La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Santini, Pasqua, Dati, Sarkozy sont dans un bateau…

Par      • 3 Avr, 2008 • Catégorie(s): Justice  Justice    

La mise en examen d’André Santini, actuel secrétaire d’état à la fonction publique,  dans l’affaire de la création avortée de la  fondation d’art contemporain Hamon semble marquer l’arrêt de mort de la jurisprudence Balladur. Elle avait durement frappé DSK, l’ancien ministre de l’économie Lionel Jospin promis à d’autre destin que celui du FMI. Encore un cas de rupture clinique ! Cette mise en examen s’ajoute à celle d’une douzaine de personnes dont celle de Charles Pasqua, ancien Président du Conseil général des Hauts de Seine.

L’affaire date des années 2000 et concerne un versement présumé et quelque peu occulte de 750000 euros. Le nom de Nicolas Sarkozy, ancienPrésident du Conseil général des Hauts de seine, aurait été cité dans cette affaire.

Maître Philippe Gumery, avocat du donateur Jean Hamon, mis en cause par la justice, demande l’audition de l’actuelle garde des sceaux, Rachida Dati, directrice générale adjointe des services du conseil général des Hauts-de-Seine en 2005.

Sources : Slovar via le blog de la section socialiste de l’île de Ré, Sarkofrance, le Jdd

Voie Militante Voie Militante

Les Commentaires sont clos.