La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Jean-Marc Governatori… non coupable : il n’est pas sectaire selon Georges Fenech !

Par      • 28 Fév, 2010 • Catégorie(s): Justice  Justice    

Face aux accusations sans fondement des uns et des autres concernant le comportement « sectaire » de Jean-Marc Governatori et de FEA, il convient de rétablir des éléments de vérité. La politique n’autorise pas tout et notamment de passer son temps à salir les gens. Je croyais qu’il fallait faire de la politique autrement. Pas très écolo, la chasse à cour !

J’ai reçu une copie de la lettre de Georges Fenech de la part d’Elise Verdier de France en Action, le mouvement de Jean-Marc Governatori. Je crois que les choses sont claires désormais.

La réponse de Georges Fenech à jean-Marc Governatori

Crédit photos : Fotolia

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

13 Réponses »

  1. Denis, tu es vraiment un phénomène

    Que Governatori n’assume plus maintenant l’alliance qu »il a passé il y a quelques années avec le mouvement pro-sectes, c’est une chose. Mais exhiber cette lettre comme un preuve de quoi que ce soit, alors que Fenech ne fait que dire qu’il n’y a pas de définition juridique en droit français de ce qu’est une « secte », et que Governatori n’est pas lui même membre d’une de ses structures, c’est vraiment fort …

  2. @ Mr LECAILLE

    Donnez nous des preuves et pas seulement des rumeurs!!!!

  3. @Julien

    Même Fenech dit le contraire ! L’accusation de Fenech portait sur 3 militants qui avaient déclaré qu’ils n’avaient rien contre les sectes. De là à dire que FEA est sectaire et que son Président l’est…

    Julien, dans les yeux, peux-tu me certifier qu’il n’y a aucun militant vert qui soit en capacité de déclarer : « Je n’ai rien contre les sectes. » ? Tu n’oseras pas quand même ?

    NB Heureusement que nous ne sommes pas dans les années 50.

  4. Ah mais moi, dans les yeux de peux te le dire « Je n’ai rien contre les sectes ». D’ailleurs j’envisage de monter ma propre secte dans une vingtaine d’années.

    Par contre, les escroqueries, les abus de faiblesse, la manipulation mentale, ca me gêne assez, je dois bien l’avouer.

  5. Bonjour
    Dire dans « les yeux » ; « je n’ai rien contre les sectes » et ensuite être « gêné » par les critères de définition des « sectes » d’aujourd’hui, c’est très fort !
    Mais revenons au sujet : Jean-Marc Governatori ne fait pas parti d’une secte, il n’y a pas de définition de « sectes », mais trois personnes de son parti , sont membres de sectes !?
    Donc, quelqu’un aurait défini le mot « secte » et aurait le pouvoir de l’imposer comme un fait établi?
    Mr Fenech doit se prendre pour Don Quichotte, Mais un Don Quichotte qui fait des dégâts réels!
    Sincères salutations

  6. @Lovyves

    C’était l’intention de Fenech qui a su se débarrasser de concurrents politiques. C’est aussi l’intention de « concurrents » à Governatori qui ne veulent pas d’autres prétendants au gâteau électoral. Sombres crétins qui transposent les mécanismes du marché à la politique. L’écologie politique en voie de dindification ?

  7. @julien

    Peux-tu là-encore, dans les yeux, me dire que, dans les partis de gauche, tu n’as jamais vu d’escroqueries, d’abus de faiblesse et de manipulation mentale ? Dans quel monde vis-tu ?

  8. Denis cherche encore sa voix (sa voie ?)

    Il est normal de se poser des questions quand à ce mariveau publique qu’on appele, qu’on ose encore appeler Démocratie.

    Il y a résolument d’autres options, chacun de nous les cherchons encore.
    Quoique, … la révolution peut-être ?

  9. @Philippe

    Avant d’adhérer au Ps en 2005, j’ai toujours eu la même attitude politique, la même « ligne ». Voter PSU, puis écolo, puis blanc au 1er tour et presque systématiquement blanc au 2e tour. J’ai toujours fait le choix d’aller voter. Je reviens aujourd’hui à la case départ ou à peu près !

    Matiné de rose, de rouge, de vert et de noir, je ne me range dans aucune « case » au sans de la casa. Je reste convaincu que l’imaginaire de gauche est mort et enterré à l’image de ses représentants. La droite, pour moi, c’est la conservation, l’ordre naturel, la loi du plus fort (souvent du plus malin) et une société qui patine totalement dans la semoule. Le personnel du Parti Socialiste est sociologiquement de droite. La gauche est devenu la gauche de la droite. Il n’y a rien à espérer de ces gens là sauf à donner quelques miettes ! « Si tu donnes un poisson à quelqu’un, tu le nourris la journée. Si tu lui apprends à pêcher, tu le nourris pour la vie. » La gauche politique française préfèrera toujours donner du poisson à manger.

  10. ce poser en victime fait t’il avancer le debat ?

    que Jm Governatori ne soit pas sectaire , je ne le pense pas mais je n’en sais rien !
    le probleme vient des candidats recrutés .

    il ne fait toutefois aucun doute que JMG est un personnage ambigu
    il a notamment deposé , outre  » Europe Ecologie », une trentaine de noms a l’INPI
    dont « Droite republicaine  » et Droite sociale » , si ce n’est pas pour s’en servir ?

    peut t’il apres cela se poser en champion du HORS clivage droite gauche ?

    quand a l’episode « Europe Ecologie » , c’est navrant
    se revendiquer de la copropriete du nom quand on s’est fait dechoir par la justice
    c’est de la malhonetete intelectuelle