La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Europe Ecologie : la politique de la Terre… Brûlé

Par      • 11 Avr, 2010 • Catégorie(s): Militer  Militer    

Dans un communiqué publié sur le portail Zinfos974.info, Jean-Marc Brûlé, membre du bureau exécutif d’Europe Écologie et par ailleurs secrétaire national des verts, nous rappelle que Raliba Dubois, candidate au titre d’Europe Écologie aux Européennes, exclue des Verts à l’occasion des élections régionales ne peut pas faire partie d’Europe Écologie.

Plusieurs remarques s’imposent.

  1. Europe Ecologie n’est plus un parti. En l’absence de publication de ses statuts, nous doutons même qu’il s’agisse d’une association. Europe Ecologie est à la politique ce que le renard est au droit français : un « res nullus » ! Or, peut-on être exclu de quelque chose qui n’existe pas ?
  2. Il est toujours très difficile de se référer à une décision d’un bureau exécutif d’un « res nullus » qui, de surcroît, n’a fait l’objet d’aucune publication !!! Europe Ecologie dispose-t-il d’un règlement intérieur qui définirait le cadre des exclusions et la règle selon laquelle l’exclusion des verts entraînerait de facto celle d’Europe Ecologie ?
  3. Il y a un autre aspect intéressant dans la soi-disante décision du bureau exécutif d’Europe Ecologie : l’invocation permanente à la « légitimité » ! Nous y avons eu droit partout à l’occasion des élections régionales.
    Raliba Dubois, candidate Europe Ecologie lors des Européennes, aurait perdu la légitimité à créer un comité Europe Ecologie à la Réunion. Jean-Marc Brûlé l’accuse sans le dire tout en le disant d’avoir fait perdre la liste « officielle » Europe Ecologie en s’alliant à Paul Vergès.
    Or, Raliba Dubois s’est trouvée évincer de la liste. Elle y avait pourtant toute sa légitimité, non ? Jean-Marc Brûlé aurait fait l’objet d’un blâme par son organisation pour des injures visant Jean-Pierre Marchau, Raliba Dubois et les partisans d’un partenariat avec l’Alliance.
    C’est quoi au juste la légitimité de Jean-Marc Brûlé lorsqu’il signe sous la double casquette des verts et d’Europe Ecologie, lorsqu’il injurie et qu’il reçoit un blâme ?

Il serait temps, grand temps que Dany nous explique ce qu’il pense de tout ça. Et, à force de se taire, ses mots et ses actes semblent désormais en totale contradiction. Une chose est sûre : elle prend l’eau de toute part la Coop du 22 mars !

Crédit photos : Europe Ecologie Réunion

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

25 Réponses »

  1. Denis, je pensais que tu avais maintenant compris que les discours de Dany n’engagent que lui, et en aucune manière celles et ceux qui ont fait Europe Ecologie depuis bientôt deux ans.

    Il serait assez paradoxal de faire campagne contre Europe Ecologie lors d’une élection, et immédiatement après prétendre participer à la construction du mouvement,au moment où les choses se formalisent. Et ca c’est une opinion très largement partagée, quelles que soient les velléités de Dany pour faire croire que « tout pourrait repartir à zéro » à partir du 22 mars.

    Par ailleurs, un mouvement n’a nul besoin de forme juridique pour exister, même si évidemment cela ne peut durer éternellement. Ce sont justement les enjeux des discussions actuelles sur la construction d’Europe Ecologie

  2. @Julien

    Donc les Verts n’ont pas besoin de forme juridique ? Je crois au contraire à l’inverse et je suis pour que EE ou un autre mouvement prenne la forme d’un parti politique. Un réseau sans parti n’a aucune existence ! Ne confondons pas essence et existence… Or, en politique, avant toute chose, il faut exister sur le plan institutionnel ! Europe Ecologie est un farfadet.

  3. Entièrement d’accord avec toi Denis !

  4. @Julien

    N’oublie pas d’informer le CAP régional Nord Pas de Calais de ce genre de discussion.
    Ce que j’ai vu quand j’étais à l’intérieur, c’est que ces sujets étaient amplement débattus entre Verts et complètement tus aux autres… je ne trouve pas cela très démocratique et c’est d’ailleurs le motif essentiel de mon départ.

