La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Contributions générales : bouclage du tour de chauffe

Par      • 2 Juil, 2008 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    

21 contributions de « généraux en chef » potentiels du Parti Socialiste :

  • Laurent Fabius
  • Martine Aubry
  • Pierre Moscovici – Arnaud Montebourg
  • Gérard Collomb – Jean-Noël Guérini – Vincent Feltesse avec l’appui de Manuel Valls
  • le Nouveau parti socialiste (NPS) de Benoît Hamon et Henri Emmanuelli
  • Jean-Luc Mélenchon
  • Marylise Lebranchu
  • Ségolène Royal
  • Bertrand Delanoë
  • François Hollande et Julien Dray
  • Paul Quilès et Marie-Noëlle Lienemann
  • Marc Dolez
  • Jean-Marc Ayrault
  • Gaëtan Gorce
  • le pôle écologique du PS
  • Utopia
  • Gérard Filoche
  • Jacques Fleury
  • Pascal Jacquemin
  • Frédéric Leveillé
  • Pierre Larrouturou, avec «Urgence sociale»

Etonnant, non ?

Source : le Figaro

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

4 Réponses »

  1. Socialisme moderne !

    Nous qui nous disons socialiste, que veux dire pour nous « vouloir le Socialisme » ?
    Quelles sont les grandes lignes de la politique que nous voulons voir aboutir au fil du temps lorsque la Gauche sera revenue au pouvoir ?
    Quel est notre but quand nous disons vouloir militer pour le Socialisme ?
    Quelles vont êtres pour nous les idées forces que nous aurons à défendre à l’issue du prochain congrès de Reims en Novembre ?
    Quelles sont les valeurs intangibles que nous voulons voir inscrites dans la Motion finale majoritaire, qui sera notre « feuille de route » pour ces prochaines années ?

    Je vois deux engagements fondamentaux pour prendre le chemin d’un socialisme authentiquement moderne !
    Et ainsi refuser de s’aligner sur l’air du temps qui est celui que veut imposer le libéralisme financier et ses tenants, et s’en tenir à ne voir d’autre issue que l’aménagement de cette société qui ne voit les personnes de notre pays, comme partout dans le monde, qu’en travailleurs soumis et en clients compulsifs.
    Pour être avec nos compatriotes, des citoyennes/citoyens avertis, conscients et solidaires, notre parti, le Parti Socialiste, ne doit plus transiger sur ces deux mesures :
    Premièrement, un engagement ferme à vouloir une réforme complète de la Fiscalité, dans tous ses aspects, afin de rétablir une juste contribution permettant la redistribution et la péréquation.
    Deuxièmement, l’engagement à mettre en place un Service public de qualité, accessible à tous, dans une optique de gratuité.
    Pour une politique de gauche, tout le reste d’écoule de cette volonté à tenir bon dans la réforme à réaliser sur ces deux points, fondamentaux pour des socialistes !

  2. Je constate avec satisfaction que le camarade Bernard Bonnechère s’insurge contre le libéralisme financier et qu’il appelle ardemment une réforme complète de la fiscalité ainsi que la mise en place d’un service public de qualité tendant vers la gratuité .Deux points fondamentaux selon lui de la volonté de réforme qu’il souhaite voir affirmer par le Parti Socialiste dans sa motion finale et qui sera la feuille de route de chaque militant.
    Bonnes bases assurémment,mais ne serait-il pas utile d’ajouter une troisiéme mesure:
    celle qui touche au monde du travail et à son organisation car si l’on souhaite et c’est bien le moins,que le travailleur
    ne soit pas soumis,il faut reconstruire ce que ce pouvoir s’évertue à casser,je veux parler du code du travail.Casse du siècle selon l’expression meme du Parti socialiste. Notre décrochage d’une grande partie de l’électorat s’est fait,plus personne ne le conteste sérieusement,par rapport au monde du travail.Ce qui est un comble.Une troisième mesure visant à remettre à plat le Code du travail de façon à rendre dignité et sécurité au travailleur me semble au moins aussi importante que les deux mesures très justement souhaitées par Bernard Bonnechère.

  3. Tout à fait d’accord avec mon Camarade Jean-Paul Picard.
    Le Code du Travail, aujourd’hui mis en pièce par la droite sarkosienne,devra effectivement faire l’objet d’une refonte par la Gauche préoccupée du bien être des travailleuses/travailleurs.
    Et puis aussi, la remise en l’état de la Sécurité Sociale et la mise en place d’une Médecine préventive depuis la petite enfance jusqu’à la retraite.
    On peut aussi parler de l’Education populaire dans tous ses aspects.
    Nous devrions trouver tout cela, et bien d’autres engagements, dans la Motion majoritaire finale le Dimanche 16 novembre à Reims.

  4. Cher Denis, toi qui regardes BFM TV, tu as bien dù écouter Jean-Luc Mélenchon avec O.Mazerole après le C.N.d’hier soir.
    Tu peux bien être d’accord quand il dit: « … le pays,aujourd’hui, n’a jamais été aussi riche. On peut bien partager, il me semble! »

Laisser une Réponse

*