La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Presse et médias : une cabale contre le PS ?

Par      • 26 Déc, 2009 • Catégorie(s): Médias  Médias    

C’est Yvon Graïc, mon ex-compagnon socialiste de Désirs d’Avenir, qui anime le blog Désirs d’Avenir 76, qui m’aura mis la puce à l’oreille en relayant l’article publié dans Désirs d’Avenir Hérault . Y a-t-il une cabale contre le Parti Socialiste dans les médias ?

Une interrogation d’abord…

S’il est clair que la présence d’Edwy Plenel à Nîmes au milieu de ses anciens amis troskystes lors de l’université d’été des verts et d’Europe Ecologie relevait plus de la démarche militante que du journalisme professionnel, il est difficile d’affirmer que ce nouveau média roule pour le mouvement écologiste. Pour autant, le traitement de faveur médiatique auquel aura eu droit Europe Ecologie pose la question de savoir si le pouvoir n’est pas en train de choisir son adversaire pour 2012.

Ségolène Royal

La dégringolade dans les sondages de Ségolène Royal semble liée à plusieurs facteurs. L’étude TNS-Sofres des 8 et 9 décembre 2009, même si elle révèle qu’elle est toujours jugée la première opposante à Nicolas Sarkozy à gauche, montre que les Français en ont marre de ses effets qui empruntent davantage au comique de répétition digne des clowns des cirques Pinder. Je n’ai rien contre les clowns des cirques Pinder ! Et puis, il y a eu aussi l’énervement de Vincent Peillon qui aura été bien relayé dans les médias… dont la première « bénéficiaire » fut Ségolène Royal de toute évidence. A côté de ça, le procès Villepin ne fut que de la roupie de sansonnet.

Reléguée à la 41e place avec 35% d’opinions favorables très loin derrière Martine Aubry avec 63% qui aura compris qu’en politique, pour être populaire, il fallait parfois savoir se taire, la stratégie de Ségolène Royal serait-elle de se faire passer pour la nouvelle victime des médias Français à l’image de Jean-Marie Le Pen et de François Bayrou ?

Des désertions médiatisées

Si les départs d’Eric Loiselet, de Pierre Larrouturou et de quelques autres du Parti Socialiste, ont été assez bien relayés par les médias français, ces mêmes médias n’ont pas fait part du « vent d’adhésions » qui semblent souffler à Solférino. Le Parti Socialiste aurait vu ses effectifs augmenter de 10535 nouveaux adhérents en 2009. Après radiation des adhérents 2006, le Parti Socialiste compterait aujourd’hui 200299 adhérents. C’est évidemment totalement faux puisque ce chiffre intègre les adhérents de 2007 et de 2008 encore dans ses calculs qui n’ont pas fait le choix de renouveler leurs cotisations !!! En fait, il serait à peine 105000. Pour rappel, Europe Ecologie compte, à ce jour, 17666 signataires. Concernant le PS, je vous incite à reprendre la méthode de calcul que j’avais mise en lumière à l’occasion d’un billet du 14 mars 2009 dans lequel j’estimais le nombre de militants à 110000.

Annexe : présence dans les éditions Web de quelques médias français

Ces chiffres ont été produits par des requêtes dans Yahoo! sur les mots des partis et des personnalités politiques qui figurent dans la colonne de gauche par exploration des sites Web des médias dont le nom figure en ligne au niveau du tableau ci-dessous.

Avant de me faire traiter de malhonnête ou d’incompétent comme je le fus récemment, je tiens à préciser que ces chiffres ne sont que des indicateurs de visibilité et ne sauraient représenter des valeurs exactes quant au traitement réservé à ces partis et à ces personnalités par les rédactions des différents médias . Ces chiffres ont l’inconvénient de remonter les données des commentaires et aussi des blogs hébergés sur les sites des différents médias analysés. Le résultat de Médiapart me semble intéressant puisqu’il a été créé le 16 mars 2008.


Le Monde Libération Le Figaro Médiapart
Martine Aubry 11100 191000 7240 5310
Nicolas Sarkozy 58100 74900 74700 20600
Ségolène Royal 16900 186000 14000 7120
Daniel Cohn-Bendit 1730 2570 9610 1660
Cécile Duflot 1240 1470 1220 1050
Europe Ecologie 3410 19100 10100 7300
Parti Socialiste 10200 34500 12900 6450

Crédit photo : La Clef, le blog d’Alex Joubert

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , ,

4 Réponses »

  1. Je ne sais pas si le pouvoir est en train de choisir son adversaire. Je goute modérément les théories du complot.
    Concernant la baisse de Ségolène Royal dans les sondages, n’oublions pas que s’il fallait s’en tenir aux sondages de popularité politique c’est Bernard Kouchner ou Jack Lang qui serait président.

    A ce propos, je vous invite à lire
    http://www.lesechos.fr/info/analyses/020276372622-segolene-royal-cauchemar-du-parti-socialiste.htm

  2. @RichardTrois

    Concernant les socialistes, pour ma part, dans cet article, je n’en conclus rien. je crois tout simplement que Ségolène s’est un peu brûlé les ailes.

    Ceci étant, vous reprenez un des articles des Echos mis en cause par les militants de Désirs d’avenir !!!

  3. Les croyances sont libres dans ce pays. Mais je ne crois pas du tout qu’elle se soit brulée les ailes.
    Sur quoi se base-t-on pour dire cela? Sur la foi de 3 sondages?
    Remember Mitterrand en 1986 (cela vaut aussi pour Sarkozy) et Chirac 1995.

    Où avez-vous vu que l’article est mis en cause par les militants de Désirs d’avenir ???

  4. @RichardTrois

    En entame d’article, je citais Désirs d’avenir Hérault qui s’en prenait violemment à Bernard Arnault. Sinon, sur le cas Royal, je suis assez d’accord avec vous sur le fait qu’elle est loin d’être morte politiquement.