La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les ministres cumulards du gouvernement Ayrault !

Par      • 22 Déc, 2012 • Catégorie(s): Institutions  Institutions    

25 membres du gouvernement sur 39, sans doute insuffisamment occupés à leur gré, ont décidé de continuer à vaquer à leurs occupations d’élus locaux. Seules Cécile Duflot, Dominique Bertinotti et Michèle Delaunay ont démissionné de tous leurs mandats électifs ! Contrairement à leurs collègues cumulards, elles estiment leur charge ministérielle trop prenante.

La commission Jospin a fait la proposition d’une nouvelle loi interdisant « le cumul de fonctions ministérielles avec l’exercice de tout mandat local« . L’ancien 1er ministre ne faisait là que reprendre les propositions du projet socialiste.

Le cumul des mandats dans le projet socialiste

« Pour diversifier le profil des responsables politiques, les parlementaires ne pourront plus cumuler leur mandat et leur fonction avec la responsabilité d’un exécutif local. Il en ira de même pour les ministres dans l’exercice de leur fonction gouvernementale. »

Dans les 60 engagements pour la France, le candidat Hollande avait, une fois encore, vidé de son contenu la proposition du Parti Socialiste : « Je ferai voter une loi sur le non-cumul des mandats. » Il faut dire que ni François Hollande, ni Jean-Marc Ayrault ne furent des exemples en la matière.

Seules Cécile Duflot, Dominique Bertinotti et Michèle Delaunay ont démissionné de tous leurs mandats électifs !

Source : le Nouvel Obs via Julien Martin

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

3 Réponses »

  1. @ Denis
    Je comprends que les ministres ne démissionnent que de leurs fonctions exécutives locales et veuillent rester conseillers de base, en prévision de leur sortie du gouvernement possible à tout remaniement.
    Mais faisant parti d’un exécutif local, je sais qu’un conseiller de base sérieux peut être occupé à mi-temps par son mandat électif (tout dépend de la taille de la collectivité), donc que tout ministre sérieux devient un conseiller fantôme.
    Proposition : qu’on leur supprime toutes les ‘indemnité de leurs mandats locaux, puisqu’il qu’il ne peuvent et ne doivent plus les exercer !

  2. Erratum : pardon pour un accident de copié-collé, il faut lire :
    Proposition : qu’on leur supprime toutes les indemnités de leurs mandats locaux, puisqu’ils ne peuvent ni ne doivent les exercer !

  3. @veto22

    Si on supprime la possibilité de cumul, alors ils n’auront plus d’indemnités. Ça me semble beaucoup plus simple. N’inventons pas un nouvelle usine à gaz.