La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le Parti Socialiste aura besoin de Nouvelle Gauche

Par      • 22 Mar, 2008 • Catégorie(s):  

Pierre Larrouturou a ouvert les hostilités au sein du Parti Socialiste. Le temps des élections achevé, il faut désormais travailler à un projet crédible. La question des hommes et des alliances est une question que nous cherchons à mettre en avant tant le vide de la pensée socialiste est grand et tant le tropisme de la satisfaction des petits intérêts et potentats locaux est grand. Nous ne faisons ce que nous savons faire… hélas !!!

Le mouvement de Pierre Larrouturou, Nouvelle Gauche, vous invite à co-signer un appel… à travailler pour que la gauche ait cette fois-ci une chance de l’emporter en 2012. Il est inutile de compter sur des hommes qui sont repus de mandats électifs. Sans vous, sans nous, la gauche n’a aucune chance de l’emporter dans ce pays. Tâchons d’y travailler activement. Le temps passe vite, trop vite.

Voie Militante Voie Militante

6 Réponses »

  1. Oui, 4 ans ça va être court, surtout si on continue à ce rythme !

    Ce qui me fait peur c’est que le PS continue sur sa ligne : « qui est le mieux placé pour être à la tête de ce parti ? » au lieu de se poser, enfin, la bonne question : celle des idées.

    Nous vivons dans un monde où la forme passe avant le fond, en politique comme ailleurs, et c’est bien regrettable !

  2. Si je peux me permettre, lisez son dernier (et impressionnant) ouvrage « le Livre Noir du Libéralisme » dans lequel il explique sa démarche et pourquoi il croit que le politique peut encore réellement intervenir dans l’évolution de la société.
    Pour lui seul un grand parti comme le PS peut promouvoir efficacement des idées comme les siennes (les nôtres…), à condition d’effectuer un profond renouvellement de l’état d’esprit de son élite dirigeante.

    En tout état de cause, tout doit être fait pour divulguer et médiatiser aussi largement que possible les thèses, les analyses, et les solutions d’hommes et de femmes comme Pierre Larrouturou (il n’est évidemment pas le seul à avoir des idées novatrices à gauche).

    Alors s’il vous plait, signez et faites connaître sa pétition.

  3. et si l’on faisait le tour des courants, des clubs, des partis qui se crééent en ce meoment, ou existent déjà…je crois que c’est une grossière erreur pour tous de partir devant encore une fois en groupuscules..on va revivre les mêmes divisions déjà bien établies dans 4 ans..les gens ne seront pas prets a valider l’investiture de tel autre d’un club qui n’est pas le leur…encore une fois le PS fait la démarche à l’envers ( entre NPS,Republique sociale, le parti de la gauche, nouvelle gauche, gauche avenir, le parti de la LCR refondée?, le PC,les clubs qui doivent exister ici ou là…vous allez voir le gros « casse gueule »!!!

  4. D’accord avec votre analyse en rappelant que Ségolène Royal n’a été clairement la candidate d’aucun courant.

    Merci pour votre commentaire.

  5. Franchement, que voulons-nous?

    Que le PS ne soit plus qu’un parti contestataire, ce qu’il est depuis 2002, et incapable de reprendre le pouvoir au niveau national?
    En est-on encore à nous demander qui soutient qui, qui est contre qui, à nous soucier des petites querelles fratricides qui font que la droite risque d’avoir encore de beaux jours devant elle?

    La direction du PS qui fait preuve d’une « fainéantise » intellectuelle insupportable depuis 6 ans, aucun grand débat de fond depuis 2002, un programme présidentiel 2007 bâclé, constitué d’un bric-à-brac de mesurettes irréalistes…

    Le PS doit redevenir un GRAND PARTI DE GOUVERNANCE – le seul capable d’infléchir le destin de notre pays et de l’Europe !

    A cette fin, une pétition est en ligne depuis quelques semaines pour contraindre la direction du PS à se remettre au plus tôt au travail en vue de l’élaboration d’un vrai programme de gauche, réfléchi, construit, très ambitieux mais crédible (sur l’initiative de Pierre Larrouturou, l’auteur du désormais fameux « Livre Noir du Libéralisme ») :

    http://www.nouvellegauche.fr
    (ce type d’action est inscrit dans les statuts du PS)

    Pierre Larrouturou et son équipe ne se contentent pas de critiquer la direction du PS, ils font 20 propositions radicalement à gauche mais réalistes car déjà testées avec succès pour la plupart en France localement ou à l’étranger.
    Exemples :
    – La semaine de 4 jours à la carte qui fonctionne parfaitement dans 400 entreprises depuis 1995 avec des milliers d’emplois en CDI créés – permettant à terme de rééquilibrer le rapport de force entre salariés et employeurs – concept généralisé sous une forme un peu différente aux Pays-Bas => chômage et précarité les plus bas d’Europe !
    – Création d’un impôt sur les bénéfices européen, les USA ont mis en place un impôt fédéral équivalent depuis les années 40, car le dumping fiscal pratiqué par les états menaient le pays à la catastrophe – le taux d’imposition sur les bénéfices est plus faible en Europe qu’USA, un comble !
    etc…

    Le collectif de P. Larrouturou ne prétend pas avoir réponse à tous les problèmes et leurs propositions peuvent être certainement améliorées, encore faut-il qu’elles soient débattues!

    Ses membres ne prétendent pas non plus être les seuls à gauche à avoir des idées novatrices.

    Enfin, ils ne discutent pas le fait que Ségolène Royal est incontestablement la mieux placée actuellement comme future présidentiable ou 1er ministrable en cas d’alternance (suite à une élection législative anticipée – on peut rêver…).

    Alors AGISSONS !

    http//www.nouvellegauche.fr

    PS : Je précise que je n’ai personnellement aucun lien particulier avec l’équipe de M. Larrouturou ni avec l’éditeur de son livre, je suis juste un citoyen qui tente par tous les moyens d’apporter sa petite pierre à l’édifice d’un renouveau de notre société française et européenne.

  6. L’appel de Pierre Larrouturou à un sursaut des socialistes européens commence à être entendu :
    Une soirée-débat intitulée “Crise financière et économique : comprendre pour agir” aura lieu à Bruxelles le jeudi 11 décembre de 19h30 à 21h30 à l’ULB (salle Dupréel, avenue Jeanne 44), en présence d’Elio Di Rupo (président du PS belge francophone), Poul Nyrup Rasmussen (président du Parti Socialiste Européen et député européen) et Pierre Larrouturou (économiste et auteur de l’ouvrage “Le livre noir du libéralisme“).

    Entrée gratuite

    Si vous ne pouvez pas vous rendre en Belgique, sachez que le débat sera diffusé en direct sur http://nouvellegauche.fr

    Faites circuler l’info !