La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’oeil de l’Elysée sur la blogosphère

Par      • 14 Déc, 2012 • Catégorie(s): Militer  Militer    

C’est à l’occasion d’un commentaire déposé par Romain Pigenel sur mon profil Facebook que je me suis interrogé sur les moyens de surveillance mis en œuvre pour surveiller les blogs et les réseaux sociaux. Romain est responsable de la cellule Internet à l’Élysée. Il semble porter grand cas à mes écrits et je l’en remercie. Romain, il paraît que des cinéastes français cherchent à réaliser une nouvelle version de l’homme qui parlait à l’oreille des chevaux ! ;+)

Romain Pigenel : l'homme qui parlait à l'oreille des chevaux hollandais ?

Qui compose cette cellule de l’ombre webosphérique ?

Selon Ivan Valerio, il y aurait dans cette cellule élyséenne très spéciale, outre Romain, Frédéric Giudicelli. C’est le tech de la bande ! Mehdi Mebarki, alias Mehdi Yanis, est, quant à lui, chargé d’effectuer la veille de l’Élysée. Bonjour, Mehdi !

Romain était chargé, au cours de la campagne de François Hollande, d’animer la e-campagne en s’appuyant notamment sur quelques blogueurs du collectif des Left blogs, dont il faisait partie par ailleurs ! Par le plus grand des hasards, Romain est resté, avec son blog Variae, plusieurs mois à la tête du classement ebuzzing des blogs politique jusqu’en avril 2012.

Depuis, nous avons élu Hollande à la présidence de la République. Et la question que je me pose est de savoir si certains blogueurs, qui participaient à la cellule de campagne, continuent d’écrire sous l’influence directe ou indirecte de la cellule élyséenne animée par Romain Pigenel ! Disposent-ils d’argumentaires envoyés par l’Élysée et qu’ils seraient chargés de transposer dans leurs blogs ?

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

8 Réponses »

  1. Denis, mon ami Denis!
    En quoi cette question est-elle intéressante?
    Un Blogueur est un acteur indépendant et bénévole qui écrit en toute liberté (comme toi).
    Chacun traite l’info en fonction de ses affinités politiques et de sa sensibilité personnelle.
    Influence? Quelle influence?

    On a que des amis que l’on mérite. Amitié.

  2. @Alain

    J’ai posé cette question sous Sarkozy. Je ne vois pas pourquoi cette question serait tabou dans le cadre de la Présidence de François Hollande. J’ai trouvé curieux, ces derniers temps, tout cet acharnement à défendre Cahuzac, toute cette production défensive, tout cet acharnement contre Mélenchon, toute cette production relative à l’UMP, alors qu’il n’y a franchement rien à dire. Le fait que les gens écrivent en meute m’a toujours laissé perplexe. Et j’ai un mal de chien à croire au hasard pur en la matière, même si je dois reconnaître que je n’en sais strictement rien du tout. Je n’ai pas cherché pour l’instant à recouper d’éventuels éléments de langage utilisés dans les blogs. Faute de temps. Je te promets de regarder tout ça de très près. ;+)

  3. Tout à fait d’accord avec vous.
    Ils s’efforcent d’attacher les gens de toutes sortes de manière assez manipulatives et réagissent violemment à la critique. Ce qui prouve que tout se joue sur l’affect avec eux et rien au niveau d’un vrai débat d’idées respectueux de l’autre. Cette manière de communiquer sert normalement à la propagande.

  4. @Euterpe

    Je viens de lire les insultes dont vous avez été victime. A votre place, sans la moindre hésitation, j’aurai porté plainte !

  5. Meric Denis mais je ne sais pas comment.

  6. @Euterpe

    Il faut faire un constat d’huissier à partir de copies d’écran. Il vous en coûtera entre 200 et 300 euros. Ensuite, il faut porter plainte avec l’appui d’un avocat.

  7. Je ne sais si la chose peut se poser en ces termes. Ce que je constate surtout, c’est que des blogueurs de gouvernement manquent de recul. Soit ils sont sectaires, et souvent même plus que des militants socialistes. Soit leur conception de la politique est équivalente à celle d’un supporter de foot qui soutient son équipe contre vents et marées…

    Mais, à mon sens, la question à se poser, est la suivante : en termes d’intérêt général et de bien public, est-ce qu’il est normal et légitime que l’argent public serve à financer une telle cellule de veille ? A mon sens , non !

    Le fait qu’une telle cellule existe montre que le pouvoir actuel se préoccupe beaucoup de communication. Voire même beaucoup trop. Cela ne trahit-il pas une volonté de travestir la réalité pour mieux vanter l’action politique de l’exécutif ?

  8. @des pas perdus

    J’avoue être extrêmement surpris de toute cette violence langagière qui se déverse dans les blogs et sur Twitter. Elle me semble traduire une position devenue extrêmement défensive vis à vis d’une politique de plus en plus droitière.

    Merci pour ton commentaire et pour ton passage, en tout cas.

Laisser une Réponse

*