démentir une connerie« .  La nouvelle Madame Mirza du Parti Socialiste, Marcel Benoît Hamon, pense, quant à lui, que Martine Aubry fera le choix d’y aller. Le porte-parole du Parti Socialiste a dû voir des gens qu’on ne voit pas. A juste titre, il insiste sur la fragilité des intentions de vote DSK.

De nombreuses voix prêchent aujourd’hui pour une candidature de Martine Aubry. Pierre Bergé  avait soutenu Ségolène Royal en 2007. Il pense que la 1ère secrétaire du Parti Socialiste est la candidate naturelle des socialistes, comme avait pu l’être François Mitterrand en 1981. Face à la légitimité du poste, Ségolène Royal peut toutefois revendiquer celle de l’expérience. Mais quelles seraient ses chances de l’emporter face à Martine Aubry ?

Gageons que, cette fois, la France en 2012 soit dirigée par une femme… à gauche !

Crédit photos : Elle, Pas Si Dupes

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , ,

9 Réponses »

  1. Ceux qui pensaient dire : pousse toi de là, Ségolène, que j’mis mette ; la démonstration de force militante, ce dimanche, leur a encore montré qu’ils se berçaient d’illusions. Très beau discours, par ailleurs, de S.R., bel hommage aux trois couleurs ! Mais étaient-ils dupes de croire qu’ils avaient un espoir de remporter cette primaire. Ils font semblant comme si ; comme si l’onction des sondages allait leur apporter le Graal sur un plateau comme par magie. Ils avaient trois solutions pour empêcher Ségolène d’être redésigné. Et d’un, faire désigner le candidat par l’appareil, mais les militants ne l’auraient pas accepté. Et de deux, aller à la primaire mais en s’arrangeant pour que le résultat leur convienne. Reims a balayé ce scénario. Et de trois, la principale, faire tout pour la tuer politiquement ; ce qu’ils se sont employés au cours de ces quelques années passées. Plus de Ségolène, plus de problèmes. Si elle est encore là, malgré toutes ces avanies, cela montre toute son intelligence doublé d’un sens de la ruse assez poussé. Elle va gagner la primaire largement, sans coup férir !

  2. « La boulangère de Solférino » est en train de rouler, tous ces soutiens de la gauche du PS, dans la farine. Hamon va t’il se rebiffer ???

  3. Royal ?! ah ? vraiment ? Pff…..

  4. Le but de la gauche caviar (les TSSR) est de conserver leurs baronnies. Sarko sur le trône…la gauche caviar s’en moque…Les TSSR ont vite compris qu’il fallait faire perdre Ségolène Royal en 2007 en lâchant des boules puantes : on se souviendra notamment de celle de Hollande (j’aime pas les riches), de Montebourg (son mari est son défaut), de Jospin(elle n’a pas l’étoffe d’un chef d’État), de Fabius (son programme c’est « Voici » ndlr :le magazine!) et le bouquet final est Aubry qui ne fera pas sa campagne et qui votera Bayrou…Le calamiteux congrès de Reims en 2008 fut la suite logique…On vole une deuxième fois la victoire à Ségolène Royal !

  5. Bonsoir,

    La vie très contrastée de Francois Mitterrand, et détaillée de façon exhaustive dans Wikipédia, laisse rêveur sur son étrange comportement et la toute puissance d’ un président d’ une époque heureusement révolue …

    Je ne crois pas que son choix d’ amitiés nauséabondes, son rôle dans l’exécution de condamnés à mort entre 1956 et 1957, d’ affaires comme le Rainbow Warrior et le nuage radioactif caché de Tchernobyl, l’ attentat de l’Observatoire, son cancer caché, le financement du PS par Urba et le traitement financier par l’État de sa fille adultérine, ses écoutes téléphoniques illégales, son Implication dans la Françafrique et son soutien militaire et financier au régime Hutu … trouveraient grâce à notre époque !

    Pour ne citer qu’ une de ses initiatives malheureuses, la fameuse retraite a 60 au lieu de 65 ans sans avoir prévu de budgétisation a fait que la caisse de retraite s’est trouvée rapidement déficitaire …
    Quatorze ans de présidence, pour quels résultats et dans quel état a t’ il laissé la France ?

    Autant de faits qui démontrent la fourberie du  » grand homme  » qui n’ a roulé que pour lui !

    En ce qui concerne le rapport du PS aux femmes fondée sur  » la courtoisie « , le futur premier ministre de Ségoléne Royal ( DSK ) est un orfèvre en la matière en indiquant qu’elle fut  » une hallucination collective « , suivi par Peillon qui la traite de  » cas psycologique lourd « .
    Dans une interview au Monde, Gérard Collomb la qualifie  » de télévangéliste, d’Eva Peron  » et pire il l’accuse d’agir au gré du vent et donc de n’avoir aucune conviction.
    Jack Lang, qui fût un conseiller spécial de Ségolène en 2007, trouve qu’elle est  » imprévisible,fantasque et qu’elle sème la pagaille « .
    Je pense que Mme ROYAL n’ aura pas froid cet hiver grace a ses amis du PS …

    Fraternellement.

  6. @Jean-Pierre

    Sur Mitterrand, total accord. Quant à nos éléphants, leur ostracisme vis à vis de la présence des femmes en politique me semble relever de l’alligator auquel on enlèverait un bout de viande crevée dans son garde-manger. C’est tout simplement pathétique. Je souhaite, de tout cœur, que Martine Aubry soit candidate à la primaire. On verra alors la manière dont ils se mettront tous à parler d’elle. Le changement de tonalité devrait être radical.

    Fraternellement.

Laisser une Réponse

*