La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Dis-moi ton équipe de campagne et je te dirai qui tu es !

Par      • 13 Juil, 2011 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

Martine Aubry montre des signes d'ouverture !

Pour l’instant, seuls François Hollande et Martine Aubry ont présenté officiellement leurs équipes de campagne. Si François Hollande a fait avant tout le choix de l’appareil, Martine Aubry a décidé d’ouvrir les portes à des personnalités de renom telles que Axel Kahn, Michel Wieviorka ou Sandrine Bonnaire. A noter encore la présence de Pierre Radanne sur les questions écologiques et énergétiques ! Les Haut-Normands ne sont pas en reste. L’ancienne 1re secrétaire a sollicité Guillaume Bachelay à l’industrie et Valérie Fourneyron aux sports. Très intelligemment, Laurent Fabius ne figure pas dans cette équipe de campagne. L’ancien 1er ministre est chargé d’élaborer les priorités du futur gouvernement de Martine Aubry.

 

De son côté, François Hollande a pratiqué une véritable saignée dans le camp des socialistes qui furent des soutiens à Ségolène Royal en 2006. La présidente de la région Poitou-Charentes semble aujourd’hui bien isolée. Dans l’équipe de campagne de l’ancien 1er secrétaire, vous trouverez, pêle-mêle, François Rebsamem, Gérard Collomb, Michel Sapin, Vincent Peillon, Aurélie Filippetti, Thierry Lajoie ou encore Julien Dray. Jean-Yves Ledrian, qui, un temps, porta plainte contre FNE, se retrouve à la défense ! Gageons que le président de la région Bretagne soit meilleur sur ces questions que sur le dossier des algues vertes !

 

Annexe : recensement des grands élus PS et leur choix entre Martine Aubry ou François Hollande

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

7 Réponses »

  1. En tout cas, le nombre ne fait pas la qualité.
    Je ne suis qu’une simple militante de base qui ne se reconnaît pas dans les équipes des « déjà élus » par les sondages et les Experts, mes voisins sont des chômeurs ou des smicards ou des retraités sur-endettés: nos voix valent celles des académiciens, des élites bobos gauche caviar et leur nombre ne dépasse pas le nôtre.
    Nous voterons tous pour Ségolène Royal! Nous avons eu une réunion avec les « ralliés » de la Motion E qui nous affirment que se ranger derrière nos adversaires de Reims contre la leader de la Motion grâce à laquelle ils avaient obtenu et leur investiture et leur élection, car c’est nous qui avons tracté pour eux, ce n’est pas trahir les militants qui les ont élus et ce n’est pas trahir Ségolène Royal, car nous nous retrouverons après les Primaires pour préparer le Congrès. Ils sont élus, ils sont intelligents, très très savants, et moi je n’ai rien compris à leur raisonnement comme ils n’ont rien compris à ma question idiote qui consistait à leur demander comment on peut affirmer être toujours « ségoléniste » ou défendre les idées portées par Ségolène Royal à Reims, tels la rénovation du PS et le non-cumul des mandats et appeler à voter contre elle pour ceux qui rejettent le non-cumul des mandats, qui font une politique de copinage entachée de fraudes et d’un manque d’éthique et de respect des militants flagrants(ex: la liste des candidats votée par les militants déconstruite à leur insu par les « dignitaires  » composant les soutiens de Hollande et d’Aubry)?
    Je préfère « la solitude  » saine de Royal à la « foultitude » des carriéristes cyniques et manipulateurs qui ne s’étaient accrochés à elle comme des sangsues que pour profiter d’elle , siphonner ses soutiens, obtenir des postes dans le Bureau National et sur les listes électorales grâce au jeu des Motions,et regagner ensuite leur base.
    C’est l’honnêteté politique de Royal qui m’a réconciliée avec la politique et c’est pour cela que je fais partie des milliers de citoyens qui meublent sa solitude et qui remplissent les salles de français ordinaires qui comprennent son langage et qui voteront pour elle parce qu’elle est la seule à comprendre aussi leur langage.

  2. Précision:
    ex: la liste des candidats aux Sénatoriales votée par les militants déconstruite à leur insu par les “dignitaires ” composant les soutiens de Hollande et d’Aubry: Nous ne savons donc pas qui seront nos candidats en dehors des 5 premiers de la liste, aux Sénatoriales.
    Je suis heureuse de voir Ségolène Royal débarrassée de ces maîtres-chanteurs qui l’avaient sous-estimée en croyant la manipuler afin qu’elle puisse rouler pour les candidats et une vision de la politique conformes à leurs ambitions personnelles.

  3. @maguy37

    Je suis d’accord sur votre analyse. Ceci étant, Ségolène Royal devra choisir au 2e tour. Je ne la vois pas en capacité de l’emporter. Malgré mes désaccors de plus en plus nombreux sur la sortie du nucléaire, sur l’horreur que peut représenter à mes yeux l’expression de « croissance verte », cela ne m’empêchera de voter pour elle, si je décidais au final de participer à la primaire socialiste. Ce que les socialistes ont dit sur leur camarade DSK est tout simplement pitoyable !!!

  4. Un petit rappel de quelques idées simples sur les primaires :
    1. Une voix de ‘baron’ vaut une voix de citoyens ( cf. les Facebook / Twitter de Ségolène Royal )
    2. Ne pas confondre un congrès, des opérations d’appareil et la présidentielle
    3. Ségolène Royal est la seule a lancer des appels à voter.
    4. Il faut des débats
    5. Certains se sont laissé influencer par les sondages alors que rien n’est fait.
    5. Ségolène Royal qui se refuse à ces opérations d’appareil est donc la seule a pouvoir rassembler.
    6. A quoi cela sert il ‘d’aligner ces armées’ alors que tout le monde devra se rassembler après le vote du seize octobre.

  5. @Joel

    Aligner ses armées, c’est avant tout pour montrer que les autres n’en ont pas !

    J’étais au PS en 2006 et en 2007 aux côtés de Ségolène Royal et de Désirs d’avenir. A l’époque, ce sont Fabius, DSK et les autres qui dénonçaient les sondages. Je ne vois pas par quel mécanisme ils nous fabriqueraient des mirages aujourd’hui, alors qu’ils n’en fabriquaient pas hier. En tout cas, pour DSK, Dieu soit loué : nous n’en entendrons plus parler. Enfin, j’espère.

    L’exemple d’Eva Joly semble montrer que le choix des militants peut être totalement différent. Elle a gagné grâce à la mobilisation anti-Hulot. Je n’ai pas la sensation que Ségolène pourra connaître une mobilisation anti-Aubry ou anti-Hollande. Je crois plus, hélas, qu’elle soit amenée à affronter une nouvelle mobilisation anti-Ségolène.

Laisser une Réponse

*