La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Parité, charte de déontologie : bons points pour Hollande !

Par      • 18 Mai, 2012 • Catégorie(s): Institutions  Institutions    

C’est pour l’instant un sans faute pour François Hollande. Baisse de la rémunération des ministres, du 1er ministre et du chef de l’Etat de 30%. Parité stricte : une première depuis 1958. Alors, même si Christiane Taubira est la seule femme à disposer d’un ministère d’Etat, ne boudons tout de même pas notre plaisir !

La charte de déontologie : extraits choisis

Le changement, c'est maintenant ou jamais !« Les membres du gouvernement sont au service de l’intérêt général. Ils doivent, non seulement faire preuve d’une parfaite impartialité, mais encore prévenir tout soupçon d’intérêt privé. […] Les membres du gouvernement s’abstiennent de donner suite à toute invitation pour un séjour privé […]  Ils renoncent à toute participation à un organisme, même à but non lucratif, dont l’activité intéresse leur ministère. […] Ils s’abstiennent absolument de toute intervention concernant la situation d’un membre de leur famille ou d’un proche. »

« Les moyens mis à la disposition des ministres sont réservés à l’accomplissement de leur mission. […] Les membres du gouvernement privilégient le train pour les déplacements d’une durée inférieure à trois heures. Sauf contrainte particulière justifiant une escorte motocycliste, leurs déplacements en automobile se font dans la discrétion et le respect des règles du code de la route. »

Source : FranceTV

Réelles interrogations

La renonciation à la participation à des organismes à but non lucratif inclue-t-elle la renonciation du ministre à sa présence dans les instances des partis politiques ? Ce serait vraiment souhaitable !

Il n’y a rien de réellement explicite sur le cumul des mandats.

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

8 Réponses »

  1. pour se déplacer dans Paris, Hollande aurait imposer le scooper, Vélib ou les transports en commun….

    Mais non, Cécile Duflot, c’est une blague va ! Tu auras ta voitures et ton chauffeur t’inquiètes ! Par contre, seront-ils durable et écologiquement « notre » ? J’en doute !

    En tous les cas nous à Rouen, avec Fabius et Fourneyron, on va rire. Qui osera prendre le train ? Se déplaceront-ils ensemble quand cela sera possible (sopible? bospible?).

    Pour le cumul des mandats, arrêtons de croire aux mensonges d’Etat s’il vous plait !!!!! Fourneyron ne sera plus maire de Rouen? Qu’importe! elle sera Maire Adjointe !

    Et puis au final, je préfère entendre des annonces symbole que ce que j’ai pu voir avec Nicolas Sarkozy. C’est toujours le dilemme…entre la grande-peste et la petite-peste, que choisir ?

  2. @Fred

    Jean-Marc Ayrault a été très clair ce matin : aucun mandat exécutif !!! Dont acte.

  3. @ Fred
    Aucun mandat exécutif, ça veut dire ni maire-adjointe, ni présidente ou vice-présidente d’une EPCI ou d’un syndicat mixte.
    Et Delphine Batho, maintenant, la ministre déléguée de la Justice, à qui Ayrault envoie ses cartons de déménagement en direct à la radio, avant même que les paparazzis aient eu le temps de photographier son appartement à loyer préférentiel !
    Décidément, cet insupportable gouvernement conspire contre les sceptiques, les cyniques, les mauvaises habitudes et le journalisme d’investigation. Hollande et Ayrault veulent casser le métier de ces journalistes ! Que vont devenir le Canard Enchaîné, Mediapart, et Arrêt sur images ?
    Sérieusement, que dire d’autre, que bravo ?
    Donc, disons-le: bravo à Jean-Marc Ayrault, au moins sur ce point, car dans la même charte de déontologie, signée par les ministres au premier conseil, figure aussi une obligation « d’être à l’écoute des citoyens ». Va t’il enfin écouter les citoyens et leurs représentants, des centaines d’élus locaux opposés à l’aéroport de Notre Dame des Landes depuis des années ?

  4. @veto22

    Tout est dit ! Oui, NDDL et son obstination à ne pas écouter les citoyens.

  5. Ouaip….. veto et denis, je ne suis pas du tout convaincu. J’attends de voir dans la durée. Et puis quid de la loi anti cumul promise par le PS à l’aube des régionales ?

    J’attends les législatives et Janvier 2013 avant de me prononcer car le PS et ses notables nous ont tellement roulé dans la farine que cette soudaine prise de conscience cache certainement quelque chose.

    Excusez-moi cher Veto22 si je ne suis pas plus emballé que cela, mais je suis persudé que vous comprendrez mon scepticisme. C’est celui d’un militant socialiste de longue date puis de la cause écologiste, déçu, très déçu dans les deux cas.

    Donc je demande à voir……

  6. @Fred

    Quand on voit la liste des conseillers économiques autour de Hollande, y a de quoi s’inquiéter sur la nature de la politique qui sera mise en œuvre dès le 18 juin.

  7. @ Fred,

    Je m’emballe pas non plus, je n’ai dit bravo qu’à la charte, sachant qu’elle doit être remise dans la perspective des législatives et qu’elle aura bien du mal à renttre dans les moeurs de certains.
    Pour preuve, c’est sans doute pour fêter obligation d’écoute que Vincent Peillon, nouveau ministre de l’Education, annonçait dès hier matin le retour à la semaine de cinq jours en primaire, dès la rentrée 2013, donc avant toute « concertation » avec les profs, les parents, et les agences de voyages, interlocuteurs incontournables du « chantier ». Hollande l’a promis, on le fera. mais aussitôt s’était-il avancé, qu’il était repris de volée par Ségolène Royal, gardienne du Principe Participatif, qui le rappelait aux exigences de la « concertation ». A sa décharge, Peillon ne l’avait pas encore signée, la charte.
    Cet exemple fait éclater la supercherie sémantique que pourrait constituer la « concertation », dès lors que le gouvernement poursuit un objectif politique et en a fait une promesse de campagne. De deux choses l’une : ou bien le gouvernement tient que la semaine de cinq jours est d’intérêt public, et alors pourquoi faire semblant d’écouter les plaintes des vendeurs de week-ends prolongés ? Ou bien le gouvernement est intellectuellement prêt à se rendre à leurs arguments, mais alors pourquoi avoir promis ?
    Un gouvernement doit-il pratiquer la concertation parce que c’est moralement juste, ou parce que c’est simplement plus efficace ? Vaste question qui me rappelle du vécu, la pseudo-concertation avec les syndicats de la fonction publique pour appliquer les 35 heures ou les concertations publiques superficielles dans nos collectivités locales pourtant majoritairement socialistes.
    Mais enfin, disputer de ces questions est tout de même moins dégradant que de contempler le président bronzant sur le yacht d’un milliardaire.

  8. Cathédrale de chartes. Pichenette.