La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

AgoraVox : un joujou Internet aux mains de l’extrême-droite et des identitaires ?

Par      • 24 Mai, 2011 • Catégorie(s): Médias  Médias    

Joël De Rosnay, fondateur d'AgoraVoxJ’ai beaucoup d’estime pour Carlo Revelli et Joël de Rosnay. Mais disons-le tout de suite : leur plate-forme d’expression citoyenne, AgoraVox, est en train de tourner en eau de boudin. Il est impossible qu’ils ignorent ce qui est en train de se passer.

Depuis quelque temps, les identitaires et les militants d’extrême-droite ont investi massivement la place, tant du point de vue de l’espace rédactionnel que des commentateurs. A longueur de billets et de commentaires, ils déversent leur bile. La théorie du complot, la dénonciation de l’oligarchie et de l’UMPS y occupent aujourd’hui l’essentiel de la ligne rédactionnelle d’AgoraVox. L’affaire DSK, dans ce contexte, est du pain béni.

Pour se rendre compte par vous-mêmes de l’activisme de ces militants d’extrême-droite, il suffit d’aller sur AgoraVox.tv aujourd’hui. Qu’y voit-on ? Marine Le Pen, Eric Zemmour, Alain Soral, André Bercoff, Jean-Marie Le Pen, des vidéos d’Olivier Todd, de Hervé Kempf ou d’Eva Joly utilisées pour donner corps au « tous pourris ». Pour faire court, ça chlingue.

D’où vient le problème ?

Le pourrissement d’AgoraVox, auquel nous assistons impuissants, est lié, de mon point de vue, au sentiment d’impunité réelle qui est celui des rédacteurs et des commentateurs. Sous leur véritable identité, jamais ces pleutres n’oseraient s’exprimer dans les termes qui sont les leurs aujourd’hui. Même si AgoraVox détient leurs adresses Ip, les réseaux Tor leur permettent aujourd’hui de surfer dans l’anonymat le plus complet.

Je trouve regrettable qu’au nom de la défense d’une liberté d’expression très hypothétique, du fait que ces rédacteurs et commentateurs sont en service commandé, on en vienne à la destruction d’un outil d’expression citoyenne merveilleux. C’est en tout cas ce qui en train de se produire avec AgoraVox qui est aujourd’hui instrumentalisé par quelques militants identitaires et d’extrême-droite.

Annexe : AgoraVox.tv, en ce 24 mai  2011

Agoravox.tv, outil de l'extrême-droite et des identitaires

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

49 Réponses »

  1. La police de la pensée en action…

  2. @tony83

    Remarquez que votre célérité à réagir montre une fois de plus que j’ai tapé juste. Cela va même au delà de ce que je pensais.

  3. ou alors est-ce le signe que marine va faire 60% au premier tour… et qu’il est déjà trop tard ?
    ;o)
    @+

  4. Trop facile de les reconnaitre…ils se manifestent par leur connerie…

  5. @nap

    60%, c’est pour le 2e tour ! ;+)

  6. C’est surtout une plate-forme mourante, non ?

  7. @Romain

    Je la trouvais intéressante, dans le fait qu’elle permettait de se confronter à des gens ayant des idées différentes. On sortait du cadre du petit monde du Wikio. La question reste de savoir s’il faut continuer ou arrêter de publier. Je n’ai pas encore tranché.

  8. Cet article me laisse sur ma faim ;(

    Je partage évidement votre constatation : sur Agoravox l’expression d’idées d’extrême droite est sur-représentée par rapport à leur diffusion dans la société. Le site Web est donc d’évidence trusté par quelques dizaines de personnes.

    La conséquence directe est me semble t’il que de plus en plus de participants ne partageant pas ces idées quittent la plateforme…. probablement autant par écœurement (de très nombreux commentaires le sont) que par désintérêt. Ceci favorisant naturellement la spirale vicieuse précédemment à l’oeuvre.

    Ce qui serait vraiment intéressant serait de comprendre comment on a pu arriver à cette situation et surtout ce qui aurait pu/pourrait être fait pour l’éviter !

  9. @Kelson

    Je crois, pour ma part, qu’il faut exiger des rédacteurs un descriptif précis de qui ils sont. Autrement dit, il faut en finir avec cette culture de l’anonymat qui conduit AgoraVox à devenir la plate-forme de l’expression de l’extrême-droite française.

