La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Gérard Filoche : j’ai failli pleurer… de rire !

Par      • 4 Avr, 2013 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

Nous avons eu droit à un grand, très grand numéro de la part de Gérard Filoche sur TF1, à l’annonce des aveux de Jérôme Cahuzac relatifs à ses opérations de blanchiment de fraude fiscale.

Mais, dis-moi, Gérard ! Depuis 1994, qu’est-ce que t’as fait au PS concernant le cumul des mandats ? Je ne t’ai jamais entendu sur le sujet. D’un seul coup, tu sembles découvrir une réalité que tu ne pouvais pas complètement ignorer. Ne crois-tu pas, cher camarade, qu’il est temps de quitter ce cloaque avec Marie-Noëlle et quelques autres ?

Tu le sais mieux que moi. La victoire idéologique de la droite s’est étendue au Parti Socialiste. Peux-tu nous dire combien de membres du bureau national du PS – dont tu fais partie aujourd’hui – étaient assujettis à l’ISF en 2007 ? Souviens-toi… Il y eut sous Mitterrand Roger-Patrice Pelat et les suicides de Pierre Bérégovoy et François de Grossouvre, les financements occultes, l’affaire Urba, SOS Racisme et les 18 mois de prison avec sursis d’Harlem Désir. En guise de reconnaissance, il a été élu 1er secrétaire du Parti Socialiste. Tu vas me dire. Tout cela, c’est bien peu.

Alors, pleurez maintenant !

Alors, le 2 avril sur LCI, t’as bien failli me faire pleurer ! Mais j’avais la mâchoire serrée en me rappelant que tu fus l’un des artisans actifs, avec d’autres, de la défaite de Ségolène Royal en 2007. Jeanne d’Arc, c’était pas trop ton truc ! Il fallait surtout pas qu’elle passe. Remarque, t’as peut-être eu raison. Faudra-t-il d’ailleurs un jour te dire merci ? Alors, du coup, on a eu Sarkozy pendant 5 ans. La France ne semble pas s’en être beaucoup mieux portée pour autant. Tu vois, ça pourrait presque me faire pleurer !

 
A lire : la faute lourde du frère Cahuzac

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Je répondrais à « DENIS », sans faire cas de ces affaires peu jolies de la Gauche dont il parle, que d’une part, de gauche ou de droite, d’où que cela vienne, les fraudes, le népotsime existent depuis la nuit des temps et personne n’est blanc comme neige. Peut-être l’intervention de M. Filoche était-elle du théâtre, mais d’autre part, l’état de notre pays tel qu’il est aujourd’hui me fait aussi pleurer : chômage, manque de logement, pouvoir d’achat inexistant et j’en passe. Dans un pays comme le nôtre où nous Français devrions être heureux, nous ne le sommes pas. Ces détournements de fonds sont honteux, je le reconnais.PIQUEZ LUI SON FRIC ET VERSEZ LE DANS LES CAISSES DE L ETAT et travaillez à tous ces problèmes. Nous n’avons que faire de ces enfantillages : « ah c’est lui », « non c’est l’autre », « Ah il a pris de l’argent » et les gens qui fouillent les pubelles pour trouver à manger ????

  2. @Dominique

    D’accord avec vous. Sur le fond, Filoche a raison. Sur la forme, il aurait mieux fait d’annoncer son départ du PS. Il s’est toujours accommodé du fait que l’aile droite l’avait emporté.

Laisser une Réponse

*