La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Votation socialiste

Par      • 2 Oct, 2009 • Catégorie(s): Militer  Militer    

Je me suis permis d’ajouter ma voix – militante – à cette votation citoyenne socialiste. L’espace des commentaires est fait pour que nous en débattions.

Dans la fédération de l’Eure, la participation a été de 46%, soit 549 votants sur 1197 adhérents. Accessoirement, Alain Le Vern a été désigné 1er des socialistes à 93% des votants. Faut dire qu’il était le seul candidat ! Et dire que les militants se sont exprimés contre le cumul des mandats après 2011. Chers, très chers anciens camarades, ne seriez-vous pas un peu schizophrènes ?

C’est quoi la question ? Socialistes DS – 2006 DS – 2009
Etes-vous favorables à la désignation du candidat(e) des socialistes par des primaires ouvertes aux citoyens qui souhaitent le changement en 2012 et veulent participer à la victoire de la gauche ? 67,91%. OUI NON
Donnez vous mandat au bureau national pour organiser
ensemble avec les formations de gauche qui le souhaitent de telles primaires dans le cadre d’un rassemblement politique et sur la base d’une plate-forme commune ?
69,94% NON NON
Etes-vous favorables, comme étape vers le mandat
parlementaire unique, à l’impossibilité de cumuler, sans attendre le vote d’une loi, dès les prochains renouvellements (cantonales 2011, sénatoriales 2011,
législatives 2012) un mandat de parlementaire avec une présidence d’exécutif local (commune, intercommunalité, conseil régional, conseil régional) ou la participation à un exécutif (vice-président, maire adjoint ) ?
71,90% OUI OUI
Etes-vous favorables à limiter à trois les mandats
successifs des présidents d’exécutifs locaux (maire, présidents de conseil général, de conseil régional, et d’intercommunalité) ?
75,41% OUI OUI
Etes-vous favorables à l’instauration de la parité totale
dans toutes les instances du parti (locales et nationales) ?
70,88% NON NON
Etes-vous favorables à l’instauration de la parité dans
les candidatures pour les élections législatives de 2012 ?
71,67% NON NON
Donnez-vous mandat au bureau national pour fixer, pour
chaque élection, des objectifs de renouvellement contribuant à une meilleure représentation des diversités de la société française (sans instaurer de quotas, en visant l’accès aux responsabilités de militants issus de l’immigration, d’ouvriers, d’agriculteurs, d’employés du secteur privé, de la nouvelle génération…), et pour cela, en réservant si nécessaire, des circonscriptions électorales ?
60,90% NON NON
Donnez-vous mandat au bureau national pour proposer dans
la réforme de nos statuts des règles nouvelles permettant d’ouvrir largement notre parti aux hommes et aux femmes de gauche en réduisant les obstacles à leur adhésion (adhésion directe, adhésion à des sections thématiques,
montant des cotisations, modalité d’accueil, adhésion sur
Internet…) ?
73,89% OUI OUI
Donnez-vous mandat au bureau national pour proposer dans
la réforme de nos statuts, des règles de démocratie interne permettant d’améliorer l’efficacité de nos congrès et de choisir nos dirigeants en cohérence avec nos orientations politiques ?
77,82% NON NON
Etes-vous favorables à la création dans notre parti d’une
autorité indépendante et incontestée, chargée de faire respecter les règles d’éthique et de droit s’imposant à tous les adhérents du Parti socialiste, disposant des moyens de les faire respecter et tranchant en dernier ressort toute question en rapport avec la violation de nos règles communes ?
80,33% NON NON
Approuvez-vous la mise en œuvre dans les scrutins
internes de notre parti, de nouveaux mécanismes, inspirés des règles et des moyens de la République, garantissant la sincérité et la fiabilité de nos votes ?
86,88% OUI OUI

Sources : Rue89, Parti Socialiste

Crédit photos : Mission Impossible, Le Combat Ordinaire

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

9 Réponses »

  1. Que veut dire l’abréviation « DS » ? Merci

  2. pas schizophrènes, juste une capacité à répondre strictement à la question posée, le non cumul, oui mais après que la majorité des bénéficiaires en 2010 soit assurés de retrouver leur siège régional.
    enfin moi je dis ça, ^^

  3. @sophie

    DS Denis Szalkowski.J’ai été un militant et adhérent Ps d’octobre 2005 à décembre 2008.