  10. @ Denis

    Je suis sincèrement pas convaincu qu’une telle exigence soit efficace (sans la mise en place d’un système d’authentification forte) ni même souhaitable pour des raisons de protection de la vie privée… et de fonctionnement du site (pas certain que beaucoup de monde soit près à publier toutes ses opinions publiquement associé â son nom et prénom).

    Je pense que cela serait un beau challenge d’introduire une modération par les pairs basée sur un jeu de règles le plus claires possibles. Par exemple (c’est juste un brainstorming):
    * interdiction des propos raciistes (pouvant tomber sur le coup de loi)
    * interdiction pour un utilisateur de poster trop d’articles/commentaires
    * garantir la représentation de toute sortes d’opinions et donc prendre des mesures contre les problématiques de sur-représentation

  11. @Kelson

    1. Abandon des pseudos et publication de l’identité réelle du rédacteur
    2. Saisie d’informations permettant, pour la rédaction d’identifier clairement le rédacteur

    La loi LOPPSI a institué deux infractions pénales concernant l’usurpation d’identité numérique. Cela permet aussi de border toutes les dérives possibles.

  12. @Denis,
    Salut,
    Je ne suis pas sûr du tout que cela arrange les choses; L’anonymat sur internet, c’est un peu l’isoloir; d’un côté, cela protège les citoyens, de l’autre, on peut adorer ce qu’on abhorre dans une posture publique.
    On peut imaginer une démocratie athénienne, le vote à main levée, ce qui permet à chacun de connaître le choix des autres, et aussi de pouvoir se référer aux valeurs des choix de ceux que l’on respecte.
    Sur internet, il en est de même : nous trouvons nos références, ou nos références, nous accordons quelque crédit à certaines sources, d’autres moins et d’autres pas du tout. Il y a les sources que nous trouvons aussi parfaitement légitimes, en qui nous avons confiance.
    Après il y a le brouhaha, et même des sots de merde et de fadaises, mais on apprend à s’en foutre.
    Et puis… il y a l’anonyme, celui qui se permet de parler même s’il ne s’en sent pas l’autorité. Pas le droit, simplement. A la TV, il apparaît en flou, face au puissant, face au fort, et parfois, le flou pour faire flou simplement, c’est vrai.
    Mais l’anonymat protège les victimes, et les victimes à venir. Je pense aux révolutions arabes bien sûr, mais à tous les débats qui ne peuvent se tenir sans avoir cette protection. Tu sas bien Denis que l’exposition est dangereuse.
    Le droit à l’anonymat est pour moi un droit de l’homme, contre l’avis de MZ, contre l’avis de ceux qui peuvent faire pleuvoir les 7 plaies sur une seule personne ou une seule famille.
    Et d’ailleurs, la protection des sources est ce qui permet encore de protéger l’information, contre l’actionnaire même. Contre le dirigeant, au bénéfice du plus faible. Et c’est une protection bien légère !
    Le prix à payer ? de la pollution, du bruit, de l’intox. Comme dans la vie.
    Il faut apprendre à s’en prémunir, c’est tout, et ce n’est pas facile. Et puis, il faut contrer, informer sur la désinformation, informer, et faire parvenir l’info.
    C’est un peu ce que tu fais, ce que font nombre de blogueurs, toutes tendances confondues. et nombre de citoyens qui essayent de démêler l’écheveau, avec ce qu’ils ont.
    Droit de s’exprimer dans l’anonymat +1

  13. @nono

    Je crois qu’il est difficile d’assimiler le révolutionnaire de l’Internet français au révolutionnaire lybien qui se prend une balle dans le carafon. Il est difficile de mélanger le journaliste et le blogueur.

    Là, il s’agit d’un problème spécifique à une plate-forme d’expression citoyenne qui dérape. Une vingtaine de personnes ont décidé de pourrir AgoraVox. Du coup, au nom de la liberté, les administrateurs et les fondateurs, droits dans leurs principes, ne font rien et l’expression plurielle s’y dissout, laissant la place au monologue de militants d’extrême-droite. C’est le paradoxe et je pense, pour ma part, que l’anonymat et le sentiment de toute-puissance et d’impunité y sont pour quelque chose. C’est au nom de ce même principe – la liberté de tout dire et de tout faire – que les gens revendiquent leur droit à polluer, à jouir sans entrave au volant des bolides des 24 h de Rouen. C’est au nom de ce principe que les quads nous défoncent nos chemins et que nous payons les cailloux pour les empierrer.

