La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Notes de synthèse du Projet socialiste

Par      • 10 Juin, 2006 • Catégorie(s):  

Premier constat : la montagne n’a pas accouché d’une souris !

C’est un véritable projet de gauche, me semble-t-il, dans lequel l’objectif de transformation sociale est clairement réaffirmé. Les valeurs de laïcité y sont revendiquées haut et fort et s’opposent au modèle communautariste proné par le patron de l’UMP. Finalement, en 2007, nous aurons le choix entre la rupture libérale et le modèle de développement solidaire que la gauche française et la parti socialiste incarnent.

La société de plein emploi

Au centre de l’inquiétude de nos concitoyens, le sentiment de précarisation et le « descenseur social ». Notre objectif est de le ramener à un niveau structurel inférieur à 5% d’ici 2012. Comment ?

  • En favorisant la croissance par la recherche en s’appuyant sur les pôles d’innovation, par la création d’un fonds de capital risque public, par le micro-crédit, par un régime fiscal favorisant l’investissement, par la création d’une Agence Nationale de Réindustrialisation
  • En augmentant le pouvoir d’achat des bas revenus par le SMIC à 1500 euros, espérant ainsi une relance de la consommation
  • En réactivant les emplois-jeunes en relation avec les emplois-tremplins des régions
  • Rétablir une juste rémunération des heures supplémentaires

Une fiscalité plus solidaire

La droite n’a eu de cesse d’appauvrir l’Etat en privatisant et en octroyant de larges cadeaux fiscaux aux plus riches d’entre nous , par clientélisme. Il faut donner à l’Etat les moyens de rétablir l’égalité des chances et de faire face à l’appauvrissement fiscal…

  • en introduisant la progessivité de la CSG
  • en calculant les cotisations patronales sur la base de la valeur ajoutée afin d’en élargir l’assiette, de favoriser l’emploi et le travail
  • en instituant la Couverture Professionnelle Universelle
  • en créant une allocation autonomie pour les jeunes en recherche d’emploi inséré dans un parcours de formation
  • en instituant une préréquation forte de la taxe professionnelle calculée désormais sur la base de la valeur ajoutée
  • calcul de la taxe d’habitation en fonction des revenus

L’environnement, l’énergie, l’agriculture

Là-encore, il y a une réelle prise de conscience de la fragilité de l’humanité du fait d’un modèle de développement économique non régulé. A notre échelle que pouvons-nous faire ?

  • Reconstitution d’un pôle public de l’énergie autour d’Edf et Gdf
  • Réduction du nucélaire à 20% de la consommation globale d’énergie
  • Mise en oeuvre d’un plan d’économie d’énergie « habitat-énergie »
  • Taxe sur le kérosène pour les transports de fret et sur les super-profits des entreprises pétrolières
  • Maintien de la PAC
  • Développement de la production de bio-carburants et de biomasse
  • Refus des OGM en milieu ouvert (Youpi !!!)

Une société de l’égalité des chances

Les causes de la révolte sociale qu’a connu la France à l’automne 2005 sont enracinées sur les discriminations et le sentiment d’injustice que certains « orphelins » de la République subissent au quotidien. L’école devient le creuset des inégalités. Le Parti Socialiste fait dans ce domaine de nombreuses propositions.

  • scolarisation dès 3 ans
  • pédagogies différenciées
  • aides gratuites pour accompagner les familles les moins favorisées
  • en finir avec le collège… gare de triage
  • renforcement des ZEP
  • apprentissage sous statut scolaire, abolition de l’apprentissage dès 14 ans et du travail de nuit

Une société plus solidaire

Pelle-mêle, je vous livre quelques propositions intéressantes :

  • logement : 120 000 logemenst sociaux par an et contrôle des ventes à la découpe
  • Santé : carte de santé jeunes et 500 maisons de la santé, plan de santé mentale
  • cannabis : proposition d’une « régulation publique » (???)
  • Retraites : réactivation du fonds de retraites initié sous Jospin et niveau minimal de pension garantie, proche du SMIC
  • Dépendance : politique de maintien à domicile
  • Territoires ; favoriser la création d’entreprises en zones rurales
  • Femmes : parité des rémunérations
  • Recrutement : Cv anonyme
  • Homosexualité : vers le mariage et l’adoption

La République

La Vième dans son cri d’agonie nous a souflé : « Chirac m’a tuer ». La gauche doit refonder notre république afin de créer les conditions de la confiance avec les citoyens que nous sommes.

  • Responsabilité pénale du chef de l’Etat
  • Quinquennat renouvelable une fois
  • Réforme du CSM et du Conseil Constitutionnel
  • Suppression du vote bloqué et du 49.3 , limitation des ordonnances (Art. 38) et du recours à la procédure d’urgence
  • Mandat unique pour les parlementaires
  • pas de cumul pour les ministres de fonctions exécutives locales
  • limitation du cumul des fonctions exécutives et du cumul d’activités professionnelles (à préciser)
  • Suppression du droit de veto du sénat et introduction de la proportionnelle aux élections sénatoriales
  • Election des 2/3 des membres du Conseil Constitutionnel par le Parlement
  • Tenir compte des bulletins blancs
  • Saisine du Conseil Constitutionnel par les citoyens
  • droit de vote aux scrutins locaux pour les résidents étrangers depuis plus de 5 ans sur le territoire
  • limite du cumul des mandats de l’élu à trois mandats consécutifs
  • service civique obligatoire de 6 mois

Pour une vraie démocratie sociale

L’entreprise reste encore un lieu soumis à l’autisme financier des dirigeants et des actionnaires. Il faut réformer davantage afin de permettre l’expression de la diversité des points de vue et des idées. La vérité jaillit de la contradiction. Voici nos propositions en la matière.

  • Généralisation de l’accord majoritaire
  • Droit de vote des représentants des salariés dans les instances décisionnaires de l’entreprise
  • Responsabilité civile et pénale des dirigeants
  • Encadrement des stock options et des retraites chapeaux (je ne connaissais pas l’expression)
  • Augmentation des effectifs de l’inspection du travail

De la culture

Après Dieu, la culture… disait André Malraux. Parfois, je me demande si ce n’est pas plutôt : après Dieu, le royaume de l’image et de la télé. Quelques mesures.

  • véritable éducation à l’image afin de développer l’esprit critique
  • taxation des recettes publicitaires de l’audiovisuel privé pour financer l’audiovisuel public
  • refonte des aides publiques à la presse
  • création d’une chaîne d’information publique

Europe : par delà le oui et le non !

  • Agence de l’armement
  • Définition des frontières de l’Europe et mise en ouevre des partenariats stratégiques
  • Augmentation du budget européen
  • Priorité au plein emploi
  • Mise en oeuvre d’un traité social
  • Protection de l’industrie européenne en appliquant une taxation en fonction de critères sociaux et environnementaux
  • Projet fiscal européen (ça va être dur dur !!!)
  • Nouveau traité de constitution

Créer les instruments d’une régulation mondiale

  • Création d’une ONU économique en charge de la coordination des institutions internationales en charge du développement
  • Réforme de l’OMC, du FMI et de la banque mondiale
  • Renforcement de l’OIT afin de promouvoir les libertés syndicales dans le monde (En Chine ?)
  • Création d’une organisation mondiale de l’environnement (un autre machin ?)
  • Lutte contre le blanchiment (affaire ClearStream) et lutte contre les paradis fiscaux
  • Mise en place de la taxe Tobin (Youpi !!!)

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.