La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Mélenchon quitte le Parti Socialiste !

Par      • 7 Nov, 2008 • Catégorie(s):  
Cest la lutte finale.

C'est la lutte finale.

Même si la nouvelle n’a pas de quoi nous réjouir, elle n’a pas, non plus, de quoi nous faire sortir des larmes de crocodile. Elle nous permet aussi de comprendre le peu de soutien dont a pu bénéficier la candidate socialiste lors de la campagne présidentielle de la part des membres de son propre parti.

Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez quittent le Parti socialiste. De toute façon, la proposition de candidature du sénateur de l’Essonne à la tête de la gauche de la gauche quelques jours avant le 1er tour l’avait mis déjà dehors. Sans doute, l’absence d’autorité d’une direction fantôme aura prolongé le sursis.

Quant à Marc Dolez, sa rhétorique autour de la lutte des classes était en contradiction complète avec l’orientation prise en 1920 par la SFIO et par le vote de la déclaration de principes en septembre 2008.

C’est une décision cohérente que nous attendions, pour certains d’entre nous, avec une impatience non dissimulée. Quelles en seront les conséquences au niveau des représentants du PRS au sein du Parti Socialiste tant au niveau national que fédéral ? Mystères et boules de gomme !

Source : la Voix du Nord

Crédit Photos : PRS, Wikipédia

Voie Militante Voie Militante

Tags :

12 Réponses »

  1. Je pense me souvenir assez longtemps de la « prestation » de JL Mélenchon à Evreux, lors du débat interne à la désignation de notre candidate pour l’élection présidentielle…
    Cela ne me fait donc ni chaud ni froid.

  2. laissons les « modem-socialistes » se réjouir et maintenons un cap résolument à gauche autour des motions C et D d’Aubry et Hamon, ce pôle ancré à gauche peut fédérer une majorité et clarifier la ligne du PS.

    « Je vous en supplie, effrayez plutôt que de duper. Ne dissimulez pas le véritable visage du socialisme. Exagérez-le encore, plutôt que de le masquer » (Léon Blum)

  3. j’attends confirmation de l’interesse mais le bruit court que bernard bonnechere serait pret a quitter le ps.bernard nous ne sommes jamais bien entendus mais je considere que tu dois rester.

  4. L’ensemble de ces différentes histores me rendent perplexe et il est vrai que je suis qu’un simple « keskidi » …

    Autrement, votre débat me fait penser à la réunion de famille autour du repas où la châteigne est servie en plat principal, comme dans astérix & obélix ou la caricature de l’affaire Dreyfuß ( assiette au beurre )

  5. @Céline

    Oui, Bernard a annoncé son départ du PS. Je trouve cela dommageable. Car, malgré nos différences, c’est un homme que j’estime profondément. Par rapport à José et moi, à notre arrivée au sein du PS, il s’est comporté en vrai camarade au même titre que Jacques Dorival, Michel Champredon, Alfred Recours et Michèle Rives. Et ça ne s’oublie pas.

  6. bonsoir camarade je suis si affectée par cette nouvelle mais pas etonné c’est les vrais valeurs qui s’en vont malheureusement toutes ces guerres entre vous ces motions ces thematiques dans la rues est ce que vous pensez que les gens se posent ces questions est ce que vous pensez que les gens ont besoins de cela moi je vous dis non ces personnes ont besoin de personnes se battent pour elles et non pour leur propre personnes aujourd’hui est ce quel’on voit le parti socialaiste dans la rue non est que le partie est la quand il y a des expulsions locatives y a t il des debats sur le logement sur l’emploi non ou sont les gens de terrain il ne suffit pas qu’il y est une elections pour vous voir et ensuite personne les gens ne croivent plus aux partis ni associations il y a vraiment du travail a faire pour ces personnes la moi je serai un peu comme bernard quitter le bateau avant qu’il ne coulent mais pas pour me mettre dans un autr partie car les vrai valeurs de gauche si ellesont vraiment sinceres elles restent dans le coeur et dans le combat que meme bernard moi je continuerai a e batre comme je lefais avec mon coeur avec vraiment la rose dans le coeur comme je l’ai fait sans arrire pensé de ma propre personne les vrais valeur se perdent mais pas les vrais amis malheureusement on sait se que l’on perd mais passe que l’on gagne bonne route camarades maryse merci bernard merci michele rive de m’avoir appris ces vrais valeur qu’etait le socialisme et que je m’efforce d’appliqué sur le terrain

  7. Si Bernard Bonnechere quitte le PS, cela doit nous interpeler au plus haut point. En effet j’ai eu l’occasion de tracter … avec lui et je puis vous dire, mais vous en êtes convaincus, que ce mec c’est un mec bien et un militant exemplaire (malgré son côté « ronchon » par moment). Alors oui, je suis comme bien d’autres, profondément déçu de sa décision, même si l’on se doit de la respecter. Je pense qu’il faut mettre en musique les motions C et D (« CD ») pour que notre parti redevienne un parti d’opposition au tout libéral, et non pas un parti d’accompagnement/ d’aménagement de la crise.

  8. @Fabrice

    J’ai téléphoné à Bernard, dimanche, pour lui dire toute l’estime qui est la mienne. Je respecte sa décision. Le regard de Bernard sur le PS, malgré nos différences – plus sur la forme que sur le fond – par ailleurs, s’est souvent croisé avec le mien.

    Le mot d’ordre de la motion C, pour l’instant, c’est Wait and See. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs.

  9. Mélanchon le parti des cons