    Le principe n’est rien si nous n’y regardons pas de plus près quant aux usages.

    NB J’ai soumis ce billet aux rédacteurs d’AgoraVox. Nous verrons bien s’il est publié. ;+)

  14. @Richard

    Je n’ai jamais été contre que des gens d’extrême-gauche ou d’extrême-droite s’expriment en toute liberté. Bien au contraire. Ce n’est d’ailleurs pas l’objet de ce billet. C’est l’instrumentalisation d’une plate-forme d’expression plurielle qui pose franchement question. Je crois d’ailleurs en avoir pointé, de mon point de vue, le principal catalyseur : l’anonymat !

    Que Fred souhaite se défouler, c’est son droit. Il fait chaud et sec. Certains ont la gorge sèche.

  15. Je participe regulierement a AV et je trouve ce type de critiques risible.

    Quiconque a pris un peu de temps pourir le vaste panel de sujets traites se rendra vite compte que les opinions y sont tres diverses et qu’on peut y lire des analyses qu’on ne trouve pas dans les medias sous controle etatique ou capitaliste.

    Mais votre analyse se focalise sur AV TV, ou on trouve en feffet une collection de videos ‘esclandre en direct’ que vous amalgamez sans distinction, faisant d’eva Joly et de Zemour des nervis d’extreme droite.

    Vous y allez aussi de votre couplet sur la denonciation de l’oligarchie, comme si c’etait une exclusivite facsiste…

    Et de conclure que tous ces gens puants postent impunement c’est a dire echappent a la punition que visiblement vous souhaiteriez manifestement leur infliger…

    J’imagine que le fait que la France ait degringole au 44 rang mondial du classement de reporters sans frontieres ne vous derange pas autant que la pluralite de cet ilot de liberte ou des citoyens exposent ouvertement les questions que les pros refusent d’aborder.

    Ce qui pue c’est cette presse aux ordres et c’est bien plus grave.

  16. @Aldous

    Vous êtes d’extrême-droite ?

  17. Plateforme envahie… tout a fait d accord…. un principe de l autoritarisme propre aux mouvements d extreme droite: Eviter les avis contraire… donner l illusion de la masse… parfois… je me demande si le FN ne donne pas des consignes a ses molitants pour cibler tel ou tel site sur le motif du « puisque nous ne sommes pas assez nombreux pour etre partout… donnons l illusion de la masse en se regroupant sur des sites ou il nous sera possible d en noyauter le fonctionnement »
    triste france…

  18. « Le pourrissement d’AgoraVox, auquel nous assistons impuissants, est lié, de mon point de vue, au sentiment d’impunité réelle qui est celui des rédacteurs et des commentateurs. »

    Mais, vous révez! Je ne vois pas en quoi le fait de révéler mon identité me ferait taire. C’est idiot comme raisonnement sauf si vous partez du principe que la peur peut nous faire taire.
    Mais ce que vous n’avez pas compris, et c’est ce qui motive les redacteurs d’Agoravox, c’est que l’enjeu de ce site c’est la liberté d’expression. Vous n’avez pas compris que c’est justement à cause de jugements à l’emporte pièce comme vous en faites un dans cet article et qu’on lit et entend à longueur de temps que les citoyens n’en peuvent simplement plus des médias traditionnels.
    Il ne reste plus que ce dernier espace où la liberté d’expression règne vraiment et pour vous, censeurs dans l’âme, c’est déjà trop! Pauvre de vous…

  19. @Robert

    Vous n’êtes pas, à vous seuls, l’ensemble des rédacteurs et des commentateurs d’Agoravox.

    Par ailleurs, je ne comprends pas bien le procès que vous me faites à m’exprimer comme je l’entends. Vous n’êtes pas à une contradiction près !

