La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Congrès de Reims: rapport de forces et motions…

Par      • 27 Sep, 2008 • Catégorie(s): Parti Socialiste  Parti Socialiste    
Me rogo

Me rogo

Il reste encore quelques semaines avant que nous nous retrouvions tous à Reims pour défendre notre motion favorite. Et si le Parti se divise en 6 motions, rappellons que nous sommes tous unis. Nous sommes socialistes avant tout. L’AFP a fait un tour des signataires de motions et vient d’établir un rapport des « forces » en présence.

Extrait du document AFP


Cent un parlementaires (députés, sénateurs et parlementaires européens) ont apporté leur soutien à M. Delanoë, contre 94 pour Martine Aubry et 48 pour Ségolène Royal, selon un décompte de l’AFP.

Les présidents de région ne sont que deux à soutenir Mme Royal, elle-même présidente de la région Poitou-Charentes. Huit ont signé en faveur de Mme Aubry, et cinq en faveur de M. Delanoë. Sur les 24 régions (métropole et outre-mer) dirigées par des socialistes, quelques-uns, comme Michel Vauzelle (PACA), n’ont signé aucune motion.

M. Delanoë creuse l’écart en ce qui concerne les maires de grandes villes (plus de 100.000 habitants): 17 contre 5 au maire de Lille et autant à Mme Royal. Neuf maires d’arrondissements de Paris, Lyon et Marseille appuient le maire de Paris, 2 Mme Aubry et 2 Mme Royal.

M. Delanoë est aussi en tête chez les présidents de conseils généraux (17 contre 14 au maire de Lille et 7 à Mme Royal).

D’autre part, 33 patrons de fédérations ont signé pour M. Delanoë, 28 pour Mme Royal, et 26 pour Mme Aubry.

La motion de Benoît Hamon, sur laquelle se retrouve toute la gauche du PS, est soutenue par 17 parlementaires et par trois premiers fédéraux.

Celle du « pôle écologique » est portée par cinq parlementaires et un président de conseil général.


Ceci ne relate que les soutiens des cadres et élus du Parti déjà en place. Le vote des militants peut tout changer. Aussi, il est encore temps de choisir votre motion. Vous pouvez les télécharger en cliquant sur les liens au bas de ce billet. Il faut lire et choisir selon les arguments de chacun, à une heure où la régulation et le contrôle de l’économie par l’Etat n’ont jamais été autant réclamés. Le socialime a plus que jamais sa place dans le débat et l’enjeu du congrès est de proposer une alternative crédible à ce système capitaliste néo-libéral, système qui montre ses limites et sa fragilité vu la conjoncture.

Le choix de la nouvelle direction du Parti est plus que jamais important. il va falloir parler d’une seule voix et proposer des idées neuves.

Bonne lecture à vous tous !

Sources: AFP et le site officiel du Congrès de Reims

Crédits photos : Girl Channel, Burneco

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

2 Réponses »

  1. Soutien de la motion A , je nous souhaite un avant congrès digne et sérieux pour qu’ensuite , nous parlions d’une seule voix .
    Rappelons nous les primaires présidentielles qui ont eu un effet désastreux en terme d’image pour ne pas recommencer .
    Bon débat à tous

  2. Peu de rapport avec cet article mais un petit commentaire sur la soirée de samedi au Zenith .
    Et que l’on ne me traite pas de sexiste ( J’ai voté pour la dame aux 2 tours en la défendant bec et ongles contre toutes les attaques ,même parfois justifiées) .

    Mais , au moment où le PS et la gauche de gouvernement ont besoin se ressouder , de se ressourcer
    (Dans les idées socialistes ) , peut-être de se refonder , madame Royal fait un show , que dis-je , nous fait du Chantal Goya , « fra-ter-ni-té…,fra-ter-ni-té … !!» . ( J’ai quand même une pensée émue pour Trust et Cali . Pour Hervé Vilar , à chacun son Enrico).

    En résumé je rejoins la réflexion volé au blog d’un «gaulliste libre» sur le show d’hier : «Ségolène Royal cède de plus en plus à la starification, signe que son aventure politique est surtout l’expression d’une ambition purement personnelle, et pas une volonté de défendre des convictions ou de servir l’Etat » .

    Et vous aurez compris que la motion E ne peut avoir , évidemment , mes faveurs .