  4. @Denis
    petite participation pour des adhérents et malgré cela Martine s’en contente je dirais même plus elle
    triomphe.fondamentalement rien ne change si ce n’est un parti à 20 points qui va finir par nous écouter.
    je parle de l’autre gauche et d’Europe Ecologie.
    Enfin parce que j’aime l’analyse sociologique à la vue des journaux, des blogs et de la TV je n’ai aperçu
    que des cinquantenaire et plus.un parti qui ne se ressource pas est un parti en déclin pour ne pas parler
    de mort clinique.
    Ce questionnaire n’a rien de révolutionnaire mais le plus important est le programme .ou en est-il?le temps
    presse mais comme disait le grand maitre François il faut laisser du temps au temps.
    salutations éternellement socialistes
    max de beuzeville

  5. Denis,
    Voie Militante est un blog politique, militant et partisan. Les visiteurs savent ce qu’ils vont lire. C’est très bien
    ainsi. C’est la démocratie…
    J’aurais juste une question à vous poser par rapport au sujet traité « Votation socialiste », et d’autres thèmes abordés concernant ce parti: Si vous aviez été élu secrétaire de la section de Brionne, en son temps, est-ce que vous auriez eu le même jugement sur le PS, que vous avez aujourd’hui?
    Merci.
    José Alcala

  6. @José

    Lorsque je me suis engagé au Ps en octobre 2005 (demande faite en juin 2005), je pensais qu’il pouvait y avoir une chance de changer les choses de l’intérieur. Très vite, et malgré l’illusion de la campagne de 2007, j’ai vite compris qu’il n’en était rien. Ma décision de partir était actée en août 2008.

    J’ai été secrétaire de la section de Brionne de mai 2006 jusqu’à mon départ en décembre 2008. Je me suis présenté deux fois en tant que 1er fédé. J’ai voulu y croire jusqu’au bout. A tort. Elu, est-ce que cela aurait changé mon avis et ma vision ? Oui, évidemment, puisque j’y serais resté. Je tiens à vous dire que je n’avais strictement aucune chance. Mes amis et moi-même avions bien compris le sens de la candidature d’Alfred Recours. La logique des territoires, des vassalités et des féodalités va toutefois bien au delà du périmètre du Parti Socialiste.

    Tout ce que j’écris, de mon adhésion du Ps à aujourd’hui, va dans le sens d’une réforme profonde de la vie politique. Mon opposition à la professionnalisation, au cumul des mandats est totale. Je ne peux pas me satisfaire d’un système qui amène seulement 40% des gens à aller voter. Je ne peux me satisfaire d’un système qui réduit la démocratie au vote. Je n’ai pas de réponse toute faite à cette situation. Je crois, tout de même, que dans la démarche d’Europe Ecologie et dans une moindre mesure dans celle de Désirs d’avenir, il y a un embryon de réponse. Il faut désormais que les choses s’accélèrent malgré les résistances des appareils. Nous y perdons beaucoup d’énergie. Nous avons souvent l’impression de pédaler à vide. Le danger – la tentation – serait de claquer la porte. Elle demeure.

    Si les attaques que j’ai subies au Ps m’ont profondément atteint, elles n’ont pas touché à ma personne. Ce que je suis en train de vivre de la part de certains Verts va aujourd’hui bien au delà. Maintenant, on ne peut pas seul prétendre à changer un système. Je crois qu’au sein d’Europe Ecologie et des Amis d’Europe Ecologie, de nombreuses personnes croient de plus en plus à la nébuleuse polycentrée que nous devons construire sans exclusive autour d’un projet d’écologie politique, sans exclusive.

    Il y a toujours eu deux visions de la société : celle de l’institution dominée par les conservateurs et celle du mouvement incarnée par les progressistes. J’ai appris, étant au PS, que l’immense majorité des élus avait fait le choix de la conservation, de l’ordre des choses. Pouvons-nous nous en satisfaire ?

  7. Lapsus. Je faisais référence, évidemment, à l’élection au poste de Premier Secrétaire Fédéral et non de secrétaire de la section de Brionne, que vous occupiez.
    Merci pour cet ensemble de précisions.
    José Alcala

  8. J’avais compris. ;+)

  9. une petite question piège c’est glissée dans ce questionnaire.

    Il s’agit de la 9ème :
    « ………. Donnez-vous mandat au bureau national pour proposer dans
    la réforme de nos statuts, des règles de démocratie interne permettant d’améliorer l’efficacité de nos congrès et de choisir nos dirigeants en cohérence avec nos orientations politiques ? …………. ».

    Un peu codé comme langage,Hein ?
    Pourquoi préciser qu’il faut « …choisir nos dirigeants en cohérence avec nos orientations politiques…. » ?? N’est ce pas le cas actuellement ??

    alors, qu’est ce qui se cache derrière cette question à votre avis ? vous donnez votre langue au chat ?

    A mon avis c’est la suppression de l’élection des premiers secrétaires (national, fédéral, et de section) par un vote direct des adhérents. Car comme pour le match Royal/Aubry au dernier congré, si c’était Royal qui l’emportait Il y avait incohérence avec la motion de synthèse majoritaire. (heureusement la fédé du nord à corrigé cette petite entorse à la tradition ;-).

    Voila un retour à la vielle tradition du premier secrétaire choisi lors de conciliabules entre leaders de motions lors des savoureuses « commission des résolutions ».
    Avec ce bidule, Denis, tu n’aurait même pas pu te présenter à l’élection du premier secrétaire fédéral lors du dernier congré.

    la rénovation du PS c’est vraiment : Un pas en avant, deux pas en arrière !!