La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les Ripoux de la République – Partie 1

Par      • 27 Juin, 2010 • Catégorie(s): Institutions  Institutions    

Le conflit d’intérêt et le trafic d’influence sont littéralement en train de pourrir tous les échelons de nos institutions et de notre République. Au cours de mes 9 années de mandat d’élu local, j’ai eu l’occasion de fréquenter de drôles de paroissiens dont j’aimerais vous dresser le portrait-robot.

Le temps des petits hommes

Le temps des petits hommes

Le ripou dont je vais vous faire la description est un homme plutôt de droite ou de centre-droit. Il peut lui arriver, à l’occasion, de se dire de gauche ou de se croire à gauche. Ne le croyez pas ! C’est un manipulateur, un bonimenteur et surtout un fin psychologue. Son mode de fonctionnement est simple : « get my money back« . Je traduis : s’il est élu, c’est avant tout pour se servir de la République ! S’il fait le choix d’être présent dans l’institution, c’est avant tout pour préserver, surveiller ou développer ses intérêts. Derrière des allures « bonhomme » et le bon mot facile, c’est un homme qui se croit le seul à travailler. Pour faire court, sans lui, la terre – oui, la terre – s’arrêterait de tourner. Il voue, en général, une détestation aux fonctionnaires sauf à ceux qu’ils contribuent à faire embaucher dans les collectivités pour qu’ils lui permettent d’étendre son influence partout autour de lui. Il sait faire travailler les autres. Il a tout compris du goût si singulier des hommes à aimer les hommes forts : le corrompu sera bientôt le corrupteur !

C’est aussi un homme, en général, extrêmement « intelligent », analytique et synthétique à la fois. Il a toujours au moins 10 coups d’avance sur tout le monde. C’est un type qui aime l’argent pour le pouvoir et l’image qu’il lui confère. Montrer sa « puissance » aux autres, c’est l’une des ses rares petites jouissances personnelles. Il veut laisser, à la postérité, l’image d’un homme qui s’est voué corps et biens à sa famille, à ses enfants qu’il cherche à mettre à l’abri du besoin.

Ne croyez pas à la lecture de ce portrait-robot à une quelconque tonalité indulgente de ma part ou à l’expression d’une forme d’envie ou de jalousie. J’ai sur ces « petits » hommes un jugement définitif. Ce sont des canailles.

Crédit photos : Gaumont, Immateriel.fr

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

4 Réponses »

  1. @ Alain,

    Je crois que chacun d’entre nous peut reconnaître quelqu’un derrière ce portrait… malheureusement !

  2. Le ripou parfais n’existe pas, toute ressemblance avec unE éluE n’est pas le fruit du hasard, bien au contraire… par contre l’espèce est en développement, l’équilibre de la biodiversité politique est en danger

    il y a par contre des ripoux de première ou deuxième classe, dit de gauche ou de droite et ça n’a rien à voir avec l’importance du mandat ni les indemnités, ni l’esprit de famille.
    moi aussi j’en connais quelques uns, il brille souvent par leur stupidité et leur complexe d’infériorité
    A quand la décroissance du ripou?

  3. Les lois sont faites par des escrocs pour les escrocs.
    Tous les médias nous le démontrent tous les jours mais rien ne change.
    Politique. Magistrature. Patrons tous profitent de l’impossibilité au simple citoyen de se défendre contre ces véritables DICTATEURS.
    Ces élus se sont mis à l’abri des lois qu’ eux même ne respectent pas.
    Ce sont eux qui ont dégradé la France au point de devenir un pays sous développé alors qu’avant elle était de renommée mondiale dans tous les domaines.
    Ces élus se servent des catastrophes pour se mettre en avant, alors qu’ils ont les mains pleins de sang.
    S’il est vrai qu’avant de mourir on revoit tous le mal qu’on a fait, pour tout l’or du monde je ne voudrais être à leurs places.
    Vous avez détruit la vie de millions de citoyens et de tout mon coeur, j’espère que vous en récolterez les fruits.

  4. Marre de ces hommes de gauche qui font une fixation sur les hommes politiques de droite et zap très rapidement sur urba…. Le sang contaminé. ..cahuzac…je m’arrêté la car la liste est bien trop longue

Laisser une Réponse

*