  5. @Jean-Philippe

    J’ai toujours compris qu’il y avait une réelle complication avec la transparence. Alors, déballer toutes ces affaires sur la place publique, alors que personne n’en parle, est un devoir. Ces affaires me posent de sérieuses questions sur le comportement « démocratique » de toutes ces personnes qui aiment à nous divertir en nous éloignant de l’essentiel.

  6. @Jean-Philippe : Je ne suis pas membre du CAPr NPDC et je n’ai pas vocation à m’y exprimer. Ce n’est d’ailleurs pas la mission du CAPr d’en débattre, le CAPr a à organiser le débat correctement pour tout le monde, pas à se le réserver.

    J’exprimerais mes positions dans le cadre des débats qui viennent de s’ouvrir et se continueront tout au long de cette année. L’enjeu principal étant évidemment la forme de pérennité que peut prendre Europe Ecologie, et les procédures d’information et de décision qui seront mises en place au sein du Rassemblement.

    @Denis : informer c’est très bien, encore faut il faire l’effort de comprendre.

  7. Les Verts Confédération Ecologiste – Parti Ecologiste, c’est une création qui a pris 10 ans (de 74 à 84), période où se succédaient les coordinations électorales ponctuelles; avec notamment un faux départ de 82 à 84 d’un premier parti « Les Verts » qui ne fonctionnera pas correctement.

    Europe Ecologie – Rassemblement des Ecologistes, c’est pour l’instant simplement deux alliances électorales distinctes, pour deux élection successives. Ces alliances électorales auront partagé un certain nombre communs mais ne constituent pas une nouvelle organisation. Leur légitimité et leur organisation tenaient fort au fait que les Verts souhaitaient que ces alliances soient réussissent et mettaient donc à disposition les moyens pour que cela réussisse.

    Le débat a été lancé sur l’avenir du Rassemblement et se conclura par des décisions en fin d’année 2010 (on l’espère très fort). Mais quoi que ce soit qui soit décidé, il est fort probable que le parti « Les Verts Confédération Ecologiste – Parti Ecologiste » continue à exister sur le court terme.

  8. @Julien

    Si comprendre ça veut dire laisser faire de la politique à la mode de celle qui a prévalu jusqu’à présent, alors il y a d’autres espaces pour le faire de manière plus conventionnelle, plus classique. Si la seule ambition, c’est de ressembler aux autres, alors tout ceci me semble très mal barré. De tout façon, je ne suis pas grand clerc en disant que c’est très mal barré. Mon analyse récente sur le cycle long me semble reprendre des éléments de stratégie qui ont prévalu à la constitution d’Europe Ecologie.

  9. @Julien

    Nous n’attendrons pas la fin 2010. Il y aura d’autres initiatives.

  10. Bof, chacun fait ce qu’il veut, mais ce qui existera réellement c’est ce qui s’inscrira dans le calendrier décidé collectivement.

  11. @Julien

    Collectivement… Je dirai pour ma part… par les Verts ? Puisque EE est un res nullus ! ;+)

  12. @ julien lec&aille : tu monterais pas un parti avec moi et quelques andouilles sans réflexions !!! ???

  13. @Julien:
    Je te cite:

    « Leur légitimité et leur organisation tenaient fort au fait que les Verts souhaitaient que ces alliances soient réussies et mettaient donc à disposition les moyens pour que cela réussisse »

    Trop, c’est trop.
    Moyenne en quoi, tu vas me dire quels ont été les efforts respectifs des Verts et des non Verts pour qu’aboutisse une liste commune pour les Régionales dans le Nord Pas de Calais…. et , cette fois-ci, comme j’y répondrai point par point, pour que tu ne fourvoies pas tout seul, j’alerte moi-même le CAP Régional.

    C’est à toi.

  14. @Jean-Philippe : Cela ne concerne pas spécifiquement le Nord Pas de Calais.

    Les Verts ont accepté nationalement et dans les régions de rester à 50% des élus sur les listes de Rassemblement, de composer avec une instance décisionnelle où se pointaient celles et ceux qui avaient envie de se pointer sans en contester les décisions et de mettre leur énergie militante à faire élire des listes dont la composition était parfois surprenante.

    Tout cela témoignant de beaucoup d’ouverture quand on sait à quelle point les questions de légitimité et de représentativité sont âprement débattues au sein d’un parti politique démocratique.

