La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le cumulo-mandatus-politicus

Par      • 26 Mar, 2011 • Catégorie(s): Institutions  Institutions    

Les Paresseux en politique

Les paresseux sont connus pour leur mode de vie originale, ils sont presque toujours suspendus à l’envers dans les arbres et se déplacent avec lenteur, on les trouve surtout en Amérique tropicale mais depuis quelques dizaines d’années une espèce très particulière prolifère en France.

Comment reconnaître notre cumulo-mandatus-politicus ?

Le paresseux a trouvé dans notre pays un cadre de vie exceptionnel pour vaquer à son occupation préférée: la politique. Le paresseux Français est aussi communément appelé élu du peuple, son nom scientifique est cumulo-mandatus-politicus. Il apparaît subrepticement sur les marchés une à deux fois par an. Si vous connaissez quelques unes de ses caractéristiques, vous l’identifierez facilement.

Le paresseux est toujours de bonne humeur. Il est haut perché et aime vous regarder empêtré dans votre quotidien. Il profite avec délice de sa chance en restant immobile pour ne pas tomber de sa branche.
Le paresseux n’est pas partageur et a un sens aigu de la propriété. C’est lui qui a choisi son arbre, il l’aime beaucoup et se bat pour en être le seul propriétaire. De temps en temps c’est papa ou maman qui ont donné leur arbre, le paresseux est très attaché au patrimoine familial.
Le paresseux ne s’ennuie jamais. Pour préserver son arbre, il lui arrive de changer de branche. Ce déplacement est sa seule occupation durant ses longues années de résidence.
Le paresseux est joueur. De temps en temps, il descend sur terre pour vous taquiner. Si vous souhaitez une vie paisible, il se propose avec votre accord de remonter sur ses branches. Vous aimez la tranquillité et souvent vous le plébiscitez.
Il y a des cas exceptionnels où un paresseux encore plus taquin lui pique sa place. Alors il migre pour trouver un autre arbre. Le cumulo mandatus politicus s’adapte à toutes les situations, seule la qualité des branches est importante, peu importe l’arbre sur lequel il est accroché.
Le paresseux a toujours au moins deux branches préférées. Une pas très haute pour voir votre difficile quotidien de près et une à la cime de l’arbre pour donner de l’importance à sa personne. Quelle que soit sa position, il prend plaisir à vous regarder vous débattre dans un monde si doux pour lui.
Le paresseux parle beaucoup et longtemps. il a fait de très longues études pour vous raconter de très belles histoires. Dès qu’il vous voit arriver, il s’installe au milieu de l’arbre et prend sa plus belle voix. il aime se faire applaudir.
Le paresseux est boudeur, si son histoire ne vous plaît pas il est capable de rester des mois entiers niché tout en haut de l’arbre sans bouger de peur de tomber.
Mais le cumulo mandatus politicus n’est pas rancunier. Si vous êtes patient, Il le verrez revenir au bout de 5 à 6 ans
Le paresseux Français somnole très souvent, il accepte aisément les reportages sur son espèce, ainsi il passe 20% de son temps éveillé à poser pour les photos de la LCP (La Chaine des Paresseux)

Le paresseux est hermaphrodite, il n’a donc aucun problème pour se reproduire. Très différent du commun des mortels, il est pourtant très apprécié pour ses différences, par sa seule présence il a la réputation de rassurer.
Le paresseux n’a pas peur du ridicule, il est prêt à tout pour se sentir aimé. Avec un peu de chance vous pouvez le voir, les soirs de pleine lune, faire le cochon pendu.
Le paresseux est intouchable, il aime vivre en liberté, n’essayez pas de grimper à l’arbre pour l’attraper, il sonnera le rassemblement et tous ses copains déserteront leurs propres arbres pour venir le protéger.

Le paresseux a une idée fixe. De son arbre il regarde l’environnement de haut et ne se sent pas concerné par les inquiétudes de l’espèce humaine. Il souhaite une seule chose: que rien ne change.

Mais attention …

Vous ne le reconnaitrez pas à sa couleur, il y a des rouges, des bleus, des roses, des oranges et même des verts. Il y a même ceux qui changent de couleurs avec les années, ces derniers sont souvent vieux et racontent les plus belles histoires.

Le paresseux n’est pas en voie de disparition. Il a fait courir le bruit de sa disparition prochaine mais malgré la déforestation de plus en plus d’arbres sont habités. Il a aujourd’hui une espérance de vie de 30 à 40 ans.

Voie Militante Voie Militante

Tags :

Laisser une Réponse

*