La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Josiane Balasko en colère contre le Parti Socialiste

Par      • 11 Nov, 2007 • Catégorie(s):  

Alors que Gaëtan Gorce et Manuel Vals refondaient hier virtuellement la gauche, Josiane Balasko, en première ligne sur la question du droit au logement, aux côtés de Carole Bouquet et accessoirement de mal logés, criait ces quelques mots de désespoir devant les caméras des journaux télévisés :

« Qu’est-ce qui foutent les mecs du PS ? […] C’est nous… l’opposition. »

No comment.

Autres éclairages

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. Ouf ! Que ça m’a fait du bien d’entendre Josiane ! À Pau, où j’habite j’ai été confronté à « des socialistes » qui projetaient sans le moindre état d’âme de transformer la moitié des locaux d’une cole Maternelle en commissariat de police ! Beau spectacle, pour les enfants de ce quartier dit « sensible » que le spectacle en direct des femmes battues, des voleurs et bandits de toutes sortes qui vous me l’accorderez passent obligatoirement par cette case- là. On prétend en même temps préserver les enfants des images violentes de la télé. Là la télé devenait, c’est sûr, réalité !
    Il a fallu que le commissariat provisoire, installé dans une résidence d’habitation (quelle folie là encore) soit mis à feu(sic) par quelques sauvages, risquant la vie de civils innocents de tout, il a fallu l’intervention spéciale de Sarkosy, alors ministre de l’intérieur pour mettre fin à ce délire! Renseignez-vous et vous saurez que je n’invente rien. Je passerai sur les désagréments que j’ai du subir pour m’être opposé à ce projet démentiel car je n’ai jamais regretté ma révolte d’alors.
    J’ai toujours voté à gauche mais depuis cela et ma conviction n’a fait que s’ancrer depuis, je pense que le Parti socialiste a complètement perdu son âme jusqu’au sens de l’humanité, jusqu’au sens-même du réel.
    Oui, elle a raison Balasko quand elle demande « où sont les socialistes? » Où sont-ils quand ils ne sont pas eux-mêmes au gouvernement pour aider la bourgeoisie à prendre tous les pouvoirs sur le peuple ? Ils dégustent leur propre caviar rue de Solférino en dicertant sur l’opportunité de faire une déclaration -et laquelle?- sur les tests ADN ?
    Qu’ont-ils fait des chômeurs,des travailleurs, de leurs idéaux, de leur combat, des luttes et des victoires de leurs aînés, eux qui devaient « changer la vie »?
    Ils ont découvert le vide !