    Globalement, les listes pour ces régionales ont été un pari, pari pour les 4 ans du mandat, pari pour l’avenir. On verra à terme si les choix ont été judicieux ou à côté de la plaque, il est encore un peu trop tôt pour en juger en ce moment. Il y a de toute manière toujours des loupés (et même quand les candidats sont tous issus du même parti et qu’on les connait depuis longtemps)

    Pour l’histoire spécifique du Nord Pas de Calais il vaut certainement mieux que tu en discutes avec les autres membres du CAPr NPdC plutôt qu’avec moi si tu as des choses à exprimer.

  15. @Denis : Europe Ecologie a des élus européens et régionaux, des militants qui se reconnaissent spécifiquement dans Europe Ecologie, donc EE a une existence politique. Ce qui lui manque c’est une forme pérenne.

    A ce sujet, je vous invite à consulter un texte de la secrétaire nationale des Verts qui donne sa position par rapport à tout cela http://lesverts.fr/article.php3?id_article=5154

  16. @Julien

    Je te fais membre d’honneur de Voie Militante. Tu y auras toujours ta place

  17. @Denis : Merci ! (mais c’est quoi la différence avec avant ?)

  18. @Julien

    Au moins, tu ne manques pas d’humour. ;+)

  19. @Denis
    je n’ai pas suivi vos débats depuis quelques jours. Ce que je sais c’est que Jean-Vincent Placé joue du coude et qu’avec Cécile Duflot ils veulent prendre la barre d’EE et de tout ce qu’à fait EE pour « remonter « le score des écologistes. Au lieu de s’en prendre à CDB, que vous avez vu vous-mêmes le 22 mars, au lieu de revenir sur vos propres analyses et intuitions de ce soir-là, prenez conscience d’une bataille à l’interne du rassemblement qui est très dure et regardez la cause réelle de l’embourbement.
    De plus, il n’y a pas d’«héritier naturel», ce sont les mots de JV Placé que tous reprennent maintenant. Duflot veut se faire plus grosse que la grenouille du boeuf. Tant pis pour elle — et malheursement pour ceux qui ont cru en EE — si ça éclate. EE ira se reformer ailleurs, sans elle.

  20. Sans parler de ceux (Verts) qui n’ont rien fait — et qui n’ont pas de compétences — et qui ont été mis sur les listes par pur clientélisme.
    Duflot, Placé : un duo pour plomber un mouvement.
    J’ai hâte qu’EE les plante.

  21. Ah oui ! Et lorsqu’un certain Vert, qui veut épater la galerie de journalistes, offre du vin à 200 euros la bouteille… sur le compte des associations… C’est ça qu’EE doit dénoncer et au plus vite.
    Certains se croient au-dessus des électeurs et pensent que les fonds public sont les leurs…

  22. Moi, Denis me dit « je t’emmerde », c’est ce qui fait içi toute ma légitimité …puisqu’être traité par quelqu’1 qui pense que c’est anormal, illogique et honteux qu’il y ait de nombreux abus (Verts ou hors-Verts) dans une EE qui n’EST PAS STRUCTURÉE…c’est, selon moi, 1 défonçage de porte grande ouverte assez légitimant pour moi sur « Voie Militante ».

    Au fait, pourquoi ce site a t-il 1 look aussi mi-« pompes funêbres », mi-« Action Française » ?

    Etais-ce bien nécessaire ?

    jean faurous, Paris 18e (EE/Vert pro-22mars en pleine lutte pour tenter d’empêcher les Verts locaux de s’accaparer localement et sournoisement EE).

  23. Cher Jean,

    Tu oublies de donner un élément important ! Voilà ce que tu t’es permis de me balancer sur ma messagerie FB : « Regarde ! c’est le moment rêvé pour que tu retourne (enfin) au PS ! ».

    Prends le temps de lire ce que j’ai pu écrire et aussi d’appréhender ce que je peux être.

  24. Quel mariole ce Denis! Encore un ex-royaliste certainement! Pssii!

  25. @anticon

    Tu n’es pas à la hauteur de ton pseudo. Tu pourrais au moins lire le contenu de ce blog. Me suis-je caché de quoi que ce soit ?

    Quant à me qualifier de « mariole », je ne suis pas sûr que la majorité des gens qui me connaissent puissent me qualifier de la sorte !!!

Laisser une Réponse

*