La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Juppé, digne représentant de l’aristocratie

Par      • 28 Août, 2006 • Catégorie(s): Politique  Politique    

Je me souviens de la phrase d’Alain Le Vern. N’appelez jamais vos ennemis politiques par leur prénom. Je viens sans doute ce soir d’en comprendre tous le sens. Juppé n’est pas un ennemi politique… C’est un ennemi de la démocratie tout simplement, lui, sa clique et son clan.

La colère m’étrangle. Le Baron, le Seigneur, que dis-je, le Prince Juppé a décidé de l’heure et de la date de son retour en politique. Il a donc fait dissoudre le conseil municipal de Bordeaux, baffouant par là-même les règles élementaires du suffrage universel et du principe de la démocratie indirecte. Il est l’or… MonSignor. Du Gérard Oury dans le texte !!!

J’ose espérer que les Bordelais ont un peu d’honneur et sauront infliger à ce grand « homme » peu soucieux de nos règles démocratiques le camouflet le plus cinglant… celui des urnes.

Voie Militante Voie Militante

3 Réponses »

  1. Je m’étrangle avec vous. C’et un scandale!… mais il ya déjà tellement eu de précédents aussi bien à Droite qu’à Gauche, que les gens ne se rendent même plus compte du déficit croissant de démocratie dans notre beau pays. Cet exemple caricatural de politique politicienne est un cadeau de plus pour le Front National qui se frotte sans nul doute les mains. Les responsables de cette situation seront évidemment les premiers hypocrites à prendre des airs catastrophés lorsqu’on constatera une nouvelle fois leur progression. Décidemment, nous n’avons plus rien à envier aux républiques bananières dans lesquelles les électeurs sont utilisés périodiquement pour reconduire leurs « protecteurs » lors de simulacres d’élections démocratiques.