La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Dieudonné à Evreux : Dilemme et polémique.

Par      • 12 Jan, 2009 • Catégorie(s): Libertés  Libertés    

La rumeur enflait depuis quelques jours, puis la nouvelle semble s’être confirmée. Dieudonné souhaite faire étape Evreux, au Cadran, pour y présenter son nouveau spectacle  « j’ai fait le con ».

On ne présente plus Dieudonné. Parce qu’il a souvent fait le con d’ailleurs. D’abord avec son comparse Elie, puis tout seul. Au début, il faisait rire, aujourd’hui moins, beaucoup moins. Disons qu’au lieu de faire le con, il déconne tout court… et il déconne sec!!

Je ne reviendrais pas sur le CV de « Dieudo », inutile d’exhumer la longue liste de provocations à caractère raciste du personnage. Et puis tout le monde a encore en tête la dernière, celle où il s’est servi du pire révisionniste français, pour se faire un coup de pub. Pathétique autant que nauséabond.

A l’heure où les élus d’Evreux s’interrogent (voir le blog de G.SILIGHINI) sur le bien fondé de la venue de l’infréquentable Dieudonné au Cadran, à l’heure où Bertard DELANOE annonce aujourd’hui qu’il interdit à ce dernier l’accès aux théâtres publics parsiens, il convient de rappeler quelques éléments.

D’abord Dieudonné a parfois été condamné, parfois blanchi. La justice a toujours jugé les frasques du bouffon à l’aune d’un équilibre entre la sacro-sainte liberté d’expression et sa nécessaire limite qu’est le propos diffamatoire et injurieux, propos qui chez Dieudonné se transforme vite en incitation à la haine. Cet équilibre doit être maintenu, c’est fondamental. D’où le dilemme.

Ensuite, le hic avec Dieudonné, c’est qu’il a un public. Partout où il passe, il fait salle comble ou presque. Cela doit nous interroger. Qui sont ceux qui composent son public? Pourquoi viennent-ils le voir? Le Dieudonné raciste et antisémite n’est-il pas le reflet d’une certaine jeunesse, d’une certaine époque, dans le courant de laquelle l’actuel Président de la France n’a pas hésité à reprendre les thèmes du FN pour se faire élire? D’où la polémique.

Enfin, le cas Dieudonné, est-il limité à la seule personne de Monsieur M’Bala M’Bala (son nom dans le civil)? N’avons nous pas, en France un problème avec l’autre, de manière générale? D’autant plus si cet autre est… vous voyez quoi… différent. Chaque jour je mesure un peu plus combien la France est frileuse, égoïste, individualiste… oui disons le raciste. Dieudonné surfe sur cette vague, tel un Sarkozy, un Lepen avant lui.

Interdire Dieudonné de manière générale et absolue me semble difficile, pas souhaitable. Tout comme condamner un homme sur sa simple réputation, à priori. En revanche, ne rien lâcher à posteriori, dès le moindre dérapage, systématiquement saisir la justice, porter plainte. Et pourquoi pas tout bonnement l’ignorer, ne pas lui donner de tribune, l’asphyxier petit à petit… à lire et écouter les médias ces derniers jours, c’est loin d’être le cas… alors chuuuttt, Dieudo qui???

Lire aussi: Gérard Silighini, Libération

Crédit photo : Nicolas Simiot, le Jdd

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

Les Commentaires sont clos.