  20. Effectivement Agoravox et particulièrement Agoravox TV est trusté par la pire extrême droite antisémite, conspirationniste et machiste qui puisse exister dans ce pays.
    Ce ne sont pas les quelques militants nationalistes du FN qui posent problème, mais bien cette fange de malades paranoïaques (conspirationnistes caricaturaux) obsédés par le grand complot juifs « Satano-Talmudo-maçonnique » comme ils disent.
    Ce sont pour la plus part des intégristes religieux cathos et musulmans, mais les musulmans sont de toute évidence bien plus nombreux.
    Leurs gourous s’appellent Soral, Dieudo et le « Libre Penseur » ils vouent un culte sans limites à toutes les théocraties autoritaires ou les dictatures comme l’Iran ou la Syrie.
    L’impression du nombre vient aussi de leur comptes multiples et de l’utilisation de proxy qui leur permets de « plusser » en masse un article ou un commentaire en à peine un minute.

    Au lieu d’abandonner la plateforme je vous invite à ne pas leur laisser de répit et à les contrer systématiquement.
    (au bout d’un moment ils s’écrasent…)

    Je commence à les connaître par cœur, certains sont sur Agoravox à plein temps et il ne fait aucun doutes que leur action est bel et bien concertée à partir de mouvements et de sites fachos comme « La banlieue s’exprime », « Égalité et réconciliation » et consorts…

  21. Cet article passe à côté d’un certain nombre de choses. D’abord il ne s’interroge pas sur ce qu’est réellement Agoravox et son fonctionnement. Ce sont pourtant des questionnements qui permettent en partie de comprendre la problématique.
    Au lieu de cela il enfonce des lieux communs: bah oui l’anonymat aide à exacerbation des réactions. Oui un site de « libre expression » sera forcément l’endroit privilégié pour tous les exclus du système classique. Aussi on y rencontrera les écrivains et philosophes ratés, les économistes de pacotille, les prévisionnistes en herbe et les adeptes des théories du complot, bref tous ceux qui n’ont pas d’exposition médiatique ailleurs. En quoi s’étonner qu’une telle plate forme tourne forcément au populisme? Populisme qui n’est pas l’apanage de l’extrême droite. Il n’y a qu’à voir les résultats des sondages publiés sur le site pour se rendre compte du complet décalage, façon extrême (droite et gauche) du lectorat d’Agoravox par rapport à la société française.
    Mais là encore, dire que ce sont quelques guguss en service commandé d’extrême droite qui fusillent l’expérience c’est franchement passer à côté des autres responsabilités. Encore une fois interrogez-vous et renseignez-vous sur ce qu’est Agoravox et non sur ce que ça prétend être…

  22. En effet, http://www.netoyens.info/index.php/contrib/03/11/2009/Agoravox-mefiez-vous-des-contrefacons
    Cyber-Tartuffe convient bien à cette plateforme.

  23. « Je la trouvais intéressante, dans le fait qu’elle permettait de se confronter à des gens ayant des idées différentes. »
    Après avoir lu l’article, je ne comprend pas trop le problème qu’il semble vouloir poser.

  24. Donc vous voulez vous confronter à des gens qui pensent comme vous

  25. un autre article intéressant, un peu moins superficiel mais qui omet quand même l’existence de Cybion…
    http://www.streetpress.com/sujet/41152-agoravox-vie-et-mort-d-un-site-de-journalisme-citoyen-a-la-francaise

  26. Une voix militante qui interdit le débat d’idées, c’est fort de café ça non ?

    Je vais sur Agoravox depuis 4 ans quasiment tous les jours, il y a en effet des gens d’extrême droite, mais aussi d’extrême gauche, des partis plus traditionnels PS/UMP et des gens comme moi (Apolitiques).
    Et c’est ce qui m’intéresse sur Agoravox, c la pluralité d’idée, car il y en a des bonnes partout (et aussi des mauvaises), donc interdire l’extrême droite, c’est interdire 18% de la population française de s’exprimer et ça, c’est inadmissible ….
    La plupart des rédacteurs ayant des idées nauséeuses ( gauche ou droite ou fou ) se discréditent tout seul en très peu de temps, mais il y en a d’autres plus constructifs et très intéressant …

    Vous voulez abolir l’anonymat des commentateurs & rédacteurs ? Pour que l’on fasse des listes de gens d’extrême droite afin de les surveiller/ rappeler à l’ordre si des propos ne vous plaisent pas, c’est bien ça votre idée ? Et bien elle me rappelle de bien vilaines choses votre idée …

  27. Le problème n’est ni la pluralité ni la confrontation des idées, mais bel et bien le noyautage systématique d’un site par des groupuscules d’extrème droite (bien plus que le FN) ouvertement anti-Juifs.

