La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Du Grand Inquisiteur à Cahuzac

Par      • 3 Avr, 2013 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

“Le Grand Inquisiteur” est un récit du roman « Les Frères Karamazov », de Fiodor Dostoïevski (1821-1881). C’est une œuvre majeure de la littérature russe.

Dans ce récit, Dostoïevski imagine le retour de Jésus parmi les hommes durant l’inquisition espagnole. Ce qui se passe là étant tellement à l’opposé de son enseignement, il va voir le Cardinal Inquisiteur pour avoir des explications. Ce dernier conscient de l’extrême danger de la situation s’empresse de le jeter en prison.

Cahuzac, le nouveau Jésus ?
Cahuzac à la questionnette ?

Le récit commence réellement quand le cardinal inquisiteur, explique au Christ pourquoi il veut le mettre à mort. S’engage alors un dialogue philosophique, il traite de la nature humaine, de la liberté et de la manipulation. Le Grand Inquisiteur était convaincu que l’enseignement du Christ serait resté lettre morte si l’Église ne l’avait pas institutionnalisé. Cela justifiait, selon lui, l’usage de la force pour l’imposer.

Régis Debray écrivait il y a peu dans le « Monde des religions” :

Passons sur le mauvais sort fait au Christ par la chrétienté (…). Celui qu’a réservé l’institution bourgeoise au libéralisme d’Adam Smith et les États Partis au communisme de Karl Marx n’a pas été meilleur. Toute transmission dans le temps est une subversion, et donc une tragédie. Le médium institutionnel met le message sens dessus dessous, c’est une constante, mais sans médium, pas de message. (Régis Debray)

Régis Debray, un lucide !

Remarquons au passage que le nazisme pratique est resté “aussi pur” que la nazisme théorique. Qui fait l’ange fait la bête écrit le proverbe. Mais qui fait la bête fait la bête !

Le socialisme, ce christianisme sans transcendance.

Le Parti Socialiste : le parti des morts vivants ?

C’est en regardant des extraits de l’intervention de notre Président jeudi et la chute du menteur Cahuzac que je me suis souvenu du Grand inquisiteur. Que penseraient les pères fondateurs du socialisme comme Saint Simon, Proudhon, Fourier, Jaurès, Blum… s’ils revenaient parmi les hommes ?

 

XXème siècle : socialisme garde toi à ta gauche!

Même si le communiste Stalinien est une immonde bifurcation du socialisme des pères fondateurs, une certaine idée du socialisme ainsi que l’espoir de millions de personnes sont morts dans les goulags. Heureusement que des Camus ont résisté aux insultes des communistes sauvant ainsi le socialisme !

Cahuzac au Goulag ?

 XXIème siècle : socialisme, garde toi à ta droite !

Capitaine de pédalo un jour... capitaine de pédalo toujours ?*

Le socialisme est devenu adorateur de Mammon, un peu honteusement, il y a 30 ans. Il est décomplexé aujourd’hui avec des DSK ou des Cahuzac. Même si c’est au rythme d’un Pédalo, certes équipé d’une boite à outils, on sent bien que le “Socialisme” est en train de sombrer devant nos yeux. Au moment même ou paradoxalement le PS possède tous les leviers des pouvoirs, il n’a plus aucun levier du Pouvoir qu’il a confié aux pouvoirs de l’argent…

Selon le contexte historique et culturel dans lequel elle évolue, l’idée même généreuse peut cheminer jusqu’à mener à l’exact opposé de l’intention initiale.

 Le socialisme aura cette fois beaucoup de mal à survivre. Pas plus que le communisme de goulag,  le “socialisme” hiérarchique de parti de Cahuzac n’est réformable. Il faudra nécessairement s’inspirer des anciens et inventer du neuf pour construire quelque chose de différent. Mais bonne nouvelle, le chemin est balisé. Les écueils sont connus !

 Sources : Wikipédia, Philo5, Le monde des religions / Crédit photos : Rfi

 

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Superbe réflexion de Régis Debray !

  2. Comme souvent avec Régis Debray !
    Bravo Yann.
    Dostoïevski avait une vision très sombre mais très juste de l’être humain…

Laisser une Réponse

*