La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Parti Socialiste : la guerre de mouvements avant la guerre de tranchées

Par      • 19 Mai, 2008 • Catégorie(s):  

Fidèle à son habitude, la gazelle a dégainé la première. La riposte ne s’est pas faite attendre. Les réactions les plus vives sont à noter chez Julien Dray et François Hollande dans des registres différents. Les considérations affectives semblent avoir pris le dessus sur toute autre considération chez certains camarades !

La réaction la plus surprenante est le ralliement d’Arnaud Montebourg à Dominique Strauss-Kahn. La perspective de 2012 semble l’avoir emporté chez le rénovateur devenu reconstructeur. Arnaud a une ligne politique qu’Edgar Faure avait résumé en son temps de belle manière : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent. » On ne pourra pas faire le même reproche à DSK, fidèle à ses positions qu’ils avaient de façon très caricaturale résumé en ces termes lors des débats télévisés de la campagne interne : « le social pour objectif, la démocratie pour méthode« . Vue l’état de la social-démocratie européenne, j’ose croire que la rhétorique du président du FMI saura s’adapter à la réalité de 2012, faute de quoi il risque une disqualification aussi brutale que soudaine.

Et puis, il y a Laurent Fabius. Il joue sur 2 tableaux à la fois. D’un côté, il actionne le piston Bartolone – le fidèle parmi les fidèles – tout en ne fermant pas la porte à l’initiative reconstructrice autour de Moscovici, avec DSK, Montebourg et Aubry. Leur point commun… Ils ne veulent entendre parler ni de Royal ni de Delanoë ! A part ça : Fafa et Dsk furent ministres de l’économie sous Lionel Jospin. Ca rapproche les grands hommes. Lionel Jospin a donné son soutien à Bertrand Delanoë.

Vous suivez toujours ?

Voie Militante Voie Militante

Tags :

4 Réponses »

  1. Joli week end de bordel en effet…

    Entre une Ségolène inutilement revancharde et vacharde, des Dray et Hollande qui dégainent plus vite que leur ombre, un DSK qui la joue « je suis candidat, mais je me soigne », un Fabius qui endosse le rôle d’arbitre malgré lui… le week end fut riche en annonces, contre-annonces, petites phrases et coups bas… bref c’est reparti comme en 40!!

    Les braises de 2007 étaient encore rouges, le souffle de la discorde les a ravivées!!!

    Ce congrès sera bien celui des règlements de compte, des poignards dans le dos, de la dague entre les dents…

    … au fait vous avez entendu un ponte du PS dire quelques chose d’intéressant ce week end??? Peut être seul DELANOE semble un peu à l’écart de ces querelles… lui au moins a l’intelligence de faire aboyer le chiens des autres.

  2. Je te rejoins à 1000% !!!

    @bientôt !

  3. c’est normale il est en vacances en tunisie(info venant d’une ami socialiste vivant en tunisie

  4. Jérôme à raison et le constat d’échec est global, il n’y en a pas un pour relever le débat, il serait temps de tourner la page.