  28. @Yoann

    Je suis heureux que vous ayez pu vous exprimer. Si ça peut vous aider dans la vie, alors nous aurons fait œuvre d’un grand humanisme ! ;+)

  29. Et alors?? Je veux dire c’est le principe de la liberté d’expression en valeur sur Agoravox. SI c’est ces gens là qui participe activement à l’édition du site, c’est ça qui en ressort…publiez -le votre article pour changer la donne.
    Au fait j’ai juste eu besoin de lire 2 lignes de votre article pour en saisir la substance, bref constatez c’est bien, mais ça reste une constatation parmi 6 milliards de constatation propres… Agir, proposer, créer, ça vous parle?
    Amicalement

  30. quand on tape agoravox dans google on tombe sur cet article dans les premiers résultats. çà craint. perso agoravox est plutot de gauche ou d’extreme gauche et il y a une minorité d’extreme droite qui contraste avec la bienpensance globale d’agoravox et des grands merdias soumis aux intérêts de l’oligarchie mondialiste cosmopolitiste.
    ceux qui disent numériquement ce qu’ils pensent tout bas dans la rue, que le système fait taire assez efficacement par la discrimination et le terrorisme intellectuel. les fascistes sont déjà au pouvoir et à l’avenir çà deviendra de plus en plus clair. profitons en c’est maintenant.

  31. Tombé un peu par hasard sur cette étonnante tribune, j’ai pris la peine de creuser un peu : je viens de faire 2 recherches sur google, l’une avec « agoravox extrême gauche » et l’autre avec « agoravox extrême droite ».

    La liste produite par chacune n’est pas plus courte ni plus longue d’un côté que de l’autre.

    Les extrêmes prospèrent de plus en plus ; peut-être serait-il productif de se poser la question du pourquoi.

    Pourquoi plus du tiers des Français s’en vont-ils crier leur révolte sur des lieux de parole où ils ne subissent pas cette insoutenable discrimination de la pensée unique ? Pourquoi se sentent-ils obliger de se cacher derrière un pseudo-anonymat, sous peine de se voir condamner pour leur résistance à se soumettre à la tyrannie d’une croyance monolithique ?

    Avant de chercher à faire taire les voix qui dénoncent l’oppression, le mépris, la tyrannie d’un ordre établi sourd et aveugle à la détresse des plus fragiles, ne pas se poser ces questions place les donneurs de leçon au rang le plus bas sur l’échelle de l’humanité.

    Ce que redoutent les partisans de la pensée unique est avant tout que les croyances qu’ils défendent soient mises à mal par le discours des contradicteurs. Socrate a payé de sa vie pour ça, Galilée a échappé au bucher en jouant les faux-culs.

    Demain sera un autre jour… peut-être, ou peut-être pas.

    PS : j’aime beaucoup la photo de Joël De Rosnay, une tête sympathique, le regard direct et franc, un sourire qui respire l’amour et le respect de ses semblables.

  32. @Loup rebelle

    Si vous creusez comme ça, vous allez finir par trouver du pétrole ! ;+)

    Vous vous gargarisez de mots. J’ai écrit ce billet en mai 2011 et la situation que je décrivais était celle d’Agoravox à l’époque. En retournant ce soir sur AgoravoxTV, j’ai l’impression que rien n’a changé depuis cette époque. Je tiens à préciser que je suis rédacteur sur AgoraVox et que j’apprécie tout particulièrement cette plate-forme de libre expression.

  33. « Est-il possible de tuer un esprit ? On ne peut qu’en douter… » Cette phrase, publiée ici même le 7 septembre 2007 sous la plume d’un « soixante-huitard », résume le fond de ma pensée.
    On a tué Socrate, son esprit lui survit 2500 ans après.
    Et en ce 25 décembre, l’esprit de celui qui se disait le fils de Dieu est toujours vivant. Même les lions des Romains qui voulaient l’éradiquer n’ont pas réussi à le dévorer ; pire encore, les martyres ont fait le terreau de sa propagation ; qu’on le déplore ou qu’on s’en réjouisse n’y change rien.
    La sagesse nous dit qu’il est aussi vain de combattre une idée que la défendre. Vous avez raison : l’un comme l’autre n’est finalement qu’un gargarisme de mots.

