La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La planète des singes… politiques

Par      • 26 Jan, 2012 • Catégorie(s): Militer  Militer    
Pascale Picq J’ai écouté dernièrement, avec grand intérêt, le podcast de “la tête au Carré” sur France Culture consacré à Pascal Picq.
.
Cet anthropologue travaille avec Yves Coppens et aime parfois comparer le comportement des grands singes avec celui des humains…et réciproquement.
.
Tous ceux qui aiment l’éthologie des grands singes à travers les ouvrages de Frans De Waal aimeront lire Pascal Picq.

La Tête au Carré :  L’Homme est-il un grand singe politique ?

Citation de Pascal Picq:.

«Que devient la politique s’il n’y a plus de discours qui dépasse «les promesses qui n’engagent que ceux qui les écoutent» et les «moi, je vais te dire» ?
.

La réponse est simple :

on revient à de la politique sans logos; c’est là qu’il devient intéressant de retrouver les maîtres du genre : les chimpanzés

 Pascal Picq, l'homme est-il un grand singe politique ?

Pourquoi peut-on avoir l’impression diffuse que depuis 30 ans les politiques se sont rapprochés du chimpanzé ?

Cette appauvrissement du « logos » ne serait il pas d’abord du à l’absence de débat de fond sur le choix de société néolibérale ? Miss Thatcher ne disait elle pas en son temps « TINA = There Is No Alternative » (il n’y a pas d’alternative au néolibéralisme), doxa intériorisée ensuite par les politiques dit « de gouvernement ». Si il n’y a plus de débat possible, tout le monde étant d’accord sur le fond. Il ne reste plus qu’à communiquer sur la forme.

Le paradoxe est que cette communication néolibérale se prétendait « rationnelle et non idéologique » alors qu’elle est éminemment idéologique et irrationnelle.

Les politiques ont alors presque tout misé sur la forme, mais si tout le monde communique de la même façon.  Cela standardise, « coachés » par les mêmes « spin doctors », publicistes, conseillés en communication et spécialistes du « Body language » en tous genres. Nos politiques adoptent tous plus ou moins les mêmes postures et les mêmes techniques de communication non verbale. Même ce qu’il restait de communication verbale fut progressivement dénaturée par le « storytelling« .

Si le but de la politique se résume à prendre puis à garder le pouvoir, alors la politique humaine ne présente plus beaucoup de différences avec celle des chimpanzés. C’est une politique vidée du logos, dépourvue d’intelligence.

Un extrait de L’homme est-il un grand singe politique ? sur le site hominidés.

Crédits photos : hominidés.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

3 Réponses »

  1. Autre argument de singerie pour le pitoyable spectacle de la politiquaillerie: la Politique qui n’existe plus en nos temps modernes; ou quand le superflu le dispute au superfétatoire.

  2. En tous les cas, je confirme, A rouen, c’est la bonne définition !

  3. J’ai eu à traiter il y a un certains temps ce sujet au cours de mes études universitaires : « La société humaine en tant que société de primates ». Je pense que tout est dit …. L’homme est un primate tout simplement. Les actions et comportements de certaines personnes politiques sont celles de primates.

Laisser une Réponse

*