La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Ouf !

Par      • 17 Juil, 2007 • Catégorie(s): Justice  Justice   Politique  Politique    

Après le versement d’un million de dollars à chaque victime, les familles des enfants libyens contaminés par le sida n’exigent plus la peine capitale à l’encontre des cinq infirmières et du médecin bulgares !

«Nous avons renoncé à la peine de mort contre les infirmières, après que toutes nos conditions ont été remplies», a déclaré à l’AFP le porte-parole des familles, Idriss Lagha.

Dieu soit loué, si vous permettez !

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.