    Je note que vous appréciez AgoraVox qui vous offre un espace de liberté pour vous exprimer, mais que vous êtes convaincu que la libre expression est condamnée à la perversion si elle n’est pas soumise à la censure… Cherchez l’erreur !

    Je note aussi que vous n’hésitez pas à rajouter des ailes à mon nom : le rebelle, c’est vous ? Moi, c’est Rebel ;-)

    Je vous souhaite, ainsi qu’aux lecteurs de la Voie (voix) Militante, de joyeuses fêtes de fin d’année.

  34. Bon, aller, encore un petit billet avec une citation de Voltaire :

    « Si je suis contre vos idées, je les combattrai toujours. Cependant, je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez les exprimer. »

  35. @Loup Rebel

    J’ai vécu, dès ma plus jeune enfance, dans la musique de cette citation de Voltaire. Je n’ai jamais dit qu’AgoraVox censure quoi et qui que ce soit, même si, ne soyons pas dupes, la censure s’y exerce comme ailleurs.

    Je tiens à vous remercier de vos commentaires, en vous souhaitant également un très, très joyeux Noël.

  36. @Loup Rebel

    Encore une fois, étudiez d’avantage ce qu’est Agoravox. Attardez vous sur ce que fait Cybion et avec qui cette entreprise de veille internétique a travaillé. Il me semble également que De Rosnay ne s’implique absolument plus dans cette plate forme (voir, ne veut plus en entendre parler).
    Quant à la phrase de Voltaire, testez-là en remettant en cause les arrangements qui unissent la rédaction du site avec des courants de Steiner ou même le crédibilité de ces charlatans qui interviennent, la plupart rayés des ordre des médecins, pour vous vanter le gui thérapeutique contre le cancer ou les bienfaits du jeûne, les nouvelles spiritualités… Votre compte ne durera pas.

  37. ça alors! Les militants de la liberté absolue sur internet et de la liberté d’expression, ceux qui interdisent d’interdire ne sont pas contents quand les citoyens s’expriment? Si les articles d’Agoravox ne vous conviennent pas qu’attendez vous pour donner la réplique? ça sert à ça les forums. Depuis quand faut il interdire toute idée qui ne rentrerait pas dans le prisme de la pensée unique (ou binaire)? Sinon on peut interdire aussi tous les forums? on peut aussi interdire la démocratie, on peut interdire les partis politiques, on interdit le militantisme, et pourquoi pas voie militante? On peut aussi demander à TF1 de s’installer à Matignon et à France 2 de présider l’assemblée nationale…..Messieurs dames, le fossé se creuse! la pensée alternative n’est peut être plus aussi marginale qu’on voudrait bien nous le faire croire! A bientôt peut être sur Agoravox!?

  38. @gloriamundi

    Ça fait plus de 4 ans que j’écris sur AgoraVox.

  39. Je partage ce constat de dérive d’Agoravox mais contrairement à beaucoups qui expliquent que la meilleure solution est de fuir ce média je pense qu’il faut au contraire répondre (c’est ce que je fais), commenter et surtout argumenter pour détruire les inepties qui y sont écrites aussi bien au travers des articles du reste très pauvres en contenu au point qu’il faut les accompagner de vidéo, ou, et là effectivement c’est le déferlement du café du commerce (et encore dans les bistrots il se dit des choses très sensées) et de la crétinerie généralisée, au travers des commentaires dont la filiation aux identitaires, soraliens, larouchistes et autres est évidente (champ lexical utilisé, pseudo-science généralisée, thèmes récurrents abordés mais jamais approfondis, etc …). Bien sûr ce faisant je participe à l’audience de ce site mais je reste convaincu que si nous étions plus nombreux à déconstruire les inepties des affirmations qui y sont régulièrement écrites, cela amènerait un peu de raison à ce média qui rencontre un grand succès principalement car l’information telle qu’elle est livrée dans les grands médias est formatée et partisane comme le démontre très le docu-film « les nouveaux chiens de garde ». Garder le silence n’est pas une solution, cela entretient au contraire ces partisans de la liberté d’expression totale qui est surtout la liberté de dire n’importe quoi.

