La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Dieudonné vient de se manger une quenelle à la sauce Tapie.

Par      • 8 Jan, 2014 • Catégorie(s): Justice  Justice    

Dieudonné vient de se manger une quenelle à la sauce Tapie.Lundi soir, nous étions, mon dentiste et moi, en train de deviser sur l’état le monde et, très accessoirement, sur l’état de ma dent de sagesse. Sans doute dans l’empreinte d’une France qui n’existe plus, lui continuait de croire à la puissance du politique. Avec la décentralisation, l’Europe et la compétence générale, j’ai, pour ma part, la sensation d’un pouvoir extrêmement dilué qui nous donne la vague impression de replonger en plein moyen âge.

Là où mon dentiste a, sans doute, raison, c’est que le politique est bien plus préoccupé à régner sur son pré carré que de s’occuper réellement de l’intérêt général. Il y a un parallèle assez saisissant dans la manière dont le politique s’est payé Tapie comme il est en train de se taper Dieudonné. L’ancien partenaire d’Elie Semoun a eu le tort de chasser sur le terrain des politiques en transformant ses spectacles en meetings militants.

La peau d’un ours

Avec un parquet aux ordres, il est difficile pour un gouvernement – qui veut la peau de l’ancien humoriste  – de le saisir directement pour traîner Dieudonné devant les tribunaux pour des propos à caractère antisémite. Et comme pour l’homme d’affaires, c’est Bercy et l’administration fiscale qui s’y collent. Taper là où ça fait mal !!! Après l’article 20 de la LPM, la circulaire de Manuel Valls, si elle venait à être appliquée, constituerait un nouveau recul pour notre démocratie et pour l’État de Droit. Prétexter à des troubles à l’ordre public, c’est une fois encore chercher à nous faire oublier que l’État n’a pas les moyens de faire exécuter les peines qu’ils prononcent. Dieudonné a été condamné à de multiples reprises et il n’a toujours pas payé grand chose. Et là, voyez-vous, mon dentiste a tort. Les politiques tendent à devenir des nains de jardin… et la France une République bananière. Sur ce dernier point précis, nous étions d’accord !

Dieudonné a-t-il vocation à devenir notre Khodorkovski français ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

2 Réponses »

  1. @Denis
    la preuve que l’état n’a même plus les moyens de récolter les amendes, par contre lui il a fait serment d’allégeance vis à vis du pouvoir donc n’est pas ennuyé…

    Jean-Vincent Placé doit 18 000 euros pour une centaine d’infractions routières
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/12/18/jean-vincent-place-doit-18-000-euros-pour-une-centaine-d-infractions-routieres_4336609_823448.html

  2. J’apprecie la phrase : » le politique est bien plus préoccupé à regner sur son prè carré que de s’occuper de l’intérêt général ».
    Raymond Barre parlait bien du microcosme…
    Nous touchons là au fin fond du problème.

Laisser une Réponse

*