La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Front de Gauche : le balai pour nettoyer les toiles d’araignées

Par      • 29 Avr, 2013 • Catégorie(s): Militer  Militer    

Un coup de balai suffira-t-il pour casser un mur ?Depuis quelques mois, je souhaite verser une partie de mes indemnités d’élu au Front de Gauche, sans pour autant adhérer à l’une de ses composantes politiques. Je ne crois plus aux vertus de l’organisation militaire en politique, dont la logique est d’être un répulsif violent dans une société aux structures qui s’horizontalisent. Or, il semble, au jour d’aujourd’hui, que l’opération soit tout simplement impossible. Il doit tout de même bien y avoir une association de financement politique adossée aux neuf mouvements qui composent aujourd’hui le Front de Gauche.

Casser les murs !

Je ne comprends pas bien, lorsqu’on appelle à la 6e République, qu’on continue de fonctionner dans des représentations hiérarchiques qui datent du XIXe siècle. J’appelle de mes vœux à ce que nous, citoyens, élus, puissions adhérer à une association, verser des sommes à une fondation qui sorte d’une logique de clocher et qui permette de s’ouvrir à d’autres compagnons de route socialistes et écologistes. Le Front de Gauche pourrait d’ailleurs très largement s’inspirer de l’expérience de coopérative politique chez EELV, en introduisant le tirage au sort parmi des volontaires non encartés comme mécanisme de représentation ! L’institution des formes multi-modales de l’engagement me semble aujourd’hui une des conditions à la vitalité de la vie politique.

Le balai, ça sert aussi à enlever les toiles d’araignées… qui s’accrochent dans nos têtes.

Autres éclairages

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

13 Réponses »

  1. Alors là, je plussoie !

  2. @ denis

    pour moi denis, »l’organisation militaire en politique » (infanterie/état-major) n’a jamais été « une vertu » pas plus que les églises (politiques) ou sectes en tout genre,qui ne sont pas non plus ma tasse de thé.

  3. @Yvon

    C’est hélas le mode de fonctionnement du PS avec, en plus, cette dimension oligarchique et ploutocratique qui nous éloigne définitivement de l’idée de démocratie !

  4. @ denis

    l’oligarchie et la ploutocratie ne sont pas une exclusivité du PS,loin s’en faut !.c’est un cancer généralisé qui mine
    les cellules de notre république jusque dans toutes ses assemblées élues, surtout dans nos collectivités territoriales et dabord la 1ère d’entre elles,la commune,cellule de base.un triumvirat n’est pas forçément d’origine romaine -:)

  5. @Yvon

    J’en suis venu à préférer de bons communistes à de très mauvais socialistes. Le temps de la chicailla est pour moi désormais totalement révolu.

  6. @ denis :

    moi aussi et depuis toujours.le problème c’est que l’on a tous une place sur le mur des cons,cela dépend de l’endroit ou il est posé -:) .distribuer des bons ou des mauvais points a un petit coté professoral,genre donneur de leçons, que j’apprécie que très très modérément !

  7. @Yvon

    Le Parti Socialiste français s’est aujourd’hui arrimé aux orientations idéologiques des droites européennes. C’est un constat. A chacun d’en faire ce qu’il voudra, en âme et conscience !

  8. C’est vrai que le Front de Gauche est la solution à tous nos maux. Il n’y a qu’à regarder là où ils sont aux « affaires », les élus du Front de Gauche défendent leurs idées bec et ongle. L’humain d’abord et dans les villes gérées par le Front de Gauche il n’y a jamais de licenciement (on parlera de fin de contrat ou de non renouvellement), tous les départs en retraites sont remplacés (oui oui :) ), il n’y a pas d’emplois précaires (combien de CAE ?), en aucun cas il y a un système oligarchique ni de copinage pour les recrutements (non non non), il y a un maintien du service public et il n’y a jamais de recours au privé (le privé dans une collectivité Front de Gauche ça va pas la tête ?) etc etc…
    Tout est beau avec le Front de Gauche c’est LA solution.

  9. @Béotien

    Et les élus PS qui ne versent pas leurs indemnités ? Et les emplois fictifs dans les conseils régionaux et généraux dirigés par le PS ? Et le népotisme qui ne semble pourtant pas être une spécialité du Front de Gauche ? La France et surtout la gauche se meurent de ces pratiques qui assassinent la démocratie et la République.

    J’explique justement dans mon article que le Front de Gauche, dans la forme où il est, n’est pas la solution et qu’il conviendrait de balayer devant sa porte. Il n’y a d’ailleurs pas de solution. Tout simplement, nous faisons des choix. En ce qui me concerne, mes choix sont clairs. Je n’ai pas envie de cautionner les ploutocrates du Parti Socialiste.

  10. @ Denis
    D’accord sur l’état des partis politiques en général. Mais j’ai du mal à trouver crédible des élus qui défilent derrière des beaux slogans à chaque manif et qui sont incapables d’appliquer ces idées dans leur petite collectivité.

  11. @Béotien

    A chacun, ses contradictions ! Mais, là, ça ne me regarde plus. J’ai suffisamment à faire avec les miennes ! ;+)

    Et puis, je me dis… Qu’est-ce qui est mieux pour les gens ? Un bon d’achat de 100 euros ou un choc de compétitivité de 20 milliards sans contrepartie ?

  12. @ denis:
    « contradictions »…..comme c’est mignon,comme c’est gentil……

  13. @Yvon

    C’est mon côté « catho » de gauche. ;+)

Laisser une Réponse

*