La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’avenir radieux d’Edouard Martin

Par      • 24 Déc, 2013 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

Il suffit de regarder les fins de carrière des anciens dirigeants de la CFDT pour comprendre que ce syndicat est devenu un des rouages essentiels de l’oligarchie conquérante. Après 16 années de bons et loyaux services, Edmond Maire dirigea les VVF avant qu’ils ne soient privatisés en 2006. Présidente de la société Vigeo après avoir dirigé la CFDT entre 1992 et 2002, Nicole Notat est présidente du Siècle depuis le 1er janvier 2011.

« Putain, traitres ! »

"Putain, traitres !"Le vendredi 30 novembre, Edouard Martin, le très charismatique syndicaliste de la CFDT, s’exclamait, entendant le 1er ministre à la télévision, “Putain, traitres !”. Jean-Marc Ayrault venait de signer un accord avec Mittal entérinant la fermeture définitive des hauts fourneaux de Florange. Qu’est-ce qui aura amené Edouard Martin à franchir le Rubicon ?

Et là, c’est « Tous pourris » ?

Le syndicaliste n’a jamais fait grand mystère de ses sympathies politiques. C’est lui qui organisa le barnum de Florange, où le candidat socialiste François Hollande mangea de la merguez bien grasse après avoir enfumé le petit peuple du haut d’une camionnette !

Parachuté pour bons et loyaux services, la présence d’Edouard Martin en tête de liste du Parti Socialiste aux élections européennes de 2014 dans le Grand Est est du pain béni pour Florian Philippot. Le Front National pourra engranger les voix du vote ouvrier.

« Edouard, tu n’es pas un traitre. Tu es un pourri ! », s’exclama l’ouvrier sidérurgiste désemparé.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , ,

Laisser une Réponse

*