La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Notre Dame des Landes : Ségolène Royal rompt le consensus mou !

Par      • 3 Oct, 2011 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

Notre Dame des Landes, un projet d'inutilité sociale !Il y avait un consensus des candidats socialistes aux primaires citoyennes autour du projet du nouvel aéroport de Notre Dame des Landes, porté par Jean-Marc Ayrault, Jacques Auxiette et Philippe Grosvalet. La « très grande idée » du député-maire de Nantes, du président de région Pays de Loire et du président du Conseil général de Loire-Atlantique est d’engager 4 milliards d’euros autour de Notre-Dame-des-Landes pour servir les intérêts d’une petite caste d’hommes et de femmes fortunés ! Le projet d’inutilité sociale de nos grands mégalomanes socialistes était évalué à 490 millions d’euros en 2002.

Ségolène Royal, une voix discordante chez les socialistes !

Ségolène Royal était l’invitée ce samedi 1er octobre de Terra Nova. Elle a enfin rompu le silence sur cette question, demandant la remise à plat de ce projet qui serait confié à Vinci. Après avoir demandé l’arrêt de la construction de l’EPR de Flamanville, Ségolène Royal tente, dans la dernière ligne droite, de rallier le suffrage des électeurs écologistes qui iraient voter dimanche prochain aux primaires citoyennes !

Eva Joly qui était l’invitée de la rédaction de France-Inter, dimanche soir, a tenu à saluer la prise de position encourageante de Ségolène Royal.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Réponses »

  1. je me permets d ajouter au debat cette reflexion personnele écrite sur mon blog suite aux desiratas de deux simples ecologistes nantais à savoir Françouis de Rugy deputé de son état et elu de la municipalite nantaise et de Jean Philippe Magnen elu regional et chef disons leader de l’EELV locale !

    http://perceptibles.blogspot.com/2011/10/camarades-ecolos-rugy-et-magnen.html

  2. Sur cette position que Mme Royal partage avec Montebourg, je n’oublie pas que le PS, lui, travaille sa primaire en équipe : les perdants de cette primaire ne prendront pas le large comme Hulot, ils seront ministres en cas de succès du (de la) préféré(e) des citoyens à la primaire; ils rabattent donc les électeurs écolos pour leur gagnant (e) en promettant ce qui n’engage personne : si j’étais président … , rôle très important : il faut rendre le PS écolo-sympathique, ce sera in fine à l’avantage du gagnant de la primaire citoyenne, lequel va avoir bien besoin d’un vote utile des électeurs écolos au premier tour où il a désormais 3 gros concurrents, suite au départ de Boorlo :
    – on va vers une candidature quasi unique de la majorité : soulagement pour l’UMP
    – et Bayrou relève la tête, espérant un score 2 chiffres (comme en 2007 s’il récupère les déçus du sarkozysme)
    – alors que le FN ne faiblit pas
    Or la concurrence cumulée d’Eva Joly, de Jean-Luc Mélenchon et de l’extrême gauche risque de freiner l’élan socialiste, passé l’effet « primaire citoyenne », alors qu’aucun de ces partis situés à sa gauche ne peut atteindre la troisième place, notamment EELV, dont le score pourrait souffrir de l’arrivée toujours possible de Corinne Lepage.
    Le PS doit donc séduire au plus vite tous les électeurs écolos (centre et gauche) car pour gagner une finale, il est toujours préférable d’impressionner aux vraies éliminatoires (en Avril 2012).

Laisser une Réponse

*