La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Primaires socialistes : le bidonnage sondagier !

Par      • 17 Avr, 2011 • Catégorie(s): Médias  Médias    

Opinion Way, LCI, Fiducial et le Figaro ont désigné leur candidat socialiste pour la Présidentielle, à coup de sondages interposés. Comme vous pouvez vous en douter, il s’agit de Dominique Strauss-Kahn. Jugez en par vous-mêmes !

Mais de qui se moque-t-on dans ce pays ?

Dans l’un de ces derniers avatars sondagiers relatifs aux primaires socialistes, Opinion Way donne DSK à 46% suivi de François Hollande à 24%, Martine Aubry à 18%, Ségolène Royal à 9% et Arnaud Montebourg à 3%. Alors que les socialistes attendent le vote de 1 million de militants et sympathisants, ce sondage a été réalisé auprès de 173 personnes censés participer à la primaire, soit 0.0173% du corps électoral potentiel !!! 46% des intentions de vote en faveur de DSK représentent donc le choix de 80 personnes.

La commission des sondages

Les institutions de la République comptent, parmi elles, une commission des sondages composée de magistrats et  présidée par Marie-Ève Aubin depuis le 21 février 2009. Sur le fronton du site Web de ladite commission des sondages, vous pourrez lire :

« La loi n°77-808 du 19 juillet 1977 modifiée a fixé des mécanismes de nature à garantir aux citoyens la qualité et l’objectivité des sondages d’opinion publiés.

La commission des sondages est chargée d’assurer le respect de ces règles et de réguler l’activité des instituts de sondages dans le domaine politique. »

La commission des sondages

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , ,

9 Réponses »

  1. pas content le Dnis!

    mais si le sondage (le même)avait donné Ségo avec 46 %l, je suis persuadé que ta réaction aurait été tout autre.

    Je rappelle tout de même que les sondages n’ont pas changé de fonctionnement du jour au lendemain…..173 ou 1000 personnes, cela reste un système qui permet depuistoujours d’influencer l’opinion. Il y a 5 ans ca arrangeait Ségo, aujourd’hui c’est DSK. Dans les deux cas, c’est de la manipulation !

    Alors se rebeller oui! mais alors dans le cadre de tous les sondages et pas seuelement au moment où il favorise celui qu’on n’aime pas.

  2. Est-ce -qu’à partir de deux personnes interrogées cela fait un sondage ? Tous ces sondages sont faits non pour désigner un candidat mais pour éliminer un éventuel candidat, en l’occurrence Mme Royal. Avec elle, on sera sûr d’avoir une vraie politique de gauche. D’où l’affolement si elle venait à être désigner et surtout à gagner. Ne vous trompez pas, elle, elle est vraiment honnête.

  3. @ Denis

    Si ce n’est pas faux, c’st que c’est vrai ?