  40. Bonjour à tous,

    Agoravox: extrême droite? Peut être, mais pour moi l’idée d’un média citoyen ou tout un chacun peut s’exprimer me semble une bonne chose. Vous trouvez que l’extrême droite y est trop présente? Inscrivez-vous y et débattez-y, leur présence se diluera. D’autre part, je connais des gens qui ne connaissent pas Agoravox et qui ont virés extrême droite. Leur pensée, tolérante, est devenue fermée. Ce sont des gens qui regardent beaucoup la TV, ne vont jamais sur aucun forum, etc… Ce n’est pas en évitant de se confronter aux gens qui ont des idées qui nous déplaisent qu’on va éviter que celles-ci ne se propagent, mais bien en débattant et en les démontant au fur et à mesure. Internet, et ces sites de libre expression sont une chance de pouvoir se confronter à ces idées que l’on trouve nauséabondes, et de ne pas laisser des gens seuls face à des idéologies qu’ils pourraient bien regretter un jour d’avoir suivi.
    Evidemment, il y aura toujours des croyants que l’on ne peut raisonner. Des espèces d’intégristes politiques. Mais il ne faut pas, à cause de ceux là, renoncer.

    Quand on veut changer la concentration d’un milieu en quelque chose, on rajoute un solvant. Si vous ne voulez pas que des sites d’expression libre finissent en sites-ghettos-idéologiques, en poubelles du net, il faut y rester.

  41. @Lili

    J’écris sur AgoraVox.

    -> http://www.agoravox.fr/auteur/denis-szalkowski

  42. @Denis:

    J’ai regardé rapidement deux articles. J’ai pas le sentiment que vous soyez extrême dans vos billets.

  43. @Lili

    Circonspect, ironique parfois, voire moqueur à l’occasion. Énervé quelque fois.

  44. @Lili
    Tout dépend du mot que l’on met après « extrême » :+) il est nécessaire d’être précis dans le cas présent!

  45. Quelle horreur agoravox ! Il y a de plus en plus de fachos qui oscillent du vulgaire et stupide au cultivé et raffiné ( prof, cadre…). Ce site est un véritable terreau de schizophrènes. J’espère que toutes ce adresses IP sont sérieusement surveillées par les forces de l’ordre !

  46. DE QUI EST SUR c’est qu’avant chaque élection ;;;l’extreme droite mobilise ses « nervis » pour essayer d’écrire dans AGORAVOX mais ils savent tout juste écrire;;; au 2ème commentaires ILS INSULTENT DEJA !!!!!!!!!!!!!!

    DONC FACILE MEME DANS L ANONYMAT DES LES RECONNAITRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  47. Je n’avais pas remis les yeux sur Agoravox depuis longtemps. Je me suis demandé si j’étais sur le bon site et non pas le site officiel du FN ou de la voix de la Russie. Nauséabond à souhait, autant dans les articles que dans les commentaires.
    La propagande de l’extrême droite s’insinue années après années sur le net et dans les esprits. Toutes les valeurs humanistes, comme le respect des autres et de la différence qui me semblait dorénavant acquises s’effondre pour laisser place à la haine, Agoravox en est le meilleur exemple. Que font les créateurs de ce site pour lui redonner son lustre d’antan ?

  48. Agora vox « pue » (pour utiliser son vocabulaire préféré) c’est un lieu où les hystériques vomissent leurs idioties extrémistes, aussi bien de gauche que de droite. Agora vox insulte la pensée ordinaire, non en pensant plus haut, mais en salissant sur tout ce qui essaie de critiquer, c’est à dire d’examiner rationnellement. Son vocabulaire est obsédé par les mots en « iste » et en « phobe ». Agora vox ne réagit que par l’insulte et confond la pensée et le cri de la bête!
    J’ai à maintes reprises de mandé à ce « journal? » de ne plus me poster ses déjections, que j’avais eu, un jour, la faiblesse de vouloir examiner: en vain! Agora vox, c’est le média du pauvre d’esprit, qui croit que ses opinions épidermiques et changeantes représentent le nec plus ultra du « militantisme », alors que c’est de degré zéro de la pensée.

  49. à Kelson et les autres :
    vous vous étonnez que le site « Agoravox » soit envahi par des commentaires d’extrême droite ?
    Mais pour laisser « ses » réactions, encore faut-il adhérer en payant minimum 10€
    donc donner son identité et faire un don… Merci bien ! Faut pas compter sur moi pour les soutenir !

Laisser une Réponse

*