La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La nouvelle Ségolène Royal date d’hier !

Par      • 21 Août, 2007 • Catégorie(s):  

Jeanne d’ArcA l’aune d’un des commentaires publié dans ce blog, j’ai décidé de m’atteler à la lecture de l’article du Jdd autour de l’interview faite par la nouvelle Ségolène Royal. Dans ce billet que d’aucuns pourraient lire comme une critique, sachez qu’il s’agit avant tout d’un message d’amitié sincère à l’attention de Ségolène Royal.

1ière remarque : on ne change pas une équipe qui perd !

Jean-Louis Bianco, Julien Dray, Sophie Bouchet-Petersen, François Rebsamen sont toujours là à ces côtés. Evidemment, vous l’aurez compris : je n’ai rien contre Jean-Louis Bianco… bien au contraire.

2ième remarque : la référence permanente aux experts.

Plutôt que de profiter au travers de Désirs d’avenir et du Parti Socialiste en plein no man’s land, d’un fabuleux réservoir d’idées qu’elle n’a jamais su utiliser mettant en oeuvre les principes mêmes de démocratie participative, elle décide de s’entourer d’experts dans la foulée de son débriefing de juillet. Ira-t-elle jusqu’à s’entourer de Jacques Julliard dont j’ai salué, à ma façon si singulière, toute la pertinence d’analyse ? Ce sont pourtant ces experts de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, qui nous ont pondu des galimatias. Ne sombrons pas tout de même dans un populisme de bon aloi qui pourrait croire au lecteur de ce billet que Pierre Poujade, ressuscité, serait déguisé en socialiste en colère.

3ième remarque : l’alibi des 17 millions de voix, c’est fini

Pour rappel, un candidat n’est jamais propriétaire de ses voix. Si Ségolène Royal a fait un aussi bon score malgré ce que nous pressentions, c’est avant tout du fait de la dimension repoussoir qu’exerçait Nicolas Sarkozy !

4ième remarque : sortir de l’imaginaire catholique

Ce n’est pas parce que les Bretons ont voté à gauche que nous devrions subir une seconde fois les références permanentes à l’imaginaire catholique. Je ne suis pas sûr que la meilleure attitude soit de conserver cette distance permanente afin d’en appeler aux côtés obscurs de l’imaginaire radical dont les contours sont toujours inconnus à ce jour. Comprenne qui pourra. Je ne suis même pas sûr de comprendre ce que je dis d’ailleurs. ;+) Ca pourrait vouloir dire : utiliser les mythes institués n’est pas l’affaire des conseillers en communication, plus à l’aise dans la promo du chabichou.

Pour faire court, pour une rentrée qui sent le neuf, je trouve que ça sent le vieux.

Autres regards : Rue89, BetaPolitique

Voie Militante Voie Militante

6 Réponses »

  1. C’est bon le chabichou sur un bon morceau de pain ! Bio bien-sûr !

  2. Analyse pertinente dont je partage les conlusions…

    J’ajouterais que la relation quasi charnelle qui s’était nouée entre Ségo et les médias, perd un peu chaque jour de son consistance… à force de cogner sur les médias attention aux lendemains difficiles…

  3. regardez un peux les sondages de votre Prince Normand de Grand Quevilly 1,5% dans le dernier sondage contre 79% pour SEGOLENE une simple petite différence .
    Non votre prince est FINI Mais bien FINI vous n’avez pas le bon cheval, il est temps dans changer.
    Une sympathisante PS

  4. @jesse

    Alors, celle-là… Elle est forte de café.

    Avant de m’affilier au courant Fabius ou Mélenchon, tu serais bien avisé de te renseigner.

    Rien dans ce qu’ils sont ou qu’ils ont fait ou font ne me convient ! Je n’ai pas oublié le virage à droite de 1984 et le molletisme idéologique. Ai-je été assez clair ? Alors avant de catégoriser (maladie infantile et réductionniste de l’humanité), tu ferais bien de te rencarder et de lire d’autres billets afin de mieux comprendre les autres.

    Un ancien de RM et de Désirs d’avenir qui se situe nulle part et surtout ailleurs

  5. Denis

    Merci tu me rassure et j’aime mieux cela
    Sympathie Ségolénisme
    Jesse

  6. @jesse

    Je ne suis pas versé dans la ségolâtrie… non plus. ;+)