La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le service minimum : le droit de grève est une de nos libertés fondamentales !

Par      • 18 Juil, 2007 • Catégorie(s): Libertés  Libertés    

L’alinéa 7 du Préambule de la constitution du 27 octobre 1946 a affirmé le droit de grève !

DDHC

La volonté du gouvernement d’installer un service minimum n’est encore une fois qu’une volonté, à peine cachée, de monter les français les uns contre les autres et de réduire les libertés fondamentales.

Certes, subir les désagréments liés à une grève ce n’est pas drôle, je l’ai connu en tant qu’élève, en tant qu’enseignante, en tant qu’usager de la SNCF…

Mais j’en ai marre de cette société individualiste !
Un peu de solidarité que Diable !
Les grévistes ne font que défendre leurs droits !
Oui ça embête le monde, mais c’est fait pour ça ! Si une grève n’embête personne elle ne sert à rien !
C’est un mal nécessaire à la survie de nos droits fondamentaux.
Il suffit de rester patient et compréhensif, même si intérieurement ou extérieurement on bouillonne.

La solution la plus logique est de s’organiser avec les non grévistes et surtout d’augmenter le pouvoir d’achat des fonctionnaires.

Ne vous laissez pas berner, vous savez bien que ça commence par le service minimum dans les transports, on en parle pour l’enseignement alors qu’il y a bien plus urgent dans ce domaine, et puis ça va continuer…

Restons vigilants, il faut défendre nos libertés et le droit de grève en est une !

Voie Militante Voie Militante

Aucune Réponse »

  1. Sur les 53% de Français qui ont voté Sarkozy, y en auraient-ils à avoir déjà usé de leur droit de grève dans la fonction publique?
    Qu’en pensent-ils?
    Les salariés du privé doivent impérativement se montrer solidaires, de telles atteintes au droit de grève finiront par impacter également le droit du travail. On est toujours effectivement sur la même logique Sarkozienne : dresser les Français les uns contre les autres.