La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Autre éclairage sur la récidive

Par      • 21 Août, 2007 • Catégorie(s): Justice  Justice    

Après la gouvernance symbolique et compassionnelle, le Président de la République initie la gouvernance événementielle et émotionnelle cherchant à ne pas plonger dans l’état de disgrâce qui l’attend imanquablement. Se comportant en super-ministre de l’intérieur, je crois qu’il n’a décidément rien compris à sa fonction. Tous les moyens sont bons. Instrumentalisant tous les faits y compris les plus sordides, la complication de cet homme est d’être avant tout préoccupée par le paraître. Oui, Nicolas Sarkozy nous sort par les trous de nez. Pire, il y a des jours où ils nous donnent une intense envie de vomir… Vomir sur cette manière scandaleuse de faire de la politique spectacle en surfant sur l’abjection et la misère du monde.

Comme vous, j’ai entendu le père de ce petit garçon de 5 ans, violé par ce pervers de 61 ans. Or, que demandait-il ? Il demandait qu’on arrête de parler de cette affaire pour préserver son enfant. Il demandait qu’on lui foute la paix. La dignité de ce père tranche avec l’indignité de petits hommes qui en oublient que la justice demande avant tout de la raison et non de l’émotion. Alors de grâce, arrêtez de parler. Agissez et donnez enfin les moyens à une justice que vous dépouillez de ses moyens par la plus grande des sottises idéologiques !

Autres éclairages

Témoignage chrétien avait publié les 63 raisons de ne pas voter Nicolas Sarkozy. Je reproduis ici la raison n°57 : On ne naît pas pédophile de Barbara Cassin.

« Tous les candidats disent des bêtises. Mais tous les candidats ne disent pas des choses qui, tout simplement, interdisent de voter pour eux. Nicolas Sarkozy est crédité aujourd’hui du maximum d’intentions de votes. Il est réellement susceptible d’accéder à la présidence de la République française. Or, il a dit quelque chose (au moins une chose) qui nous interdit de voter pour lui. Nous, généticiens, psychiatres, anthropologues, juristes, philosophes, sommes indignés à l’idée que le président de la République française puisse penser et dire qu’il pense qu’« on naît pédophile ». Chacune des sciences, chacun des savoirs que nous représentons et pratiquons s’inscrivent en faux contre cette affirmation. Gregor Mendel, Sigmund Freud, Marcel Mauss, René Cassin, Emmanuel Kant, Paul Ricoeur et Jacques Derrida pensaient de même.« 

Voie Militante Voie Militante

2 Réponses »

  1. Un détenu du centre pénitentiaire de Caen avec un profil semblable à celui de Francis Evrard, devrait être libéré samedi, selon un responsable syndical pénitentiaire FO.

    « Nous avons les plus grandes appréhensions par rapport à la libération samedi de ce détenu », a-t-il déclaré à l’AFP.

    « C’est un détenu qui a un très lourd passé et qui se vante ouvertement qu’il va recommencer », a-t-il expliqué, en soulignant que « tout le monde est prévenu ».

    « C’est un détenu qui a été condamné pour actes de pédophilie et dont plusieurs personnels pensent qu’il est aussi dangereux, voir plus, qu’Evrard », a indiqué à l’AFP un autre membre du personnel du centre.

    Il serait âgé de 42 ans et aurait été condamné pour viol sur mineur en 1998.
    A sa sortie, il devrait, heureusement, faire l’objet d’un suivi socio-judiciaire jusqu’en 2011…

    C’est réjouissant… !

  2. Attends-toi à ce que nous ayons droit à un nouveau numéro de gorille en colère.